Connectez-vous S'inscrire
News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Face au «racket», les commerçantes de Mont-Bouët se dénudent

l'info réelle 7J/7 - source : gabonreview le Jeudi 15 Octobre 2015 à 07:14 | Lu 4222 fois

Les femmes commerçantes du marché spontané de l’ancienne gare routière ont décidé de se révolter contre les tracasseries dont elles sont victimes. Pour donner de l’impact à leur action, elles se sont dénudées en public.



Les femmes commerçantes déguerpies récemment de leur site de l’ex-gare routière n’ont pas digéré cette énième «injustice». Elles ont dénoncé les exactions dont elles sont victimes, notamment les multiples taxes qu’elles sont obligées de payer au fil des jours. Elles ont également porté des accusations contre les forces de l’ordre, accusées de se livrer à des « tracasseries et à l’extorsion de fonds».

Pour exprimer leur colère, elles ne sont pas allées par quatre chemins, choisissant de se dévêtir et s’exposer en petite tenue. «Tous les jours, ils nous réclament de l’argent ou alors ils saisissent nos marchandises sous prétexte qu’on occupe la voie publique», a déclaré l’une des manifestantes. «Le site de l’ancienne gare routière où ces femmes exerçaient leurs activités aurait déjà été vendu par un haut gradé de la police à un opérateur économique», expliquait un commerçant, ajoutant : «C’est la raison pour laquelle ils tentent de déguerpir, avec la dernière énergie, les commerçants». «Il est regrettable que des mères de famille qui ne demandent qu’à nourrir dignement leurs progénitures aient à en arriver-là pour se faire comprendre.

C’est quoi ce pays où on ne respecte pas la notion du travail?», s’est interrogé un internaute, tandis qu’un autre affirmait : «La mairie de Libreville doit vraiment arrêter avec ces agents qui passent leur temps à voler nos mamans, commerçantes de Mont Bouët, et autres». «On tape sur les plus faibles. Ces mères de familles valeureuses travaillent dur pour nourrir et assurer un avenir à leurs progénitures que l’Etat délaisse. Et des agents municipaux viennent leur extorquer ce qu’elles gagnent durement, personne ne dit rien. Le silence des pouvoirs publics est coupable. L’oppression et l’injustice iront jusqu’où dans ce pays», s’est interrogé un journaliste. La manifestation a été rapidement encadrée par la police pour éviter les débordements.

Jeudi 15 Octobre 2015
source : gabonreview
Vu (s) 4222 fois




1.Posté par Voix de la nation le 15/10/2015 09:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mais quel PAYS de honte les policier sont des voleur et braqueur la justice ne fait pas son travail finalement on es ou là?

2.Posté par MOKOUKOUET le 15/10/2015 09:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
JE PENSE QU'IL FAUT UN MILITAIRE POUR DIRIGER CE PAYS ET METTRE DE L'ORDRE, C'EST VRAIMENT UNE HONTE POUR NOS AGENTS DE FORCES DE L'ORDRE VOILA POURQUOI D'AUTRES FINISSENT SANS CONSTRUIRE IL FAUT LES MAUDIRE CHÈRES MAMANS

3.Posté par MOT le 15/10/2015 10:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce sont les mêmes qui portent les tee short et votent en faveur des mêmes autorités municipales et autres qui les traquent après. Et pourtant, elles prétendent être les seules à avoir un "projet de société". Dans la vie, il faut savoir choisir.

4.Posté par CANTON LEYOU le 15/10/2015 11:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tout a fait d'accord avec vous poste 3. Ces femmes seront irréductibles quand il s'agit de voter ceux qui aujourd'hui leur cause les difficultés en rapport avec leurs commerces. S'il y a une frange de la population gabonaise qui a une courte mémoire lors des échéances électorales, c'est bien la gente féminine qui sape les bonnes intentions de la population gabonaise; avec du déjà entendu "ce que femme veux, Dieu le veux". Pourquoi encore ce dénudé devant les cameras? Pour tant Dieu veux ce que femme veux n'est-ce-pas l'UFPDG? de Mme LIMBOURG IWENGA?? elle nous le dira................!
Amicalement.

5.Posté par LEBENINOIS le 15/10/2015 11:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Celles-là, qui se fâchent-là, représentent même quel poucentage au marché de mambouèt? Ce sont les béninoises qui font vivre ce marché comme tous les autres de Libreville. Regardez bien; même sur la photo, il juste 3 pelées et une tondue. Avec ça quel échos vous voulez faire? Allez apprendre ça Au Burkina et au Bénin!
Et puis, MOUKOUKOUET, arrêtes avec tes bêtises! Quel militaire? En Guinée équatoriale c'est un militaire qui commande là-bas? Où tu vois un militaire au Gabon qui peut faire mieux que Ya Ali au pays de nous mêmes nous mêmes? C'est un jeu; les femmes sont d'accord avec les policiers: tu veux avoir la place pour vendre? Oui! OK! ne va pas payer à la mairie, tu me donnes! Et quand la femme ne gagne pas le policier marchande! quand elle gagne, le policier augmente les enchères! Voilà; c'est comme ça que ça marche! Le mouton broute là où il est attaché.

6.Posté par MOKOUKOUET le 15/10/2015 13:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
LEBENINOIS SI REELEMENT TU ES UN BENINOIS VA TE FAIRE FOUTRE ET TU FERRA MIEUX DE LA BOUCLER A TEMPS VOIR EN 2016 TU SERRAS PRMI LES PREMIERE VICTIMES VA AU DIABLE

7.Posté par Leïla le 15/10/2015 15:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Gardez votre misogynie primaire avec vous. Qui vous a dit qu'au Gabon les femmes étaient les seules supportrices du régime? Et ces imbéciles d'hommes qui se transforment en femmes au point de porter maintenant des tampax pour avoir des promotions? Qu'en pensez-vous d'eux?
Au lieu de passer votre temps à dire des bêtises sur vos mères, prouvez nous que vous êtes des hommes capables, au même titre que ceux du Faso par exemple, de mettre fin à la dictature qui sévit au Gabon, depuis un demi-siècle, avant la fin de cette année.

8.Posté par Leïla le 15/10/2015 15:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Gardez votre misogynie primaire avec vous. Qui vous a dit qu'au Gabon les femmes étaient les seules supportrices du régime? Et ces imbéciles d'hommes qui se transforment en femmes au point de porter maintenant des tampax pour avoir des promotions? Qu'en pensez-vous d'eux?
Au lieu de passer votre temps à dire des bêtises sur vos mères, prouvez nous que vous êtes des hommes capables, au même titre que ceux du Faso par exemple, de mettre fin à la dictature qui sévit au Gabon, depuis un demi-siècle, avant la fin de cette année.

9.Posté par ntom@ le 15/10/2015 16:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ne t'en fait pas le beninois, le moment venu on va tous vous foutre dehors, allez y profitez encore du Gabon.

10.Posté par Lamine Soulé le 15/10/2015 16:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
vraiment Le Béninois est enervant parce qu’il dis la vérité. mais il a oublié dé dire qué ces fammes dans la fotos la c'est comme on dirait les kamer de mambouèt,avec lé gabarit qu'on voit là. Et pui c'est issufizan;i fallait qu'elles retsnt nues comme les serpentes nouars.

11.Posté par TsotoLeGabonaisHumiliéChezLui le 15/10/2015 18:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Moi, TsotoLeGabonaisHumiliéChezLui, je vais vous dire ceci: ce que ces femmes ci font là, c'est rien. A Kouboukoubou là-bas, où on marche sur 15km dans la nuit, parce qu'à partir d'une certaine heure il n'y a plus de voiture, à 20 kms de la capitale et dans la commune la plus riche de Libreville, il y a une tradion que les femmes appellent le djimba. tenez-vous bien, il y a un grand rocher dans la forêt. Quand la lune est pleine, les femmes de là-bas montent sur le rocher, se déshabillent complètement et montrent leur cul à la lune. Elles dorment là-bas jusqu'au lever du soleil. Dès les premiers rayons du soleil, elles se lèvent toutes, comme une seule personne, se rhabillent très rapidement pour montrer leur visage au soleil. C'est ce qu'elles ont promis au premier homme politique qui va rentrer chez eux pour faire un meeting politique si leurs conditions de vie ne se sont pas améliorées d'ici là.
Oui, là ça va faire mal. Vous vous imagjnez une bonne armée de femmes nues sur les routes d'Akanda avec des culs en l'air!

12.Posté par Pacome le 16/10/2015 09:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Le beninois
quand on va encore bruler l'ambassade de ton pays ou tuer des beninois faudra pas te plaindre. Continu a venir te meler des problemes de chez nous et de nous insulter sur le net. Demain ce sont tes freres qui risque de payer tes incartades sans le Gabon tu serais entrain de vendre le dongodon aux escargots sur le bord des routes de cotonou. . Espece d' ingrat !
Un beninois avert en vaut 2.

13.Posté par LEBENINOIS le 16/10/2015 20:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pacome, arrêtes avec tes trucs de petit mongol gabonais mal édiqué là. Qui t'a dit que la violence peut t'apporter quelque chose? Si tu veux te battre pourquoi tu ne vas pas faire le djiad en Syrie? On va voir si tu peux supporter les bombes russes. Les Béninois sont des non violents et ils ont une haute idée des vertus démocratiques. Quand on les provoque avec ce que vous avez fait à leur Ambassade, ils répondent par le dialogue! Vous ne voulez pas d'un Béninois qui est à la Présidence, ok! mais vous savez seulement comment cet homme est arrivé au Gabon? Et qui a fait de lui un Gabonais? Est-ce que le papier qu'on lui a délivré est faux? Combien de lettres a-t-il écrites à votre Président pour solliciter le poste qu'il occupe? Moi si j'étais à la place de votre Président, j'aurais fait exactement comme lui car l'homme gabonais est fourbe et peu digne de confiance. Vous mentez comme vous respirez. Vous faites semblant sur tout; même quand il s'agit de vos propres choses. Qui ne connaît pas ça au Gabon?

14.Posté par verite le 23/10/2015 10:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Sincèrement, je n'ai pas de mots lorsque je vois des mères de familles nues pour un problème qui peut être régler avec beaucoup de sagesse. Ho quelle humiliation pour la Femme Gabonaise, donc notre Mère.






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

NOUVEAU ! NOUVEAU ! Petit moteur de recherche de produit sur chaque mot souligné de nos articles, faites un test c'est gratuit !

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 18 Septembre 2017 - 10:30 Gabon - Accident de Kango : Le triomphe du laxisme

Flash Info Résistance | Politique | Société | Economie | Articles Sponsorisés | Scandale | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Société Civile | MDFC | CAPPO | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Infos Plus | Education Nationale | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Estuaire | Woleu Ntem | Ogooué Maritime | Haut Ogooué | Ngounié | Moyen Ogooué | Ogooué Lolo | Ogooué Ivindo | Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame






Les Articles les plus lus

Démangeaisons : qu'est-ce que ça cache ?

0 Commentaire - 13/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Pourquoi la bière fait - il tant uriner ?

0 Commentaire - 24/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

»Le destin m’a condamné à la stérilité »

0 Commentaire - 04/06/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Savoir Bien Vivre...