News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Forte dégradation de la route du Cap Estérias

l'info réelle 7J/7 - Source : AGP Gabon le Mardi 6 Juillet 2010 à 17:03 | Lu 669 fois



Gabon : Forte dégradation de la route du Cap Estérias
Le tronçon routier reliant le Cap Estérias à la capitale gabonaise, avec un nombre important de crevasses, s’est fortement dégradé au grand dam des voyageurs et des conducteurs qui desservent cette zone.

‘’Les nids de poule sont nombreux sur la route et chaque 2 jours nous devons faire un tour chez le mécanicien pour des réparations ou pour changer des pièces du véhicule’’, s’est plaint Aimé Mackosso, chauffeur de taxi-brousse.

Le tronçon routier reliant le Cap Estérias à Libreville a été reprofilé il y a quelques mois par le gouvernement, mais les chauffeurs des taxis-brousse estiment que cette solution n’est pas efficace, car les pluies avec l’effet d’érosion qu’elles entraînent, remettent à plat tous les efforts fournis par les pouvoirs publics pour amener la route.

‘’Il faut mettre le bitume pour éviter le cycle infernal de l’éternel recommencement. Après 50 ans d’indépendance, nous pensons que le Cap Estérias (30Km de Libreville) mérite d’avoir une route carrossable en toute saison’’, a déclaré un voyageur assis derrière une camionnette, les habits pleins de poussière.

‘’Le voyage est pénible à cause de l’état piteux de la route et nous avalons des doses importantes de poussière en chemin. Nous quittons nos maisons propres et arrivons à Libreville plus sales que des porcs’’, a renchéri un autre voyageur.

‘’Nous souhaitons que le gouvernement de l’émergence décentralise le développement et qu’il construit des infrastructures routières dans les zones rurales, afin d’inciter les villageois à initier des projet de développement communautaires rentables, notamment dans les secteurs de l’agriculture et de la pêche’’, a déclaré pour sa part Pierre Kombila, un paysan du Premier Campement.

Les travaux d’aménagement de la route du Cap Estérias se sont arrêtés il y a 2 ans, après le bitumage de près de 10 kilomètres de route, entre le Premier Campement et l’entrée de Malibé II.


Mardi 6 Juillet 2010
Source : AGP Gabon
Vu (s) 669 fois


Politique | Société | Economie | Articles Sponsorisés | Vide1 | Vide | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Société Civile | MDFC | CAPPO | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Estuaire | Woleu Ntem | Ogooué Maritime | Haut Ogooué | Ngounié | Moyen Ogooué | Ogooué Lolo | Ogooué Ivindo | Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame








Les Articles les plus lus

Savoir Bien Vivre...