News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Fermeture des bars et maquis à 22 heures, les syndicats montent au crenau

Le site de la Liberté - LVDPG - Actualité en ligne 24h/24 le Samedi 19 Décembre 2009 à 14:42 | Lu 2128 fois



Gabon : Fermeture des bars et maquis à 22 heures, les syndicats montent au crenau
La poussée de fièvre résulte de la décision prise en conseil des ministres d'Ali Bongo début décembre dernier, relative à la fermeture de débits de boissons dès 22 heures.

Réunis en syndicat au lendemain de cette décision, les gérants et responsables de ces surfaces de commerce ont décidé de faire front commun autour d’une structure, afin de mieux se faire entendre dans leur logique de protestation contre cette mesure gouvernementale, qui selon eux, met à mal l’économie touristique du fait de la fermeture matinale d’un pan de l’activité économique très sollicité en temps de nuit. Pour les responsables de débits de boisson désormais syndiqués, il s’agit ni plus ni moins d’une mesure selon eux inique, visant à écorner considérablement la rentabilité de leurs fonds de commerce, tout en menaçant tant l’existence de ces commerces, que la stabilité de l’emploi des personnes qui y exercent.

Les membres du syndicat national des exploitants de débits de boissons au Gabon, se prononcent pour la poursuite de leur activité commerciale au delà de 22 heures, en prenant l’engagement de faire leur, le respect de la tranquillité du voisinage, bien loin des habituels vacarme entretenus par des bruits assourdissants de musiques qui sont souvent distillées de façon discontinue. Selon une confidence faite par l’un des responsables de ce syndicat, je cite ‘’ Il nous est difficile de nous soumettre à la décision de fermeture des bars dès 22 heures, et c’est d’ailleurs pourquoi nous ne trouvons aucune opposition au principe de paiement d’une taxe d’exercice de nuit, à l’instar des commerces tels les snack bars et autres boites de nuit’’

Les membres du syndicat national des exploitants de débits de boissons au Gabon, ne vont toute fois pas de morte, pour dénoncer comme avec la dernière énergie, la décision d’augmentation unilatérale des prix des boissons. Décision prise il y a quelques jours par l’unique brasserie du pays, la société gabonaise de brasserie du Gabon, SOBRAGA.

Sur un tout autre volet, les membres du syndicat national des exploitants de débits de boissons au Gabon, saluent la décision du gouvernement d’interdire la vente des boissons alcoolisées aux élèves et aux hommes des corps habillés en uniforme, ainsi qu’aux mineurs. Toute chose qui participe précisent ils, au respect de l’autorité des hommes en uniforme, à la préservation des mœurs, ainsi qu’à la lutte contre la délinquance juvénile dans le cas de figure de la vente des boissons alcoolisées aux mineurs et aux élèves qui se plaisent souvent à les consommer abusivement, parfois en période même d’étude. Ce qui remet en surface la fâcheuse question de la forte présence des débits de boisson aux alentours de certains établissements d’enseignement. Le gouvernement d'Ali Bongo ne sait plus où mettre la tête, qui vivra, verra.


LVDPG





Samedi 19 Décembre 2009
LVDPG - Actualité en ligne 24h/24
Vu (s) 2128 fois




1.Posté par Nazaire BOULINGUI le 19/12/2009 19:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne suis pas un Bongoïste mais je partage parfaitement cette détermination du gouvernement à "soigner" les moeurs dans notre pays.Le GABON est très mal vu de l'extérieur comme étant un pays où les moeurs sont très dépravées;Les gens s'ennivrent et se prostituent en plein jour!Il faut que ça cesse!Je crois que l'emergence n'est pas seulement une affaire de politique mais aussi de moeurs,de moralité.Stop à l'ivrognerie et la prostitution.Il était temps qu'un "enfant de DIEU" prenne le pouvoir dans ce pays.
Allah ouakhbarr

2.Posté par L'homme de vérité le 19/12/2009 21:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est vrai qu'il faut chercher à soigner les bonnes moeurs dans notre pays sauf qu'il ne suffit pas de mettre la charue avant les boeufs. Le défaut d'Ali c'est de ne pas comprendre qu'il faut d'abor éduquer avant de sanctionner. De la mème manière qu'il est veut diriger le Gabon depuis le 30 aout par la force, il pense que tout se règle par la force. Depuis qu'il s'est autoproclamé, combien de discours a-t-il tenu dans son propre pays. Sachant que personne ne veut l'ecouter, il nous force à suivre son pas. D'ailleurs lui donner le titre d'enfant de Dieu ne lui sied pas car, un vrai enfant de Dieu ne pourra pas sacrifier les siens pour ses intérets. Nous savons que "sieur Boulingui" ne savait pas comment entrer dans la polémique. Si les moeurs sont dépravées aujourd'hui qui en est l'auteur? Mème si on ferme les bars à 22h, peut-on certifier que la délinquence va finir? Il faut réfléchir avant d'agir, si non ce sera l'échec. Et quand on veut bien réfléchir, il faut passer par le stade d'écoute du peuple en soumettant cela en discussion à l'assemblée. Peine perdue car c'est une assemblée remplie de béni oui oui. D'où l'échec de toutes les décisions prises actuellement par cette équipe...L'exemple patent c'est la decision de vouloir organiser des conseils de ministres hoirs de Libreville. Ils ont fini par comprendre que ça ne valait pas la peine à cause de l'impopularité du man niger.

Quel dommage

3.Posté par mbil foual le 19/12/2009 22:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A Monsieur Boulingui Nazaire,
Avec tout le respect que je vous dois, je pense que la fin de votre message de soutien concernant les heures de fermeture des bars me laisse sur ma faim, lorsque vous considérez Ali Bongo comme "un enfant de Dieu".
Je voudrais simplement et humblement vous signaler que son appartenance à la franc-maçonnerie est en totale contradiction avec la vraie spiritualité du Dieu des musulmans ou des chrétiens, dont on parle dans le Coran ou la Bible.
C'est une chose capitale qu'on semble malheureusement oublier dans notre pays le Gabon : la franc-maçonnerie ne sert pas les intérêts du Dieu Unique, malgré la présence en son sein de franc-maçons déistes (qui parlent souvent du "Grand Architecte de l'Univers", mais lequel est en réalité symbolisé par le serpent qui est une représentation de type diabolique).
La plupart des franc-maçons sont plutôt athées ; d'où leur aversion vis-à-vis du christianisme, par exemple, ou de toute croyance en un Dieu Unique révélé dans des livres saints.
Bien qu'étant de confession musulmane, et donc théoriquement croyant, il y a fort à parier qu'Ali Bongo n'est qu'un déiste aux croyances multiples, et non un monothéiste. J'en veux pour preuve le synchrétisme religieux dont il fait montre à travers son appartenance à la fois au ndjobi, à la franc-maçonnerie, à l'islam, etc., comme son défunt père.
Par ailleurs, son entêtement à prendre le pouvoir par la force, alors qu'il n'a pas été élu par la majorité des Gabonais, au risque de faire tuer des compatriotes à Port-Gentil, me fait entièrement douter de sa fidélité au Dieu Créateur.
Il faut savoir une chose, ce n'est pas parce qu'il serait sur la voie de la sainteté (c-à-d, celle qui mène au Dieu de Bonté Unique qui est Source de Vie Eternelle) qu'Ali prend ce genre de mesures. C'est tout simplement, parce qu'il veut maintenant s'attirer de façon machiavélique la sympathie des croyants sincères, qu'il se voit presqu'obligé d'adopter cette décision (laquelle avait pourtant déjà été prise par Mba Abessole en tant que maire de LBV, sans qu'il n'eût le soutien d'Ali Bongo).
Ne réagissez pas comme une personne qui ignore totalement les moeurs dissolues d'Ali Bongo (super-fêtard, homosexuel, etc.) avant la fonction qu'il s'est arrogée le droit d'occuper aujourd'hui contre la volonté du peuple.
Autre chose : quoiqu'étant personnellement contre l'ivrognerie et la délinquance juvénile ou sénile, je désapprouve catégoriquement la "méthode Ali" qui s'illustre par la brutalité permanente, le manque de concertation et l'absence de préavis (surtout quand on sait que les mesures qu'il tente de faire appliquer existent dans notre pays depuis plusieurs années).
Dans un vrai pays démocratique, les autorités sont elles-mêmes soumises à la loi. C'est pourquoi, elles se doivent de respecter les procédures légales concernant l'application des mesures qu'elles prennent. Sinon, lesdites mesures tombent immédiatement sous le coup de l'illégalité, et les citoyens peuvent donc porter plainte en cas de préjudice (physique ou moral).
En voulant à tout prix se faire passer pour "l'homme fort du pays", Ali Bongo (avec le concours de Biyoghé Mba et autres) fait preuve de maladresses constantes à travers les nombreux vices de forme dans la mise en application des décisions qu'il adopte.
Or, ce n'est pas ce que souhaite le peuple gabonais, qui se sent régulièrement maltraité ; et par conséquent, très peu considéré comme un peuple libre et digne.
La moralité d'Ali Bongo, en tant que "président de la république", reste d'ailleurs gravement entachée d'une faute originelle incontestable, à savoir : le hold-up électoral construit sur un fond de faux et usage de faux (voir par exemple, l'Acte de naissance établi seulement en mai 2009 et présenté dans le dossier de candidature à la présidentielle).
Si ce type, qui a été placé à la tête du Gabon par la françafrique (maçonnique et affairiste), veut vraiment se racheter auprès du peuple meurtri, il faut qu'il apprenne davantage à être humble et respectueux vis-à-vis de ses compatriotes.
A bon entendeur, salut !

4.Posté par Mezzah le 19/12/2009 22:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je n'ai de cesse que de rappeler ici qu'Ali n'est pas président, merci à chacun de rectifier le tir.

Eu égard à ce qui précède, toute décision que cette bande voudra prendre ne sera jamais acceptée par le peuple opprimé à qui on a dit que sa volonté du changement ne sera pas respectée.

5.Posté par gabonais fier le 20/12/2009 09:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
si le gabon parvient a resoudre ce probleme d alcool il va decoller .on ne peut rien attendre d une population ivrogne

6.Posté par sebdepog le 20/12/2009 11:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Sans être partisan du Biafrais - bien au contraire! - je suis d'accord avec cette mesure de fermeture des bars et autres bistrots à 22 heures.
Au delà de la personne de l'usurpateur venu du Biafra, je pense que c'est une décision qui sera salvatrice pour le pays. L’alcool est un mal profondément enraciné dans notre société, au même titre que la prostitution, la dépravation des mœurs ou la corruption. Chercher à combattre cette gangrène devrait en principe susciter l’approbation de tous.

Autre problème problème que tente de résoudre cette mesure, ce sont les nuisances sonores nocturnes. Nous avons tous été voisins d’un bar bruyant, et nous savons tous que la plupart des tenanciers de bars crachent des décibels toute la nuit, se foutant éperdument du sommeil du voisinage.

Toutefois, les dommages collatéraux seront importants : des centaines de personnes vont se retrouver sur le carreau (les gérantes de bars, les vendeuses de grillades, les vendeurs de cigarettes, etc. qui pour certains n’ont que ces petits boulots pour survivre et élever leur famille). Mais on n’y peut rien, on ne fait pas d’omelette sans casser les œufs ; pour le pays, le gain sera plus important que les tracas occasionnés. Les femmes délaissées vont retrouver leurs maris.
On se rappelle que le Père Paul Mba Abessole, alors maire de Libreville, avait voulu appliquer la même mesure pour sa ville. On se souvient tous de la levée de bois vert qu’il avait reçue. Espérons que cette fois la mesure sera appliquée et le mal éradiqué.

7.Posté par Ibouango le 20/12/2009 14:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher Sebdepog,

je crois que vous nagez dans du FAUX,et votre contradiction aux précédentes réactions me démontre à suffisance quevos propos émanane uniquement de votre propre mauvaise expérience,c'est à dire vous êtes venu prêcher votre paroisse.
Fermer des bars même à 19h 00,rien de changera,ce qu'on veut c'est des actes concrets de developpement comme:L'éradication de la corruption,la prise en charge des jeunes gabonais orphelin et leur faire apprendre un metier,la construction de logement,de routes,meilleurs soins de santé,plus de justice,arrêter de naturaliser les étrangers dans la bêtise....
Fermer des bars ,faire du couvre feu,montre non seulement qu'il veut asservir le peuple faible et que il(ALI BONGO) se permet d'utiliser ces services secrets et ses bérêts rouges pour mater toute opposition.Mais notre ami Ali oublie que les premiers mécontents de ses décisions sont les hommes en uniforme,et gare à lui,car quand un militaire(un vrai) héberge une rancoeur les actes peuvent être désastreux.
Vous parlez vous sebdepog de dépravation,depuis combien de temps les gens sont déja dépravés en regardant des chaines européenne,en imitant des touristes,en laissant nos fillettes de 15ans aller coucher avec des vieux pour des raison de pauvreté occasionées par Bongo Père.
Comment peut on concevoir que des touristes européen viennent tranquillement faire de la pédophillie et de l'homosexualité qui sont contraire à nos traditions ancestrales!!!
Le problème n'est pas dans la fermeture des Bars,il ne faut pas changer l'adversaire parce que il semble tenace et costeau,il faut affronter les vrais défis du Gabon.Ces filles qui cherchent des "gentils" dans les bars sont des filles qui auraient pu avoir des formations fiancées par l'état,mais rien n'y fait,les politique ne pensent qu'à prendre l'argent du pétrol gabonais pour financer les campagnes électorales française dans la bêtise.
Demandez à Ali Bongo où il en est pour l'exportation du Bois? qu'il informe les gabonais sur les vrais choses!! je pense que ce gars veut esquiver les vrais questions en distrayant le peuple.


By Ibouango

8.Posté par Le gaboma le 20/12/2009 16:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En fait dites moi de quoi s'agit-il?

J'ai cru comprendre que le but recherche par l'usurpateur ali9 c'est éliminer les nuisances sonores lié aux bars, assainir les moeurs de notre jeunesse en l'eloignant des bars et redonner un peu de dignité à nos forces de l'ordre en évitant de consommer en uniformes dans les bars.
Soit qu'il en soit ainsi !!! alors pourquoi penaliser tout ce pan de l'activité économique en fermant les bars à 22h alors que les bars peuvent fonctionner après 22h sans musique, sans mineurs et homme de loi en uniforme (en plus les gerants de bars sont prêts a payer une taxe pour exercice de nuit donc bon pour les recettes de l'état)

Je crois en mon humble avis que ce monsieur ali9 n'a pas l'intelligence necéssaire pour diriger un pays et pire encore tous ses conseillers on peur de lui dire qu'il se trompe.

Pauvre Gabon tel une voiture déja multi-accidentée par le pere se retrouve entre les mains du fils un fou furieux du volant.

Dieu seul sait dans quel ravin ce monsieur va conduire le pays a la sortie d'un de ces fameux pont on bois dont le pays à le secret (héritage de son père)

9.Posté par sprewell le 22/12/2009 01:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je tiens a apporter ce commentaire tres important pour recentrer le debat il ne faudrait pas qu ali bongo pense que le gabon est la propriete de la famille bongo meme si il s est impose a la presidence par la force,n oublions pas qu au dela du fait qu il soit chef de l etat les citoyens ont leurs droits ,leurs appartenances politiques leurs gouts et loisirs et j en pense nous ne sommes pas dans une dictature qu on dise a un mineur de ne pas boire je veux bien mais a un adulte je dis non car ila le libre arbitre de savoir ce qui est bien puor lui mais si on estime que l alcool l empeche d etre a l heure au boulot ou d etre performant au boulot qu on mette des regles plus strictes du cote du boulot mais enfin ne confondons pas il ya les droits de l homme et du citoyen qu est ce qui ne dis pas qu on ferme les bars a 22h et que les gens boivent de l alcool a 23h a la presidence et sachez que le gabon n est pas un pays islamique comme l arabie saoudite

10.Posté par moussavou le 01/05/2010 14:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
il faut faire comprendre a cet ALI q'il ne pas gabonais q'il laisse les Gabonais resoudrent leur problemes le GABON ne pas leNIGERIA il n'arrive pas a prononser un mot en BATEKE se quel gabonnais dit a ta mere de te mon montrer ton pere au NIGERIA

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...