News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Il faut soutenir le mouvement de révolte politique qui est entamé en ce moment au pays.

Le site de la Liberté - Joel Mbiamany-N'tchoreret le Samedi 29 Janvier 2011 à 14:08 | Lu 2108 fois



Gabon : Il faut soutenir le mouvement de révolte politique qui est entamé en ce moment au pays.
Soyons clairs : en l’état actuel de la situation politique, Ali ne peut faire avancer le pays même s’il y croit lui-même.

Il est des moments comme ça dans l’histoire d’un peuple où se taire devient un crime. De la même façon, critiquer stérilement ceux qui veulent le changement, fait de nous des complices du statu quo. La situation actuelle au Gabon est intenable. Elle n’est pas de nature à faire évoluer le pays, indépendamment des bonnes intentions de ceux qui disent œuvrer dans ce sens. Tous les Gabonais admettront du plus profond de leur conscience que le pays va mal. Il va même très mal. À partir du moment où se constat est posé, il convient d’envisager ce qu’il faut faire. Que faut-il faire pour que notre pays évolue harmonieusement.

Il faut d’abord l'unité politique. L'entêtement d'Ali n'est pas de nature à créer cette unité politique, au contraire.

Ensuite un État de droit pour sauvegarder les libertés individuelles et collectives Puis instituer des politiques économiques et sociales en vue d’améliorer et promouvoir le bien-être de tout un chacun. Mais pour y parvenir le pays a besoin d’une bonne gouvernance, laquelle gouvernance nécessite des mécanismes de contrôle et de redevabilité politique : un parlement compétent et efficace. Il s’agit d’éviter la mal gouvernance.

Pour ce faire, il faut la primauté du droit : tous et chacun soumis à la loi. Nous ne pouvons parvenir à un tel État avec Ali Bongo Ondimba. Il est dans une posture du tout lui est dû. On ne peut faire avancer le pays avec un tel comportement. Voilà pourquoi il faut soutenir le mouvement de révolte politique qui est entamé en ce moment au pays.

Il ne s’agit pas nécessairement d’être pour AMO et contre Ali. Il s’agit d’être pour le progrès du pays de nos ancêtres. Arrêtons de faire l’autruche et engageons-nous tous pour dire au système PDG assez c’est assez, nous voulons du nouveau. Un autre Gabon est possible. À cet égard, l'initiative de faire tomber le régime politique actuel est à soutenir dans la mesure où son action est préférable à un attentisme béat sans perspectives. Cette action, si elle est soutenue par toutes les forces vives de notre nation, nous parviendrons à instituer un nouveau Gabon.

Il n'est donc plus question de savoir si Mba Obame est une bonne ou mauvaise personne, mais de créer une dynamique unitaire enfin d’insuffler suffisamment de courage et d'action pour que cette opération soit menée à terme. L’heure est maintenant au combat de la libération du Gabon par les gabonais. Nous convions les Gabonais à arrêter la tergiversation, le doute, la critique, l’ironie et de se mobiliser ; unis dans la concorde et la fraternité, pour dire nous volons une nouvel société politique et nous la voulons maintenant.

Joel Mbiamany-N'tchoreret


http://joelmbiamany-ntchoreret.blogspot.com/2011/01/voila-pourquoi-il-faut-soutenir-le.html

Samedi 29 Janvier 2011
Joel Mbiamany-N'tchoreret
Vu (s) 2108 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

11.Posté par MBA ASSOUME le 31/01/2011 03:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les gabonais et les gabonaises ne doivent pas rater cette belle occasion pour chasser Ali Bongo du pouvoir. N'ayons pas peur, peuple gabonais. Depuis le 25 janvier 2010, la peur a changé de camp. Ali Bongo et sa bande de mafieux sont prêts à fuir et à quitter le Gabon. Intensifions les manifestations à Libreville, Port-Gentil, Oyem, Makokou, Lambaréné, Mouila, Tchibanga,... Bloquons le pays, manifestons courageusement pour nous libérer du clan Bongo-PDG. Les tunisiens ont réussi à chasser leur dictateur de président, les gabonais peuvent aussi faire la même chose. Nous pouvons et nous allons chasser Ali Bongo et son clan. L'occasion est unique. C'est maintenant ou jamais. Gabonais et Gabonaises, arrêtez de travailler, descendez dans la rue et réclamez haut et fort le départ immédiat d'Ali Bongo du pouvoir. N'ayons pas peur, la force est du côté du peuple gabonais, le vrai pouvoir est du côté du peuple gabonais. C'est juste une affaire de courage et d'heure. Ali Bongo a peur et il tremble en ce moment. Descendons dans la rue maintenant pour le chasser du Gabon. Agissons, agissons, agissons. Envoyons des SMS et des e-mails à nos amis, frères, sœurs, cousins en leur demandant de manifester et de demander le départ immédiat d'Ali Bongo. Ne ratons pas cette occasion pour chasser Ali Bongo du Gabon.


10.Posté par BLAISE le 30/01/2011 12:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
AYONG= GABON

http://www.youtube.com/watch?v=tmCoGpeoKII

9.Posté par spiritus santus le 30/01/2011 10:16 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pourquoi l'UN ne communique-t-il pas un ou deux numéros qui ns serviront de portail pour des rassemblements afin des mouvements populaires pacifiques jours et nuits jusqu'à la chute du régime. Faites-ns confiance. ns sommes prets. mais ns manquons d'organisation et d coordination. la patrie ou la mort, ns vaincro

8.Posté par abbas allawa le 30/01/2011 06:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
la révolution populaire en marche

http://gabao2009.ning.com/profiles/blogs/gabonmanifestation-populaire

7.Posté par nathalie Nya le 29/01/2011 22:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
mobilisons nous. pourquoi lorsqu'il y a des manifestations les gabonais ne suivent pas...moi j'étais à Rio cet après midi et je peux vous dire que les policiers ont eu du fil à retordre....nous avons résister...malgré les bombes lacrymogènes.....chercher le numero d'un contact de UN (ami, parent) et informez vous regulierement des manifestations...ce n'est que de cette maniere que nous pouvons être nombreux et plus nombreux tous les jours

6.Posté par nkare le 29/01/2011 18:44 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
mes frères!l'heure est grave.depuis je vous écris toute tremblante.les policiers sont en train de tuer les gabonais á rio et au 5 .ya eu une manifestation des populations et le frisé na pa digéré,il a dployé ses chiens de garde(l'armée) su

5.Posté par Lendoye André le 29/01/2011 17:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il est temps que vous informiez l'extérieur des arrestations qui se passent dans le pays. Ne restons pas silencieux. Nous avons reçu des appels que les agents de sécurité arrêtent ceux qu'ils trouvent en possession des DVD FRANCAFRIQUE qui donnent AMO vainqueur. C'est ainsi que M. NGUEMA BE vient d'être arrêté à SAM par MITZIC. Informez le maximun de gens avant qu'il ne soit tard, entrez dans les sites du PS, UMP, France24, RFI, BBC pour informer sinon le silence conduira au Chao. Nous ne sommes pas nés pour servir la famille BONGO. L'heure de la libération a sonné.
Que Dieu garde le gabon

4.Posté par africian le 29/01/2011 16:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
http://endehors.net/news/l-imperialisme-europeen-et-le-libre-echange

3.Posté par Spiritus Santus le 29/01/2011 15:50 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pourquoi ne pouvons-ns pas faire comme en Tunisie? Comme en Egypte aujourd'hui? qu'attendons-ns pour ns lever? sommes-ns, gabonaises et gabonais, aussi faibles que ca? je ne le crois pas. Un seul et unique mouvement populaire (organisé et coordonné) mettra à mal ce régime. Décidons-ns et arretons les discours vains et stériles. la rue, la rue, la rue et encore la rue. la Patrie ou la mort, ns vain

2.Posté par MLUTHERKING le 29/01/2011 15:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
CHERS PRÉSIDENT AMO ET VOTRE GOUVERNEMENT TOUT LE PEUPLE GABONAIS EST AVEC VOUS ET DIEU AVEC, CELUI QUI OSERA TOUCHER UN SEUL CHEVEUX DE VOUS SERA BANI A JAMAIS DE LA VIE CAR LA FOUDRE DU SEIGNEUR S'ABATTRA SUR LUI IMMÉDIATEMENT. VOUS LUTTEZ POUR LE PEUPLE OPPRIME ET NON POUR VOUS MÊME C'EST UN ACTE NOBLE ET PATRIOTIQUE QUI RESTERA A JAMAIS DANS NOS MÉMOIRES ,DANS L'HISTOIRE DE NOTRE PAYS LE GABON ET DANS CELLE DE L’HUMANITÉ. DE TOUTES NOS FORCES ET DE TOUTES NOS ÂMES NOUS ALLONS LIBÉRER LE GABON, QUELQUES SOIENT LES OBSTACLES, GABON CHÉRIE NOUS T'AIMONS PLUS QUE TOUT SUR TERRE, NOUS MOURRONS POUR TOI AMEN.

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...