News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : GABON MUNICIPALITE : exclusion de deux maires

Le site de la Liberté - Source : Mazleck le Samedi 10 Juillet 2010 à 19:26 | Lu 1102 fois

« Intelligence avec l’ennemi » et désertion, tels sont les motifs sur la base desquels la direction de leur parti a prononcé la mesure.



Gabon : GABON MUNICIPALITE : exclusion de deux maires
Pour surprenante qu’elle paraît, il n’en demeure pas moins que la décision d’exclusion soit motivée. Peu à peu, les dispositions statutaires des partis politiques, dont l’application est longtemps restée hypothétique, le devient permettant le renforcement des règles de fonctionnement de la démocratie.
MM. Grégoire Mintsa mi Nang et Georges Moudouma Mbina n’ont plus droit à l’écharpe de maire. Le premier, à la tête du conseil municipal de Guiétsou (province de la Ngounié) s’est installé à Mouila, le chef-lieu de la province. L’intéressé estimait ne pas être en mesure de travailler sans eau, électricité et les autres commodités dues à son rang. M. Moudouma Mbina était sourd aux rappels à l’ordre de la direction du PGCI.

Le second, à la tête du conseil municipal Mitzic (département de l’Okano, Woleu-Ntem, nord Gabon), est déchu pour avoir « trahi » son camp. De fait, le bureau exécutif du Parti gabonais du centre indépendant (PGCI), membre de la Majorité républicaine pour l’émergence, qui est arrimée au parti présidentiel, le Parti démocratique gabonais (PDG), s’est résolu à prendre cette décision.
En effet, M. Mintsa mi Nang a ouvertement soutenu un candidat de l’opposition lors de l’élection présidentielle anticipée du 30 août 2009, malgré les consignes du PGCI en faveur du candidat choisi par la majorité, à savoir M. Ali Bongo Ondimba. Mais l’intéressé déclare qu’il n’est pas membre du PGCI, qu’il a simplement conduit la liste de ce parti dans la précipitation.

Par ailleurs, le maire déchu s’est rendu coupable d’actes discriminatoires notoires. Il lui est reproché d’avoir, lors de la proclamation des résultats de la présidentielle, lancé des propos irrévérencieux contre les musulmans de Mitzic. L’édile s’en est pris à eux les accusant d’« avoir accordé leurs suffrages au candidat du PDG ». En clair, les Mitzicois ont donné leurs voix au fils d’Omar Bongo Ondimba et, du coup, favorisé l’accession de M. Ali Bongo Ondimba à la magistrature suprême. M. Mintsa mi Nang s’est de nouveau illustré à l’élection des sénateurs en 2009. En violation de la charte de la majorité, il a porté son choix sur un candidat autre que celui du PDG. « Trahison ! », clame le PGCI de Mgr Jérôme Okinda.

L’attitude affichée par M. Mintsa mi Nang n’est pas restée sans suite. Les membres de la communauté musulmane, particulièrement les Haoussa bénéficiant de la nationalité gabonaise – auxquels sont mêlés les commerçants d’origine ouest-africaine – ont fait l’objet de représailles de la part des autochtones surexcités, poussés par les récriminations du maire. M. Mintsa mi Nang a fait l’objet d’une information judiciaire sans suite. A président, la procédure pourrait être menée à son terme et des dommages et intérêts réclamés par les commerçants lésés.


Samedi 10 Juillet 2010
Source : Mazleck
Vu (s) 1102 fois




1.Posté par As de trèfles le 10/07/2010 19:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ha Gabon si je pouvais mettre du sel à ton riz certains ferons la diète et partirons très loin de toi belle patrie .

2.Posté par gaboma le 10/07/2010 19:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mon frére tu as tout mon soutien!contre le biafrei qui continue a faire la chasse aux sorciéres!!!il oublie qu il a aussi une familleet des enfants nous les avons a l oeil aussi........l heure arrive ou il payerons garde ton calme........

3.Posté par Kidordin le 10/07/2010 20:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"Les commerçants d’origine ouest-africaine – ont fait l’objet de représailles de la part des autochtones surexcités, poussés par les récriminations du maire."

Si le maire d'une communauté critique une partie de ses concitoyens (gabonais ou non) et de plus, incite ou attise la haine envers cette communauté pour quelque raison que ce soit (ici il serait reproché à certains gabonais à la fois leur origine, leur prétendu choix politique et leur religion), c'est effectivement condamnable.
Si ces faits sont vrais, la justice a eu raison de démettre cet homme de ces fonctions car il en était indigne.

L'intolérance vient de la peur de l'autre et de la bêtise.
Pour que des citoyens gabonais aient été piller ces commerçants, c'est qu'à cette intolérance se mêlent probablement aussi de la cupidité et de la jalousie.

Je n'en reviens pas d'ailleurs de lire à tout propos sur ce site, dans tous les articles, autant de commentaires de haine sur l'origine des gabonais: les prétendus vrais-gabonais, les prétendus faux-gabonais...
La pureté ethnique...tout cela ne vous rappelle-t-il rien?
Relisez vos livres d'Histoire, rappellez-vous l'actualité récente...
Quel est le gabonais qui peut remonter son arbre généalogique et certifier qu'à aucun moment, au cours de l'histoire de l'humanité, il n'a eu d'autres ancêtres que des gabonais ou du moins (la notion de Gabon étant relativement récente à l'échelle du temps) de personnes vivant en Afrique Centrale au niveau de l'équateur? C'est absurde. Il y a eu de grandes migrations au cours de l'histoire de l'Afrique et de nombreuses populations se sont déplacées dans la sous-région ou même au niveau du continent.
Et quand bien même un tel gabonais existerait, en quoi quelqu'un qui aurait d'autres origines mais vivrait au Gabon et qui y travaillerait serait moins méritant que lui? moins indigne d'y vivre? d'y travailler? d'exercer sa religion? d'être libre de choisir quel parti politique il veut soutenir?

Cette haine des étrangers ou des gabonais qui n'auraient pas du sang "purement" gabonais (ou ne pourraient en apporter la preuve) me soulève le coeur. J'ai peur que cette bêtise et cette intolérance ne dégénère bientôt en guerre ethnique, dont le principal perdant - soyez-en sûrs - sera le gabonais, de quelque ethnie qu'il/elle soit, de quelque origine qu'il/elle soit, c'est-à dire moi, c'est-à-dire vous.

La fille de ma tante (ma cousine donc si on réfléchit comme les français) est à moitié gabonaise, à moitié haoussa. Elle a été adoptée et élevée bébé par mon père, qui lui a donné son nom, nous avons grandi ensemble: c'est ma soeur. Elle n'a jamais connu son père biologique (et s'en fiche).
Ma soeur a eu une fille avec un camerounais, qui a rejoint son pays et l'a laissé élever seule son enfant.
Mère comme fille ont la nationalité gabonaise (et uniquement la nationalité gabonaise). Elles ont toujours vécu au Gabon, y ont grandi, n'ont jamais quitté le territoire et y travaillent.
Qu'est-ce que je dois dire à ma soeur? à ma nièce? que ce ne sont pas de "vraies" gabonaises? qu'elles n'ont pas les mêmes droits que les "purs" gabonais? Qu'elles doivent rentrer dans leur pays (et quel serait ce pays s'il vous plaît?)

Non, franchement, tant de bêtise me fait pleurer. Pauvre Gabon, où allons-nous?


Kid Ordin.


PS: vous êtes les premiers à critiquer le racisme blanc/noir (et à raison!) mais ne voyez-vous pas que vous faites preuve d'une haine similaire avec des gens qui ont pourtant la même couleur de peau que vous?

4.Posté par le Gabonais le 11/07/2010 21:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
vous croyez que vous êtes plus gabonais que qui?
chacun a le droit de choisir son candidat, on ne vote pas quelqu'un pour son appartenance ethnique je commence à croire que nous n'avons pas la démocratie en nous.
qui a dit que tous les musulmans étaient avec Ali 9?
Pourquoi généraliser? ces commerçants participent à la vie économique de notre pays, en plus ils sont fiers d'être gabonais.
C'est triste, vous ne voulez rien faire si ce n'est être ministre ou député, bande d'incapables.

5.Posté par slach le 01/09/2010 16:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
quelle pertinence au niveau de l'analyse kirdodin heureusement qu'il des gens qui ont de l'esprit dans ce pays et bravo aussi à Gabonaiss franchement faut arreter ce racisme , cette xénophobie te cette haine qui ne conduit qu'aux guerres fraticides pauvre gabon povre afrique!

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...