News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon /Faits-divers : Un Camerounais bat à mort sa concubine enceinte…

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Lundi 14 Janvier 2013 à 17:49 | Lu 1438 fois



FALONNE Nongo, la vingtaine révolue, Gabonaise, qui portait une grossesse, a été battue à mort, dans la nuit du 6 au 7 janvier dernier, par son amant, Sidoine Fogang Tsassé, 29 ans, de nationalité camerounaise.



Selon une source sûre, c'est le refus de paternité qui a conduit le jeune homme à commettre l'irréparable. La victime, a indiqué la source, vivait sous son toit depuis un an.
Après avoir annoncé à son concubin qu'elle était enceinte de lui, a expliqué la source, Sidoine Fogang Tsassé a piqué une colère bleue, ne reconnaissant pas être l'auteur de la grossesse.



Devant ce comportement, la jeune Nongo a tenté de pratiquer une interruption volontaire de grossesse. Sans succès. Les jours suivants, les relations au sein du couple se sont davantage dégradées.

Pour pousser à bout sa compagne, Fogang Tsassé a commencé à développer une violence verbale avec préméditations. « Tu verras ce que je vais te faire si tu t'entêtes à vivre à mes côtés avec ta grossesse », lui disait-il continuellement. Entre temps, le climat devient de plus en plus délétère dans la maison.

Dans la nuit du 1er au 2 janvier, le jeune homme a sauvagement battue sa compagne enceinte. Quatre jours plus tard, dans la nuit du 6 au 7 janvier, il l'a à nouveau battue. La jeune femme, exténuée, a été transportée illico presto à l’hôpital d'instruction des armées Omar Bongo Ondimba de Libreville. Faute de prise en charge, aucun soin ne lui a été administré.

Lorsque l'homme violent a vu la santé de sa compagne se dégrader, a renchéri la source, il a décidé de l'emmener au centre hospitalier universitaire (CHU) de Libreville. Mais la jeune dame a rendu l'âme en chemin. L’acte consommé, Sidoine a prétexté auprès du personnel de garde du service des urgences qu’il allait appeler les parents de la défunte. En réalité, il a pris la poudre d'escampette.

Les examens médicaux réalisés ont révélé que Falonne Nongo portait un fœtus mort dans le ventre depuis la bastonnade du 1er janvier. Ce drame a suscité tristesse et désolation au CHU de Libreville où le jeune Camerounais avait abandonné le corps.

Source : l’Union


Lundi 14 Janvier 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1438 fois




1.Posté par coudou le 15/01/2013 08:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Excusez moi mais c'est l'idiotie de cette fille qui est responsable de sa mort?
N'a t-elle pas de parents? quand on la battait ne pouvait t-elle pas appeller un frère , une soeur? C'est terrible ça, ces gabonaises à cause d'un morceau de pain beurré ou des miettes d'argent des étrangers, se donnent à eux jusqu'à la mort.
J'espère que ce sera un exemple pour celles qui font des gosses avec des nigérians, béninois, malien et autre rat d'église venu s'enrichir au Gabon.

Coudou

2.Posté par julie OWANGUA le 15/01/2013 14:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est la pauvretée qui est à l'origine de toute ces choses malheureusement et si on vérifie chez les parents de cette dernière ,les enfants doivent être abandonnés à eux mm. Ou est l'émergence tant prôner par les pdé-gistes ?si au 21iéme siècle ,les filles se donnent encore pour un pain au chocolat et je paris que ce camerounais n'étais pas non plus nantis,surement un vendeur debout debout ou à la rigueur un taximan.

3.Posté par aline amougou le 15/07/2013 15:16 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
vraichement c terrible tapper a mort une femme enceite .je pense que ce sont des prisonier ki s.enfuis d chez eux pr aller se regugier ds des pays voisins .oh ma soeur vivre avec un hoe ki te tappe c de l.antiquité ou etais ta personne ta nationalité

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...