News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Il faut sauver le soldat Ben Moubamba

Le site de la Liberté - Charles MBANGO le Vendredi 15 Octobre 2010 à 21:19 | Lu 3002 fois

Alors que les réseaux françafircains sont entrain d'ourdir une vaste compiration visant à mettre à bas Bruno Ben Moubamba, ancien Porte-parole des Acteurs Libres de la Société Civile Gabonaise, ancien candidat à l'élection présidentielle anticipée du 30 août 2009 et un des Vices-Président de l'Union Nationale, les gabonais doivent se souvenir des états de services de vaillant et courageux compatriote.



Gabon : Il faut sauver le soldat Ben Moubamba

Par MBANGO Charles, Observateur politique

Le responsable local de l'Agence France Presse (AFP) au Gabon de concert avec les autorités gabonaises a engagé à l'encontre de Bruno Ben Moubamba, devant les juridictions françaises, des poursuites aux fins de le voir condamné. Il est reproché à ce compatriote ses prises de positions outrageantes et diffamantes à l'encontre de l'AFP au Gabon. Ben Moubamba est poursuivi en France conformément aux prescriptions du Code de procédure pénale qui désigne comme territorialement compétent soit le lieu de l'infraction, soit le domicile du défendeur. Ben Moubamba a son domicile à Paris, d'où la désignation du TGI de Paris comme territorialement compétent.

Mais qui est Ben Moubamba? le grand public a découvert ce gabonais en décembre 2008 dans une lettre ouverte adressée au defunt président Bongo Ondimba au nom de la société civile gabonaise. Cette lettre a eu un impact politique inattendu au Gabon et les conséquences furent très graves puisque certains de ses amis,dont Ona Essangui, furent mis aux arrêts et jetés en prison plusieurs mois durant pour un crime qui avait été presque qualifié d'outrage au Chef de l'Etat.

Ben Moubamba lui-même ne doit son salut dans cette affaire qu'à son courage puisqu'il a réussi à sortir du pays alors que sa tête avait été mise à prix par le pouvoir de l'époque. Certains observateurs de la vie politique au Gabon avaient alors qualifié cette lettre ouverte comme l'acte fondateur qui devait affaiblir le système Bongo au Gabon et à l'extérieur.

En effet, trois mois après cette lettre ouverte, France 2, une chaîne de télévision du service public en France consacrait au cours du journal télévisé de 20h, un reportage exclusif sur l'affaire des biens mal acquis (BMA) dont l'enquête préliminaire, qui fut finalement abandonée pour raison d'Etat, venait d'être ouverte en France. Si Ben Moubamba n'y est pas directement à l'origine de cette action, sa lettre ouverte à Omar Bongo eut un tel impact en France qu'elle facilita l'action des initiateurs de l'affaire des BMA.

Plus tard, Ben Moubamba s'illustra encore de manière positive dans un forum qu'il a organisé à Reims en partenariat avec l'institu de recherche international pour une médiation économique et politique (IRIMEP) qui vit la participation des membres du cabinet du président Bongo, dont son directeur de cabinet civil, Madame Bitougat. Ce forum a connu un retentissant à rendre jaloux les sommets sous-régioanux (Cemac, Ceeac,..).

Candidat indépendant à la présidentielle anticipée du 30 août 2009, Ben Moubamba fut le seul prétendant au fauteuil présidentiel à dénoncer de manière claire et non équivoque le rôle de la Françafrique dans l'organisation des présidentielles à travers les déclarations de Robert Bourgi Conseiller occulte de Nicolas Sarkozy, et le parti pris des média fraçais notamment France 24 et l'AFP au Gabon. Pour ce faire, il avait entrepris de faire une grêve de la faim devant le palais de l'Assemblée Nationale qui fût moquée par les gabonais. Sur ce constat, il avait appelé au report des élections. Ce message a rencontré un echo favorable en France grâce notamment à l'activisme de ses proches qui ont dénoncé sur certains plateaux de télévision la situation au Gabon. Mais cet appel fut ignoré par la classe politique et la suite, tout le monde la connait.

Après qu'Ali Bongo a été proclamé président de la République, suite aux émeutes de Port-Gentil qui ont vu la mort de dizaines de compatriotes tombés sous les balles des forces armées gabonaises, ce dernier décida de retenir, à Libreville, tous les acteurs politiques le temps nécessaire pour diligenter les enquêtes et déterminer les responsabilités. Mais une fois de plus, Ben Moubamba a réussi à passer à travers les mailles de ce vaste vilet tendu par le nouveau pouvoir.

La capacité de nuisance de Ben Moubamba pour le pouvoir de Libreville est évidente . Les actions de contestation entreprises à son arrivée en France (siège devant les directoires de Total et Areva, symboles de la Françafrique à La défense à Paris) connurent un écho médiatique très fort. Son manifeste devant la présidence de la république française (Elysée) à l'occasion de la première visite d'Ali Bongo en France fut également très suivi. De mémoire de gabonais, personne n'avait dénoncer avec autant de ferveur le rôle de la France dans l'arrivée au pouvoir d'Ali Bongo.

Devenu l'un des vices président de l'Union Nationale, parti de l'opposition qu'il a co-fondé avec certains autres candidats malheureux de la présidentielle de 2009, Ben Moubamba a gardé intact sa liberté de ton. Allergique à la langue de bois, il continue de dénoncer sans fard le bongoisme qu'il qualifie de sorcellerie politique.

Le système françafrique a compris que si cet homme n'est pas mis en cage, s'il n'est pas muselé, il pourrait, à terme, bouter hors du gabon le système bongo. C'est pourquoi il est urgent pour ses défenseurs d'écarter Moubamba, et à travers lui, saborder toute tentative de libération du gabon des mains de la famille Bongo et ses affidés.

Les gabonais qui aspirent au changement doivent se souvenir des énormes services rendus à la nation par Ben Moubamba. Il a dénoncé et continue de dénoncer ce que pensent beaucoup de gabonais au fond d'eux-mêmes.

Il faut sauver le soldat Ben Moubamba!

Vendredi 15 Octobre 2010
Charles MBANGO
Vu (s) 3002 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

28.Posté par Diaz le 20/10/2010 17:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Nietszche

Vous dites "Allez chercher où se trouve l erreur !". Eh bien, l'erreur je la trouve dans votre discours et votre logique. Ce que je lis chez vous, ce n'est ni une démonstration des faits dont vous accusez BBM encore moins une logique de votre raisonnement. Ce que je lis chez vous comme chez St François c'est tout simplement une antiphatie personnelle envers BBM. C'est à croire que ces activités vous déplaisent ou vous gênent tellement au point de le pourfendre systématiquement à la moindre occasion.

Je l'ai déjà dit et je le dirai encore, les fossoyeurs de l'Afrique ne sont pas ses enfants qui ont la double nationalité et qui sont dans la diaspora, mais les dictacteurs qui trônent sur des régimes hautement corrompus. Et j'applaudis de mes deux mains toute initiative qui cherche à les détrôner par tous les moyens.

Il n'est un secret pour personne que lorsqu'on se lance en politique en Afrique comme en Occident, toute personne a besoin de se faire des alliés et des soutiens. Un homme seul ne réussit jamais, dit-on. Pourquoi vais-je donc reprocher à BBM de se faire des alliés, quand bien même ceux-ci seraient alliés à certains de ses ennemis. Ne dit-on pas que la politique est un monde d'intérêts?

Je trouve aussi que BBM est dans ses droits en tant que français de critiquer son pays d'adoption pour la mal que ce pays fait dans les territoires africains. François-Xavier Verschave, français de souche ou pas, le faisait déjà en son temps. Et c'est le droit de tout français d'origine ou d'adoption de le faire. Il y a d'ailleurs beaucoup qui le font. Les membres de l'ONG Survie par exemple.

C'est également son droit en tant que français de jouir des opportunités que lui donne son pays d'adoption. Aucun des français d'adoption ne les réfuse d'ailleurs. On a bien vu Koffi Yamgane, ex député-maire et ancien secrétaire d'Etat en France se présenter aux présidentielles au Togo, son pays d'origine. Il jouit ainsi de ses droits et opportunités que lui donne chacun de ses deux pays de le faire. Où est le mal en cela de jouir de ses droits?

Encore une fois, vous faites un faux et inutile procès à Moubamba. Discutons d'autres choses!

27.Posté par nietszche le 20/10/2010 12:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Diaz

Je laisse juste remarquer que tout individu de nationalité française ayant visité un cours de journalisme n aspire pas à être président de sa seconde patrie.

Omettre le fait que pareil phantasme ait besoin d une tribune médiatique pour faire connaitre un "no-Name" me surprend cher Diaz.

Oui la patrie d adoption de Moubamba lui rend ses inimitiés, mais ce n est que juste réaction quand on nourrit des ambigüités qui se traduisent par des collusions contre-nature et à l opposé du discours que l on tient.

Ce n est pas le Gabon qui s en prend à Moubamba mais une France qui sous certains régimes auraient révoqué les avantages que lui concède cette nation devenu la sienne, qu’il a juré de servir et qui d après lui exploite et massacre le gabonais.

Pour ma part, Moubamba est tout, sauf un homme de convictions, aligné et vivant ses idées jusqu’ au bout. Il a plutôt tout d un agitateur opportuniste dont les actes se placeraient aux antipodes de son discours, sans sourciller.

L homme contre la France mais qui jouit des avantages concédées par ce pays en partie nourri par la Francafrique (éclairons un peu la nébuleuse, font de commerce de Ben par cette définition : un rapport économique au profit de la France qui s appuie sur la corruption, et propre aux économies vivant de rentes minières et sans réelles manufactures et marché/capital propre interne. Son système financier étant sous contrôle et les avoirs n étant que partiellement réinvesti localement).
L homme qui a une aversion sans mesure pour ceux qui de ses dires ont détruit la mère-patrie mais dont il s en fait des colistiers.

Allez chercher où se trouve l erreur !

Fort heureusement pour lui, le discours idéaliste, populiste et rêveur n a nullement perdu de son audience et fait toujours recette, mais petit bémol : hors du tiers monde on répond de ses propos quand on ne sait circonscrire ce que l on avance.

Là bas, c est tout sauf le journaliste amateur en expédition au Congo, couché dans son hamac devant le palais Léon Mba rêvant de devenir en deux semaines vice-président de l UN !


26.Posté par Diaz le 20/10/2010 11:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ADN,

Non, je l'insulte pas. C'est un roi, et comme tout roi qui se respecte, il est digne qu'on le loue pour ses oeuvres, ses paroles et pour ce qu'il est.

Long live the king qui inJURie les GENts!

25.Posté par Diaz le 20/10/2010 11:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@St François,

J'avoue que jusque-là je ne suis pas votre logique. Il y a bien plus charlatans et "pieds nickélés" au Gabon que le seul Moubamba que vous décriez. Il suffit de regarder autour d'Ali et l'espèce de Majorité Présidentielle pour l'Emergence.

Pour ce qui est du besoin d'exister médiatiquement, là encore j'en doute. S'il s'est allié à des réseaux (comme vous le dites), c'est qu'il ne devrait nullement éprouver ce besoin. Par ailleurs, Moubamba est un journaliste de formation, il vit en France, a la nationalité française, etc. A mon avis, il a tout ce qu'il faut pour exister médiatiquement sans avoir besoin de le faire par des attaques contre le régime. Il y a bien des journalistes africains qui existent médiatiquement en France sans avoir le besoin de critiquer les régimes dictatoriaux de leurs pays d'orgine.

Ce n'est que mon avis, et sur ce, je crois que vous faites un procès inadéquat à Moubamba. S'il y a un procès à faire à BBM c'est sur ses oeuvres en tant qu'homme politique par rapport au Gabon. Il n'y a aucun homme politique au Gabon qui soit exempt d'avoir le soutien des réseaux (filous) de diverses sortes.

24.Posté par St François le 19/10/2010 20:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Diaz,

Quand on dénonce le mal françafricain avec la plus grande violence, à la manière de Moubamba, il faut être au dessus de tout soupçon. Or, Moubamba nous a démontré qu'il est en collusion avec les réseaux françafricains qu'ils dénoncent, ces réseaux qui ont financé le Forum de Reims et sa campagne électorale.

Moubamba qui s'est allié aux anciens barons du régime Bongo
( encore l'un de ses incohérences) cherche désespéremment à exister médiatiquement. Moubamba n'et qu'un illuminé en mal de notoriété qui s'est mis dans la tête qu'il devriendra un jour le Président du Gabon. Le Gabon n'est pas une terre d'expédition pour pieds nickelés. Le chalartanisme a fait son temps au Gabon, Moubamba s'est trompé d'époque.


23.Posté par ADN le 19/10/2010 18:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Diaz, tu es très élégant quant tu insultes Mr Jürgen.

22.Posté par Diaz le 19/10/2010 18:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Votre majesté JURGENT, roi de l’insulte et de l’ineptie, prince de la stupidité, duc de l’incompréhension et marquis de l’entêtement.

Que vous êtes vilain! que vous me semblez laid!
Sans mentir, si votre ramage
Se rapporte à votre plumage,
Vous êtes l'incarnation de l'idiotie même
A votre très hideuse voix
S'associe bien votre bec de bois
Mon bon monsieur,
L'insulte est le propre des écervelés
Si bien que cette louange vous méritez

21.Posté par Diaz le 19/10/2010 17:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher St François,
Croyez moi, je n'ai pas une lecture de vos posts. Je ne dis aps non plus que vous remettez "en cause l'existence des réseaux françafricains en collusion avec le pouvoir gabonais qui existent bel et bien".

Ma question est simple: en quoi pourfendre BBM de s'être allié aux réseaux françafricains quand on sait que les principaux fossoyeurs de nos pays et qui continuent à faire de nos pays des tas de ruine sont foncièrement liés à ces mêmes réseaux?

Je ne vois en cela aucun mal et aucune raison de le couvrir de tous les noms d'oiseaux comme vous le faites dès lors que son alliement n'a jusque-là pas fait du tord au Gabon par les maux dont les chefs d'Etat africains sont devenus experts, à savor corruption de l'Etat, détournement de déniers publics, longetivité au pouvoir, injustice instutionnalisée, etc.

Pour moi, si quelqu'un se lie aux amis de des dictateurs africains en vue de les renverser, j'applaudis de mes deux mains. Mon combat, c'est de renverser les dictateurs par tous les moyens.

Le premier des dictacteurs à renverser, il s'agit bien évidemment de l'incarnation de l'idiotie qu'est JURGENT, roi de l’insulte et de l’ineptie, prince de la stupidité, duc de l’incompréhension et marquis de l’entêtement.

20.Posté par St François le 19/10/2010 03:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et j'ajouterai Monsieur Diaz que Monsieur Moubamba est mal placé pour critiquer lui qui a bénéficié du soutien de réseaux françafricains qui ont financé le forum de Reims et sa campagne électorale. Il aboye comme une chèvre contre la Françafrique sur ce que le grand public connaît déjà. il enfonce une porte déjà ouverte et c'est ce qui le rend ridicule.
Votre Soldat Moubamba ferait mieux de se taire car il n'est pas blanc, blanc. Ce n'est pas ceux qui ouvre constamment leur gueule qui en font le plus. A méditer.

19.Posté par jurgent le 18/10/2010 22:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
diaz sale poltron de ms fesse,va chier avc tes connerie j suis gaboma et fierre d avoir voter ALI si tu n est pa dac avc alors va voir si j y suis

1 2 3
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...