News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Francine Rose ROGOMBE serait- elle le président oublié ?.

Le site de la Liberté - D'AKOK Auditeur de LVDPG - Média Libre le Dimanche 15 Août 2010 à 10:35 | Lu 1084 fois

La présidente du Sénat, Rose Francine Rogombé, 66 ans, a été investie "provisoirement" présidente de la République gabonaise lors d’une transition conforme à la Constitution. Elle a remplacé Omar Bongo Ondimba, décédé officiellement à Barcelone en Espagne. L’absence de ses effigies aux côtés des Présidents Léon MBA et Omar BONGO est au cœur d’une polémique à Libreville à la veille du cinquantenaire de l‘indépendance du pays



Gabon : Francine Rose ROGOMBE serait- elle le président oublié ?.
« Je le jure ! », a affirmé solennellement Rose Francine Rogombé, main droite levée, main gauche sur la Constitution, devant un parterre composé des députés et sénateurs, des membres du gouvernement et des représentants de tous les corps de l’Etat, dont l’armée. « Je jure de consacrer toutes mes forces au bien du peuple gabonais, en vue d’assurer son bien-être et de le préserver de tout dommage, de respecter et de défendre la Constitution et l’Etat de droit, de remplir consciencieusement les devoirs de ma charge et d’être juste envers tous », a-t-elle déclaré.

Même si le peuple reste encore septique sur ces déclarations au regard du déroulement des élections présidentielles anticipées et les résultats rendus publics et validés par la cour constitutionnelle à l’issue de ce scrutin, il n’en demeure pas moins que la présidente du sénat, Rose Francine Rogombé, née Etomba, avait été nommée présidente de la République intérimaire, par la Cour constitutionnelle du Gabon, suite à la mort du chef de l’Etat Omar BONGO en Espagne.

En 49 ans d’indépendance du Gabon, Madame Rogombé, est devenue le troisième président de la République.

Faire l’impasse sur cette Dame, constituerait un coup d’Etat contre les institutions, estiment bon nombre de Gabonais interrogés. On ne peut vouloir modifier le cours de l‘histoire au gré des intensions des uns. Cette « oublie » constitue une faute affirment certains dans les milieux Pdégistes. «C’est une volonté délibérée d’effacer la réalité, c’est lourd de sens ».

Juriste de formation, membre plusieurs fois secrétaire d’Etat dans des gouvernements de Léon Mebiame (1975-1990), Rose Francine Rogombé a été plébiscitée par le peuple. D’aucuns ont alors pensé que cette dame était à même, au regard du climat social qui prévalait à l’époque et qui persiste, de relancer l’activité économique, ouvrir un véritable dialogue social et de préparer dans la sérénité les élections présidentielles. Il en a rien été. Son carnet de route semble avoir été bien défini : organiser les obsèques du président défunt, et surtout organiser l’élection présidentielle, à laquelle elle ne pourra pas être candidate dans les 45 jours. De quoi avait-on peur ?

Pourquoi, cette dame qui avait toutes les prérogatives d’un chef d’Etat en dehors de la dissolution de l’assemblée nationale ne pouvait-elle pas jour de ses droits pour organiser un véritable recensement des populations? Pourquoi elle n’a pas pu établir les cartes d’identité et les cartes d’électeurs ? Pourquoi ne pouvait-elle pas repousser les élections en 2010, 2011, voir 2012 ? Pourquoi la précipitation ? Pourquoi ne dit -elle rien depuis lors ? Autant de questions que les gabonais se posent et dont les réponses ne sont possibles que dans une démocratie.


Dimanche 15 Août 2010
D'AKOK Auditeur de LVDPG - Média Libre
Vu (s) 1084 fois




1.Posté par Elijah Moses le 15/08/2010 11:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La reconnaissance n'a jamais été une qualité au Gabon, encore moins une passion du gouvernement. Il n'y a que ceux qui volent gros, qui sabotent ouvertement et qui se prennent pour des intouchables qui sont reconnus, recompensés et même immortalisés...

2.Posté par opposant le 15/08/2010 12:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c'et bien fait pour cette salope

3.Posté par Mong y'adzè le 15/08/2010 14:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Elle n'a que ce qu'elle mérite en sa qualité de "traître de la république"! Quelle récompense s'attendait-elle à avoir. Pauvre conne!

4.Posté par Siegfrid17 le 16/08/2010 16:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour ma part, je pense qu'effectivement, il convient qu'elle soit comptée parmi les chefs d'Etats qu'a connu notre pays. Cependant, ceux qui la jugent en partie complice du coup d'Etat Électoral du P.D.G N'ont pas tout a fait tort. Quoi que, en tant que Pédégiste, elle ne pouvait agir autrement, sa fidélité au parti la tenue en respect.

5.Posté par Diaz le 16/08/2010 17:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'espère qu'elle a compris qu'on ne fait jamais du bien au diable. Car ce dernier sera le premier à vous torpiller le moment venu. Belle leçon pour elle! Elle n'aura jamais eu un tel traitement si elle avait laissé la démocratie s'exprimer en août 2009.

Même si le Ali et le PDG la rayent de l'histoire du Gabon, elle demeure dans notre liste des personnes qui méritent le châtiment avenir du peuple.

Petit-à-petit, le jour du jugement du peuple s'approche....

6.Posté par G8 le 17/08/2010 03:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tres bien fait pour elle , elle ne merite rien au Gabon , elle fait parti du clan Bongo je suis sure qu'elle etait meme une des copines d'omar bongo . ELLE IRA EN ENFER TRAITE

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...