News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon - Franceville : Un étudiant de l’USTM retrouvé mort sur les rails du pont de l’Ogooué

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Lundi 7 Janvier 2013 à 08:21 | Lu 1642 fois

Garcia Mouanda Boulingui, 27 ans et étudiant à l’Université des Sciences et Techniques de Masuku a été retrouvé jeudi dernier, gisant, mort, sur les rails du Pont de l’Ogooué dans la région de Franceville. Depuis lors, des manifestations sont organisées par ses camarades qui exigent que la lumière soit faite sur les causes de ce décès.



Gabon - Franceville : Un étudiant de l’USTM retrouvé mort sur les rails du pont de l’Ogooué
Jeudi dernier, le corps de Garcia Mouanda Boulingui, étudiant de 27 ans a été retrouvé gisant entre les rails sur le pont de l’Ogooué à Franceville.
En Licence 2 de Chimie-Biologie à l’USTM, il se serait donné la mort en se jetant sous un train.

Pour quelle raison ? Nul ne le sait pour le moment, même si selon certaines sources judicaires, le jeune homme aurait laissé une lettre d’adieu avant de passer à l’acte.
Dans ce mot adressé apparemment à son frère cadet, Garcia Mouanda Boulingui expliquait son désespoir et le trop plein de pression qu’il subissait dans sa vie quotidienne, avant de déclarer son intention d’abandonner et de lâcher prise.
Il semblerait même qu’il ait souvent été en proie à des cauchemars qui n’arrangeaient rien de son état moral.

Mais pour les collègues de la victime, la thèse du suicide ne serait qu’une mascarade pour maquiller un meurtre.
Selon eux, leur camarade aurait été tué avant d’être jeté sur les rails pour masquer le crime commis.

Certains penseraient même à un crime rituel, mais à en croire l’examen qui a été fait du corps de la victime, il n’aurait subi aucune mutilation de ses organes vitaux et génitaux.

« On veut la vérité sur la mort de notre collègue ! Stop aux agressions et aux crimes rituels. L’étudiant est aussi un Gabonais », pouvait-on lire sur les pancartes des manifestants que la colère aurait amené à prendre en otage la voie publique dès vendredi en posant des barricades.

La police anti-émeute aurait libérée la voie vers midi.

La police judiciaire de Franceville poursuit quant à elle, ses investigations pour lever définitivement le voile sur les causes du décès de ce jeune étudiant.

En 2008, une étudiante de l’USTM avait péri dans l’Ogooué dans des circonstances tout aussi obscures.




Publié le 07-01-2013 Source : Gaboneco

Lundi 7 Janvier 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1642 fois



Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...