News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Haut-Ogooué/Société: Les clients SEEG de Franceville, plutôt des martyrs

l'info réelle 7J/7 - LVDPG - Média Libre & Débat 24h/24 le Lundi 17 Mai 2010 à 10:50 | Lu 1041 fois



Gabon : Haut-Ogooué/Société: Les clients SEEG de Franceville, plutôt des martyrs
Les clients de la société d’énergie et d’eaux du Gabon (SEEG) de Franceville se croiraient plutôt pour des martyrs, vues les conditions d’accueil qu’il leur sont réservées chaque fois qu’ils doivent s’approvisionner en électricité prépayée ou régler d’autres factures, a constaté un journaliste de l’AGP.

Obligation leur est faite de s’aligner devant l’un des deux guichets avant d’être reçu à la caisse. Mais l’étroitesse de la salle de la salle d’attente force les clients à s’aligner jusqu’à l’extérieur quel que soit l’intensité du soleil.

Vendredi, c’est par 35° qu’il fallait passer avant d’être servi. Cependant, les heures d’attente sont interminables et ajoutent un poids à la corvée qui consiste déjà à rester debout pendant longtemps dans le rang afin de ne pas être reléguer à la dernière posture.

Franceville compte déjà un peu plus 100 000 habitants et certainement 1/5 de ménages. Ce qui fait de sa population une grande consommatrice d’énergie. En conséquence, la direction de la SEEG devait penser à la décentralisation de ses services tel qu’elle l’avait promis il y a plusieurs mois.

« Nous ne comprenons pas pourquoi à la SEEG les gens sont aussi sourds. A beau leur faire des propositions, ils nous prennent pour des moins que rien. Ils ne se soucient même pas de notre santé en nous exposant sous de grands soleils », a clamé Jeanne, une cliente ayant passé près 4 heures sous le soleil avant d’être reçue.

Le plus criard à la SEEG de Franceville, se plaint-on, est que les jours d’affluence, comme par enchantement, un seul guichet est fonctionnel au lieu des deux. Et quand les deux les guichets fonctionnent, généralement l’une des caissières passe du temps à sillonner les bureaux ou à téléphoner quand ce n’est pas à Zuma ou aux cartes qu’elle joue sur son ordinateur.

« La SEEG résoudra notre problème en ouvrant une agence à Poto’s et une autre dans la zone de Mbaya. Ce sera suffisant pour soulager les peines des clients », a indiqué Steeve Linis, un client.


Lundi 17 Mai 2010
LVDPG - Média Libre & Débat 24h/24
Vu (s) 1041 fois


Flash Info Résistance | Politique | Société | Economie | Articles Sponsorisés | Voyages | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Société Civile | MDFC | CAPPO | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Estuaire | Woleu Ntem | Ogooué Maritime | Haut Ogooué | Ngounié | Moyen Ogooué | Ogooué Lolo | Ogooué Ivindo | Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame





Les Articles les plus lus

»Le destin m’a condamné à la stérilité »

0 Commentaire - 04/06/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Savoir Bien Vivre...



Incroyable !