News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon - Insolite : Les fantômes de «La foncière des 3 rivières»

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mardi 5 Juin 2012 à 06:58 | Lu 7061 fois

Le chantier de construction de l’immeuble LBC de 16 étages dans la vallée Sainte-Marie à Libreville, est suspendu. Si certains architectes gabonais doutent de la manière dont le chantier a été mené au départ, il est surtout question de «mauvais esprits», de fantômes, qui bloquent l’avancement des travaux sur cet ancien cimetière.



Gabon - Insolite  : Les fantômes de «La foncière des 3 rivières»
Lancés fin février 2012 à Libreville par La Foncière des 3 Rivières, les travaux du projet immobilier dénommé «Libreville Business Centre» (LBC) traînent sur l’étape du nivellement du sol. Ce que confirme aisément une visite des lieux en ce moment. L’herbe folle reprend ses droits, un seul engin de chantier y est parqué derrière la palissade tandis que les gardiens, Ouest-africains, se refusent à toute explication mais acquiescent de la tête à l’évocation de la présence de fantômes. L’un d’eux a cependant indiqué que les travaux devraient reprendre autour du 15 juin.

Fantômes et rites dédiés aux morts

Situé à l’angle du boulevard Bessieux et de l’avenue Jean-Paul II, face à l’ancien alignement de bars-grills qu’était le Boul’Bess, le site du chantier est un ancien cimetière et les ouvriers, selon des sources concordantes, y vivent des choses pouvant envoyer paître le plus radical des cartésiens. Auguste Bala du journal La Loupe assure que lors des travaux de terrassement et de fouilles, les ouvriers tombent très souvent sur des ossements humains qui sont ensuite entassés dans un coin du chantier en vue de leur transfert en un autre lieu. Mais, ces ossements disparaissent dans la nuit, laissant penser qu’ils ont été déplacés par quelques ouvriers alors qu’il n’en serait rien.

Mieux, les conducteurs des engins de terrassement assurent, une fois au volant, qu’ils voient des falaises devant eux ou des zombis encerclant les bulldozers. Ce qui les contraint à arrêter les engins, alors que les autres personnes sur le chantier ne voient rien. Doutant et prenant eux-mêmes les commandes des engins, les occidentaux qui dirigent le chantier voient eux aussi un village ou des squelettes ambulants.

Le 8 mai dernier, La Loupe (n°79) indiquait qu’une cérémonie d’exorcisme traditionnel avait été effectuée sur cet ancien cimetière avant le lancement du chantier. Et de s’interroger, «Les «exorcistes» retenus pour ces travaux connaissaient-ils leur travail ou ce ne sont que des charlatans qui ne comprenaient eux-mêmes rien à ce qu’ils faisaient ? Sinon pourquoi les esprits rentreraient-ils en colère ?» Vus par de nombreux passants et automobilistes, quatre groupes de femmes Myènè, adeptes du Ndjèmbè, s’étaient effectivement attelés à une cérémonie dédiée aux morts enterrés en ces lieux. A. Adandet, membre de la descendance du roi Mpongwè Denis Rapontchombo, commente à ce propos : «Il n’y a pas que des Myènè qui reposent en ces lieux. Au moment de la fermeture de ce cimetière aux enterrements, Libreville était déjà un brassage des nombreuses ethnies du Gabon. Une cérémonie rituelle en ces lieux doit donc en tenir compte. Elle doit concerner différents rites initiatiques du pays qui, au fond, ont presque les mêmes bases.»

Le mystère de la Foncière des 3 Rivières

Promoteur du building en projet, La Foncière des 3 Rivières est elle-même voilée d’un mystère qui favorise de nombreuses extrapolations. La construction sur cet ancien cimetière d’une double tour de 16 étages avait, en effet, déjà suscité de nombreuses interrogations au moment de son annonce. Ce, du fait que La Foncière des 3 Rivières était jusque-là inconnue du grand public et que la valeur réelle du projet n’avait pas été publiée.

Si l’expression «Trois Rivières» renvoie à une ville du Québec ou fait penser à un livre d’Annie Merlet sur le Gabon, «Le Pays des trois estuaires», une bonne source du secteur de l’immobilier a toutefois indiqué que cette société a été créée au Gabon, un peu avant l’annonce de ce projet, par un groupement de promoteurs privés ; que les fonds proviendraient de BGFIBank et que Magloire Gambia, alors ministre de l’Économie, semblait très impliqué dans le projet. Mais, il ne s’agit là que de rumeurs récurrentes. Rien d’officiel. De même, il se murmure que la municipalité de Libreville avait vendu à plus de 2,5 milliards de francs CFA le terrain sur lequel doit s’ériger ce complexe administratif et commercial. Le site était en effet d’abord réservé à la construction de la mairie du 2e arrondissement dont les travaux ont été abandonnés il y a de nombreuses années.

Une chose est sûre : alors qu’il devait s’étendre sur 24 mois, le chantier est actuellement déserté ainsi que peut le constater tout passant. Un architecte gabonais assure, lui, que les travaux engagés après la démolition de la bâtisse inachevée de la mairie, ne correspondent nullement au processus de construction d’un édifice de la taille annoncée. L’étape suivante aurait consisté, selon les règles, à un sondage du sol. Ce qui n’a pas été fait. Toutes choses qui viennent s’ajouter à cette histoire de fantômes. Info ou intox ?

Gabonreview

Mardi 5 Juin 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 7061 fois




1.Posté par Parapsychologue le 05/06/2012 09:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
TROP TROP DE CHARLATANS à LIBREVILLE.
Le rituel n'a pas été correctement fait.
En effet,pour moi il doit avoir 9 cérémonies+4 cérémonies.
9=neuf provinces conjurant les neuf esprits provinciaux.
4=quatre éléments conjurant les 4 éléments (eau,feu,air,terre).
Un vrai spiritualiste devrait le savoir.Nos frère Sékiani et Myéné le savaient peut être mais ce sont empressé à recevoir du gain.
Il se pourrait aussi que ce soit une mauvaise farce d'un groupe de charlatant qui veulent d'autre cérémonie de villipendage pour gagner des sous et aller boire.

Mefiez vous!!

2.Posté par King le 05/06/2012 14:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un mort ou un esprit ne peut jamais empêcher quoi que ce soit.
c'est des faux problèmes.

échappatoire des paresseux et escrocs.
les ossements humains, ont été dérobé par le gardien ouest-africain pour alimenter les réseaux des faux marabouts et Nganga on connaît ce genre d'entourloupe au Gabon

3.Posté par ALI DOIT FINIR AVEC LE PDG le 05/06/2012 18:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ils se sont partagés le budget de construction de ce chantier comme d'habitude c'est tout .

4.Posté par Tintin le 05/06/2012 23:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Parapsychologue est un malade mental qui s'ignore.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...