News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Immobilier : la présidence joue la transparence, sans fournir le montant de l'acquisition

Le site de la Liberté - LVDPG - Média Libre & Débat 24h/24 le Dimanche 23 Mai 2010 à 02:59 | Lu 1048 fois

Le Gabon a rendu public cette semaine l'achat d'un immeuble à Paris au nom de "la bonne gouvernance", a justifié vendredi un porte-parole de la présidence alors que le patrimoine immobilier du président décédé Omar Bongo a fait l'objet d'une plainte d'ONG en 2008.



Gabon : Immobilier : la présidence joue la transparence,  sans  fournir le montant de l'acquisition
"La bonne gouvernance nous impose d'être de plus en plus transparent sur ce que nous faisons", a affirmé vendredi ce porte-parole, Guy Bertrand Mapangou.

L'achat de cet immeuble, dans le 7e arrondissement, a été annoncé par la présidence dans un communiqué publié mercredi, qui ne fournissait pas le montant de l'acquisition. L'immeuble est censé permettre de réduire les frais d'hébergement des officiels gabonais en mission en France. "Dans son projet de société 'L'Avenir en confiance', Ali Bongo Ondimba a fait le serment de restaurer l'image du Gabon à l'extérieur. (. . . ) En ce sens, le président vient de faire procéder en toute transparence à l'acquisition d'un bien immobilier (. . . ) pour le compte de l'Etat", lit-on dans le communiqué.

Une source de la présidence a affirmé sous couvert de l'anonymat que cet achat avait été rendu public pour "faire taire les rumeurs" et "marquer la différence avec les anciennes pratiques".

La fin des "biens mal acquis"

Les ONG Transparency International et Sherpa avaient déposé en 2008 une plainte visant plusieurs chefs d'Etats africains dont le Gabonais Omar Bongo, décédé en 2009, et portant sur "les conditions dans lesquelles un très important patrimoine immobilier et mobilier a été acquis en France". L'affaire a été surnommée "les biens mal acquis" par la presse.

Une juge avait donné son feu vert en mai 2009 à l'ouverture d'une information judiciaire mais le parquet avait saisi la cour d'appel de Paris qui avait jugé la plainte non recevable en octobre 2009. Cette plainte ainsi que des reportages sur le sujet diffusés dans les médias français avaient contribué à tendre les relations entre Paris et Libreville en 2008 et 2009.

Dimanche 23 Mai 2010
LVDPG - Média Libre & Débat 24h/24
Vu (s) 1048 fois


Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...