News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon - Habitat : les prochaines destructions de l’ANUTTC

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mercredi 26 Juin 2013 à 06:47 | Lu 1352 fois

Echaudée par la prolifération des titres fonciers frauduleux, les constructions anarchiques ou encore l’avilissement des villes gabonaises, l’Agence nationale de l’urbanisme, des travaux topographiques et du cadastre (ANUTTC), vient de prendre une mesure de destruction de constructions illégales dans une partie de Libreville.



Gabon - Habitat : les prochaines destructions de l’ANUTTC
En effet, rappelle un communiqué de l’ ANUTTC : «Par communiqués parus dans le journal L’union en avril 2011 et septembre 2012, le ministre en charge de l’Urbanisme et de l’Habitat avait informé les populations résidant à Libreville de ce que toutes les ventes de terrains situés dans les zones de l’ancien circuit Marcel Ango, derrière l’ambassade des Etats-Unis jusqu’au Cap Estérias, passées avec des personnes ne détenant pas de titre propriété valable, seront illégales et que les constructions réalisées suite à ces transactions seront détruites sans aucune forme d’indemnité».

Malgré la parution de ces communiqués, poursuit le texte signé du directeur général de l’ANUTTC, François Auguste Akomezogho, «force est malheureusement de constater que des concitoyens continuent d’occuper des parcelles dans ces zones, en y effectuant des travaux de remblai sans aucune étude d’impact préalable ou en y édifiant des constructions sans titre d’occupation ni permis de construire».

Face à ces actes d’incivisme inacceptables dans un Etat de droit, une opération de destruction de toutes ces constructions illégales et anarchiques sera entreprise sans délai, ajoute le communiqué avant de conclure que «toutes occupations dans les zones sus-énumérées fondées sur des arrêtés du gouverneur ou du préfet, sont également illégales par l’effet du décret n°116/PR/MINDECFHUC du 31 octobre 1980, portant interdiction provisoire d’attribuer des concessions rurales aux abords de Libreville, et sont donc frappées par la présente mesure».

Une décision qui s’inscrit dans le cadre de la réforme foncière visant la mise en place d’un nouveau cadre légal et réglementaire. Dans une vision beaucoup plus large de cet impératif, l’ANUTTC, avait vivement invité les populations à s’abstenir de vendre et d’acheter des terrains sans titres fonciers. Par ailleurs, si les responsables de cette structure avaient annoncé les délais d’obtention d’un titre foncier de plusieurs années à six mois, les premières attributions de parcelles par l’agence se font encore attendre, deux ans après sa création.

Gabonreview

Mercredi 26 Juin 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1352 fois




1.Posté par Priscilla le 26/06/2013 07:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mon, vieh... quand il sagit d'alle casser les maisons des simples citoyens ces mergents se souviennent soudaienment que le Gabon est un pays de droit.

2.Posté par coudou le 26/06/2013 09:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
AIE AIE, là les gars(les émergents) poussent le bouchon un peu loin quand même.Il me semble qu'on aimerait que le gabonais n'aie pas de toit pour se loger.Mais que se passent t-il?


coudou

3.Posté par shadow le 26/06/2013 09:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La chose la plus simple à retenir est que BEN ALI construit dans le prolongement de la sablière et que les makayas que nous sommes ne sont pas dignes d'être ces voisins. On passe par l'ANUTTC pour détruire les constructions des pauvres, avec comme objectif d'y installer des personnes à la convenance de BEN ALI. Ainsi va le Gabon. Ce type de décision s'explique du fait de notre passivité légendaire.

4.Posté par shadow le 26/06/2013 09:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La chose la plus simple à retenir est que BEN ALI construit dans le prolongement de la sablière et que les makayas que nous sommes ne sont pas dignes d'être ses voisins. On passe par l'ANUTTC pour détruire les constructions des pauvres, avec comme objectif d'y installer des personnes à la convenance de BEN ALI. Ainsi va le Gabon. Ce type de décision s'explique du fait de notre passivité légendaire.

5.Posté par abigael le 26/06/2013 19:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
mais pourquoi detruire les maisons de ces pauvres gabonais qui ont souffert pour réaliser ces maison l'etat peut faire une nouvelle ville (Libreville 2) allant d'agondje jusqu'à cocobeach ou jusqu'à kango pourquoi vouloir toujours detruire les maison des gabonais qui n'ont pas assez de moyen et qui souffrent et qui n'arrivent pas à joindre les deux bouts ya t'il pas des braves deputés qui peuvent s'opposer aux décisions du gouvernement que des troullards votre fin est proche

6.Posté par TuonsLesTous le 26/06/2013 23:54 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tant que les gabonais se goinfreront de regab et de cotis (porc) avariés préalablement empoisonné à l'eau de mort par les satanistes d'ali bongo, ils feront et vous enculeront TOUJOURS jusqu'au trognon pcq vous ne réagirez JAMAIS. Souffrez en silence

7.Posté par N'Nsa le 27/06/2013 06:05 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Voici le contraste de l'emergence à la gabonaise.
1) Au lieu de construire les 5000 milles logements par an, on en détruits des milliers par année.
2) Au lieu d'offrir les libertés et la sécurité aux gabonais; on nous prive de nos droits et nous noie dans une psychose d'insécurité (entre assassinats par empoisonnement, crimes crapuleux et...)
3) Au lieu de faire des actes (comme disait l'autre); ils nous enfument des projets 3D, des maquettes.
4) Au lieu de contruire de nouvelle ecole ou centres hospitaliers; les enervants preferent détruire ceux deja existant.
Etc etc la liste est longue.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...