News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon - Front social : Poursuite de la grève générale illimitée dans la fonction publique malgré les 18%

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mardi 17 Mars 2015 à 07:52 | Lu 3106 fois

Réunis le 16 mars en assemblée générale, les agents publics réunis au sein de la Dynamique unitaire ont rejeté la proposition transitoire visant à augmenter de 18% le salaire brut avec suppression de la Prime d’incitation à la performance. Ils réitèrent leur engagement à paralyser l’administration.



Trente-six jours d’arrêt d’activité au sein de la fonction publique et toujours pas de solution de sortie de crise. Le gouvernement et les syndicats regroupés au sein de la Dynamique unitaire se regardent toujours en chiens de faïence. Malgré le mauvais temps qu’il a fait le 16 mars dernier, les fonctionnaires ainsi que les retraités civils et militaires se sont réunis à l’école primaire Martine Oulabou. But ? Se concerter et arrêter une position commune par rapport à la mesure transitoire proposée par les autorités du pays. Comme quoi, plus rien, pas même les caprices de la nature, ne peut plus les arrêter ou les faire reculer.

En effet, après les échecs relatifs des rencontres d’Agondjé et du ministère de la Fonction publique, le gouvernement a mis à profit le week-end du 14 au 15 mars dernier pour ouvrir d’autres négociations avec les partenaires sociaux. Ces discussions ont porté sur les modalités de reprise du travail en attendant la mise en place du nouveau système de rémunération, prévue pour juillet prochain. Concrètement, la proposition a été la suivante : «Une augmentation de 18% de salaire brut avec suppression de la prime d’incitation à la performance».

Un «prémisse» de la «bonne volonté» des autorités à voir les choses s’améliorer et les activités reprendre dans l’ensemble du pays, qui a malheureusement été rejeté par les agents grévistes, déterminés à faire aboutir leurs revendications. «Les travailleurs estiment que la proposition du gouvernement est insuffisante pour permettre une reprise normale du travail. De ce fait, la P.I.P est un acquis», a indiqué le modérateur de la Dynamique unitaire, avant d’annoncer la poursuite de la grève lancée le 9 février dernier jusqu’à la hausse des salaires.

De toute évidence, les agents publics campent sur leur position. Ils veulent aller au bout de leur logique, fustigeant au passage les agissements du gouvernement qui aurait opté, en lieu et place de négociations franches, pour des menaces d’arrestation, des intimidations et des injures. «C’est dans notre agissement qu’on jugera notre détermination. Nous devons maintenir cette mobilisation», a conclu Jean Remy Yama.

gabonreview

Mardi 17 Mars 2015
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 3106 fois




1.Posté par Leïla le 17/03/2015 09:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il ne faut plus reculer comme en 1990. Le pouvoir est aux abois et il va bientôt tomber. "C'est l'heure des brasiers et il ne faut regarder que vers la lumière".
Ensemble, frères et soeurs, mobilisons nous et manifestons notre solidarité avec les syndicats en grève.

2.Posté par aka le 17/03/2015 10:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dites aux Gabonais quel a été le rôle d'AMO dans la mort de Rendjambè et quelle partie du corps de Rendjambè AMO attrapait quand Opiangha a coincé Rendjambè à l'étage du Dowè ? Quel a été le commentaire d'AMo après la mort de Rendjambè ? PINg le sait et il fait l’hypocrite. Mais dites la vérité : comment Myboto et AMO ont empoisonné Pierre Claver NZENg au Maîsha en mars 2010 ? hein ? Arrêtez sinon tant pis pour vous.

3.Posté par ensemble liberons le Gabon le 17/03/2015 10:55 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Post 2,tu raconte ds betises,tu ne vois pas ce que tn ch1 d pdt est entrain d fair?le pays est au bord d la chut,je suis sur que tu n''''es pas gabonais,tu es 1biafrai cme tn pedé d''''ali moof

4.Posté par voie de la Nation le 17/03/2015 16:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
poste 3 je suis de ton envie le poste doit être biafra c'est sur!

5.Posté par Maven le 17/03/2015 19:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Opiangah, Dieu ne t'as pas donné le droit de tuer les autres; un jour il te demandera des comptes.

6.Posté par Leïla le 17/03/2015 19:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
aka, où se trouvait ton président actuel pendant la mort de Rendjambé? Il attendait au rez-de-chaussée? Gabonais ou pas, les jours des collabos de ce régime sont désormais comptés. La zizanie et la calomnie ne pourront plus nous ébranler. Même malins comme des singes (puisque vous êtes des animaux), vous ne servez plus à rien.

7.Posté par Tonton le 17/03/2015 22:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Au vu de ce que gagnent ces nantis du pouvoir , c'est rien 18% , sont-ils au courant du cout de la vie au gabon , le gabonais a été assez longtemps piétiné , ce pays est suffisament riche pour que chaque gabonais puisse toucher au minimum 400 000 FCFA , tel devrait etre le SMIC au gabon . Tenons bon , cette fois nous gagnerons si nous restons solidaires

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...