News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon - Grève UOB : le SNEC refuse de lâcher prise

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mercredi 27 Mars 2013 à 01:31 | Lu 1094 fois

Le Syndicat National des Enseignants Chercheurs (SNEC) a décidé de durcir son mouvement de grève. Cette décision a été prise au cours d’une assemblée générale tenue dans l’enceinte de l’Université Omar Bongo samedi 23 Mars dernier. Pour les membres du SNEC, la sortie de crise dépendra de la conclusion d’un éventuel terrain d’entente avec le gouvernement, ou d’un arbitrage du Chef de l’Etat.



Gabon - Grève UOB : le SNEC refuse de lâcher prise
Le Syndicat National des Enseignants Chercheurs (SNEC), a décidé au cours d’une assemblée générale, de poursuivre son mouvement de grève car selon ses membres, le gouvernement tarde à réagir. Le but de ce durcissement de ton est, pour les membres du SNEC,une manière de défendre le statut et l’identité de leur profession.

En effet, depuis le lancement de ce mouvement de grève en février 2013, les syndiqués dénoncent la lenteur du gouvernement face aux problèmes posés. Certes, le chef du gouvernement, Raymond Ndong Sima avait reçu les membres du SNEC le 22 mars dernier, mais aucune réelle décision n’a été prise lors de cette rencontre.

« L’attitude du gouvernement est d’une passiveté digne du choix du pourrissement qui est le leur. Une attitude qui nous fait envisager l’éventualité d’une année blanche»,dénonce le président du SNEC, Jean-Rémy Yama.

Selon le bureau du syndicat, depuis le lancement du mouvement de grève, des menaces pèseraient sur les enseignants membres du SNEC. « Les chefs d’établissements et administratifs ont été sommés de communiquer la liste des grévistes à des fins qu’on ignore » poursuit le président.
L’implication du Chef de l’Etat est urgemment souhaitée pour une sortie de crise. Considérant la récente visite d’Ali Bongo Ondimba aux étudiants de l’UOB et aux débuts de solutions qui ont découlé de celle-ci, les enseignants sont aujourd’hui convaincus qu’une intervention du Président de la République pourrait également être synonyme de sortie de crise pour eux.

Une sortie de crise urgente espérée par les étudiants qui craignent de plus en plus que l’année blanche soit décrétée si rien n’est fait d’ici quelques semaines.


Source : GabonEco

Mercredi 27 Mars 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1094 fois




1.Posté par Akuna Matata le 27/03/2013 02:47 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Allez-y les gars, nous sommes derrière vous, ne lâchez rien. Pourrissez la vie à cette bande de racaille d'ali bongo et son gouvernement manioc de pédés et de crime-ritualistes.
Il faut que le Gabon soit en ébullition permanente jusqu'à leur chute.

2.Posté par Akuna Matata le 27/03/2013 03:02 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Mathurin Nzeng Mba

Merci de nous avoir trouvé cette judicieuse signification.

Les gars, désormais : PDG = Pédés Du Gabon

PASSEZ LE MOT.... PDG = Pédés Du Gabon

3.Posté par L'Internaute le 27/03/2013 03:07 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Oui,
PDG n'est plus : parti démocratique gabonais.

Désormais,

PDG = Pédés Du Gabon

PASSEZ LE MOT.... PDG = Pédés Du Gabon

4.Posté par Lola le 27/03/2013 07:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Oui les pédé du Gabon c'est un phénomène dangereux. deux hommes ont pris hier une de mes chambres du bar. J'étais curieuse de voir ça. j'ai joué à la voyeuse. J'étais horifié. Un homme encule un autre, c'est une réalité dans ce pays. Et vous pensez que la malédiction ne va pas frapper ce pays. Quand ces types sortent là, ils ont des tetes qui bousculent dans tous les sens et ils se mettent à prendre des décisions pour le pays ? Pardon, j'envisage l'exil au Cameroun où le despote Paul Biya au moins fout encore ce genre de conard en taule pour plusieurs décennies. Le pays est souillé. Il faut des veillées de prière pour sortir de ce cataclisme c'est tout.

5.Posté par Lola le 27/03/2013 08:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'allais oublié, il parait que à l'IUSSO Sophie Ntoutoume c'est aussi l'année blanche. La directrice a volé les vacations des enseignants du coup y a plus l'école labas. C'est un juriste qui enseigne labas qui balançait ça ici hier. il parait que c'est dans Gabon d'abord. là aussi le président doit trancher.

6.Posté par bricol le 27/03/2013 10:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
vive l'émergence!!!!!!!!

7.Posté par bricol le 27/03/2013 10:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
et oui l'émergence c'est tourner des film pornos avec les Brésiliennes à coup de milliard et le fouet pour l'éducation. C'est aussi un superbe terrain de golf qui ne servira à personne si ce n'est que les habitants de la sablière....Soutenir cette émergence c'est être un vrai malade mental...

8.Posté par Giap Effayong le 28/03/2013 11:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Post4&5 Bonjour Lola,
En mettant à la disposition de deux pédérastes une des chambres de votre lupanar,à quel usage songiez-vous qu'ils allaient en faire?
Au lieu de les mettre dehors,ce qu'aurait fait une personne sincèrement révulsée par cette pratique,vous les avez vulgairement reluqués pour ensuite les dénoncer sur ce site.Votre atittude me laisse perplexe en ce quelle me paraît incohérente par rapport à votre position sur l'homosexualité.Malheureusement la pratique de la pédérastie ne constitue pas un délit dans notre pays,sinon,vous en auriez été inquiétée pour incitation.
Sincèrement vôtre.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...