News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Femme enceinte battue à mort, son bourreau rattrapé

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Samedi 19 Janvier 2013 à 06:34 | Lu 1890 fois

Falonne Nongo, gabonaise d’une vingtaine d’années, avait été battue à mort, dans la nuit du 6 au 7 Janvier dernier par son amant, Sidoine Fogang Tsassé, 29 ans, de nationalité camerounaise.C’est le déni de paternité qui aurait conduit le jeune homme à commettre l'irréparable. Evaporé dans la nature après avoir abandonné sa compagne grièvement blessée, dans un centre hospitalier de la place, les autorités judiciaires ne tarderont pas à lui mettre la main dessus,rapporte le quotidien l’Union.



Gabon : Femme enceinte battue à mort, son bourreau rattrapé
Le couple vivait ensemble depuis 1 an. Après que Falonne Nongo ait annoncé à son amant qu’elle était enceinte de lui, a expliqué la source, Sidoine Fogang Tsassé aurait piqué une violente colère, car ne reconnaissant pas être l'auteur de la grossesse.Devant le refus catégorique de son compagnon, la jeune fille aurait tenté de pratiquer une interruption volontaire de grossesse. Sans succès. Les jours suivants, les relations au sein du couple se seraient continuellement dégradées.

Pour pousser à bout sa compagne, Fogang Tsassé aurait commencé à exercer envers sa compagne, une violence verbale ponctuée de menaces.
« Tu verras ce que je vais te faire si tu t'entêtes à vivre à mes côtés avec ta grossesse », lui disait-il continuellement.

Dans la nuit du 1er au 2 janvier, le jeune homme aurait sauvagement battue sa compagne enceinte. Puis, 4 jours plus tard, dans la nuit du 6 au 7 janvier, décidé à aller jusqu’au de ses menaces, il aurait rebeloté en la rouant de coups une fois de plus.

Sous la violence des coups, la jeune femme aurait perdu connaissance. Ce qui aurait poussé son compagnon, pris de panique, à la conduire à l'Hôpital d'Instruction des Armées de Mélen. « Faute de prise en charge, elle n'avait reçu aucun soin », avait déploré un membre de sa famille, précisant que Sidoine Fogang Tsassé n’aurait décidé d'emmener sa compagne au Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Libreville, que lorsque son état s'était sérieusement dégradé.
C'est dans le taxi qui les conduisait à l’Hôpital Général que Falonne Nongo aurait rendu l'âme.

Pour se tirer d'affaire, le jeune homme aurait prétexté auprès du personnel de garde du service des urgences qu'il allait informer les parents de la défunte.

Feignant de s’éloigner pour aller passer des appels, il se serait évanoui dans la nature, abandonnant le corps de sa concubine à l'hôpital.

Conscient de son acte odieux, le jeune homme se serait réfugié chez sa sœur aînée, en attendant une possible fuite vers le Cameroun, son pays d'origine. Malheureusement pour lui, il a été rattrapé par la Police judiciaire (PJ), mardi à Likouala, deux semaines après les faits. Sa sœur qui l'hébergeait depuis le drame, a également été arrêtée.

Fogang Tsassé sera, dans les tous prochains jours, présenté devant le parquet de la République, qui statuera sur son sort. Pour le moment, il nie toute implication dans la mort de sa compagne Falonne Nongo, déclarant que cette dernière avait plutôt succombé à un malaise.

Mais cette version ne semble pas convaincre les enquêteurs qui s'appuient sur les nombreux hématomes et autres traces de violences constatés sur le corps de la victime.

Les examens réalisés ont par ailleurs, révélé que la jeune femme portait dans le ventre, un fœtus mort depuis la première agression subie le 1er janvier 2013.

Affaire à suivre…


Publié le 19-01-2013 Source : Gaboneco.com

Samedi 19 Janvier 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1890 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

23.Posté par lepigeur le 07/02/2013 11:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Lamentable comme d'habitude. Une femme est morte et vous postez des commentaires complètement imbéciles en ramenant tout à vos petites personnes. Aucune analyse de rien, Pauvre Gabon. Nous ne sommes pas sortis de l'auberge comme on dit.

22.Posté par Gilles Alewina le 05/02/2013 14:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vraiment ces camerounais...! Vous quittez douala pour tuer les gabonais CHEZ EUX! Apres on va dire k les gaboma snt xénofobe...! Si j'étais francais je serais partisan du Front National! Parce que C'EST TROP!!!

21.Posté par jesca le 21/01/2013 07:27 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Après c'est Pour dire que les Fang sont sauvages, je suis sur que si Cette fille était fang ce fumier De camerounais serait déjà a mindoube...merde continuer a vendre le pays one day!

20.Posté par la nation depuis kinguele le 21/01/2013 07:08 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Que sa plaise ou n''en deplaise plus d''un, je pense que la justice populaire est la seule solution que les gabonais doivent adopter pour montrer a ces etranger que ce pays est le notre. Si ils le font chez eux pourquoi pas chez nous. Les enmener en prison ne sert a rien car ils ressortent.

19.Posté par la nation depuis kinguele le 21/01/2013 07:08 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Que sa plaise ou n'en deplaise plus d'un, je pense que la justice populaire est la seule solution que les gabonais doivent adopter pour montrer a ces etranger que ce pays est le notre. Si ils le font chez eux pourquoi pas chez nous. Les enmener en prison ne sert a rien car ils ressortent.

18.Posté par saskoi le 20/01/2013 20:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Oloune

Mon frère ou ma soeur tu as raison. Le Gabon Est un drôle de pays.Mais la peur a déjà changé de camp. Ils vont payer,et bien même, à commencer par les Bongo ki sont à l origine de la décadence du Gabon. Les charges sont lourdes, les preuves sont là.
Ali 9 ki nous chante l émergence dans zéro chaque jour est en première ligne.
Pour revenir à ce camerounais il faut le pendre,même dans sa prison. Et il faut que les gabonaises arrêtent d être naïves. Arrêtez de chercher le bonheur là où il n est pas.ces gars là viennent pour leur bizness. Vous les gabonaises vous êtes juste là pour les distraire. Arrêtez aussi d être cupides. Et si c trop dur en ville, regagnez nos beaux villages. j' y ai vu des gens heureux.

A bon entendeur...

17.Posté par OLOUNE le 20/01/2013 17:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L hopital militaire n a jamais été poursuivi pour crime et pourtant c est un vrai mouroir ;ces vrais incompétents qui,au lieu de prêter le serment d Hippocrate prêtent le serment d hypocrite.Le grand problème c est qu on a même pas une lueur d espoir qu il aie un jour un début de changement au Gabon.Les gens vont continuer à mourir sous les yeux indifférents des autorités.....La vie continue son bonhomme de chemin.Que pays!!!!

16.Posté par Larévolte le 19/01/2013 22:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
lire il était plus âgé au lieu de plus âgée bien sûr

15.Posté par Larévolte le 19/01/2013 22:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ 14.Posté par Toi aussi ! le 19/01/2013 21:36 ,

Ma soeur, excuse-moi de te tutoyer. Moi aussi je suis comme toi, je préférerais toujours un gabonais comme moi, même si on dit que l'amour n' a pas de frontière. Peut-être que je suis au fond un peu xénophobe, je ne sais pas. Mais je ne peux me sentir en confiance qu'avec un gabonais, enfin bref...

Quand tu dis que: "Bon peut-être que lui aussi ne voulait pas d'un enfant, certaines de nos soeurs aiment trop forcer!"
Je suis aussi d'accord avec toi, cependant, il faut admettre qu'on ne vit pas avec une jeune femme de 20 ans sous le même toit pendant une année, avoir des rapports non protégés avec elle et croire qu'une grossesse ne risque pas "d'arriver". Dans un couple, c'est à celui ou celle qui ne veut pas de bébé (grossesse) de prendre des dispositions pour éviter le risque. Elle était libre de disposer de son corps, c'était à lui de se protéger en utilisant des capotes, il était plus âgée que la pauvre Falonne, il devait surveiller le cycle ovarien de la jeune femme et lui demander de calculer son cycle; il pouvait aussi un peu mettre sa main dans le porte-monnaie et demander à sa concubine d'aller voir un gynéco pour lui prescrire la pillule, ou s'abstenir simplement. on prend ses précautions quand on ne veut pas mettre une femme enceinte lorsqu'on est un adulte de plus de trente ans. Ce n'était pas un adolescent qui découvre l'amour et ignore encore qu'une fille peut tomber enceinte au cours d'un seul rapport sexuel. En tout cas, ce n'était pas une amourette d'un jour, ce bourreau a vécu pendant 1 an sous le même toit avec la pauvre fille.

14.Posté par Toi aussi ! le 19/01/2013 21:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Notre "bordellerie" va nous tuer tous les jours. Même en rêve, c 'est quoi ce machin là? Pauvre, vilain et incapable d'assumer grossesse. Bon peut-être que lui aussi ne voulait pas d'un enfant, certaines de nos soeurs aiment trop forcer! Mais faut dire que ce n'est pas 1 raison pour éliminer quelqu'un de la sorte. Elle a été traitée comme un animal.

On me critique mais j'ai toujours dit que je préfère mes frères gabonais, même dans leur banditisme. Mon homme (1 gaboma) m'a donné 2 claques 1 jour. C'est moi qui avais déconné. J'ai dit 2 claques. Pas les coups de savates au bas ventre, les coups de tête et autres comme quelqu'un qui veut en finir avec l'autre. Il s'est arrêté à ses 2 claques alors que je l'empoignais pour me battre. Au moins il connaissait les limites à ne pas dépasser. ça fait 7 ans que je n'ai plus subi de violence de sa part. L'enfant d'autrui!

Tous ces étrangers là qui ont laissé leurs véritables amours dans leurs pays, je vous dis c 'est pas la peine. Quelqu'un parlait de pauvreté, je crois qu'il y a de ça mais ça ne peut pas tout expliquer. Faut arrêter le maboulisme. Elle n 'avait pas de parents pour me zigouiller ce chien de mec? Merde alors...

1 2 3
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...