News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Exclusion des élèves de terminale au baccalauréat : La tension monte

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mercredi 24 Avril 2013 à 15:14 | Lu 1997 fois



Gabon : Exclusion des élèves de terminale au baccalauréat : La tension monte
De nombreux élèves continuent de réclamer la suspension pour cette année de la mesure prise dernièrement par le Ministre de l’Education Nationale qui exclue de milliers d’élèves de classes de terminale pour faux, usage de faux et irrégularités diverses.

Les milliers d’élèves révoqués de l’examen du baccalauréat cette année n’en reviennent toujours pas. Pourtant ils sont bel et bien exclus de cet examen.

Plusieurs d’entre eux, ne savent pas où ils pourront bien partir ou ce qu’ils pourront faire, d’autant que la mesure prise par le Ministre Séraphin Moundounga contre eux, est tout à faire impopulaire et immorale au regard des investissements effectués.

Sont-ils réellement sacrés comme l’a rappelé le Président Ali Bongo Ondimba lors du 10 e congrès du Parti Démocratique Gabonais (PDG) ? Pourquoi une telle mesure à quelques mois de l’examen ? S’interrogent les librevillois.

Pour certains élèves qui se présentent comme les espoirs de leurs familles respectives, c’est une partie de leur vie qui vient d’être brisée notamment pour ceux qui fréquentent dans les établissements privés ou même reconnus d’utilité publique.
Car, plusieurs d’entre eux avant cette mesure s’étaient acquittés des frais de dossier qui s’élèvent à quarante mille (40.000) francs cfa pour les nationaux et cinquante mille (50.000) francs cfa pour les étrangers.

Pour certains psychologues, cette mesure pourrait occasionner des suicides et d’autres actes répréhensibles auprès des victimes qui ne savent plus ou donner la tête. Afin de parer à cette éventualité, une prise en charge réelle de ces élèves s’impose.

Sur la chaîne de télévision privée TV+, c’est l’émission « les choses du pays » qui a consacrée plus de trente minutes de son temps d’antenne pour évoquer le problème avec une série de reportages. Les présentateurs sur le plateau ont à la suite de cette affaire invité le Chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba, au Maroc au salon de l’agriculture, à s’impliquer personnellement.

Pour les présentateurs de cette émission, Harlet Boris Ekoghat et M.Bitéghé, il aurait été plus souhaitable que cette mesure soit annoncée dès la rentrée scolaire afin de ne léser ces jeunes gabonais et mettre au défi la nation.

Au niveau des centrales syndicales, cette mesure pourrait faire l’objet de remous. Car, celle-ci est la preuve que le Ministre de tutelle continue à s’auto satisfaire au détriment des intérêts de la nation.

Depuis l’annonce de cette mesure, ils sont de nombreux élèves à être massés devant leurs établissements en pleures, puisque appelés à être rétrogradés dans le même temps en classe de Première.

Sylvain Moussavou


Source : Koaci

Mercredi 24 Avril 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1997 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

15.Posté par la raison le 08/06/2013 23:56 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c\\''est vrai que sa manière de faire etait 1peu barbar. mais cs eleves ont reel fraudé. moi je dit: quand tu fraudes il faut le faire bien de sorte que se soit quasiment indecellable. de plus c\\''est encore une preuve k se sont des nullards. crtaines de ms connaissances auraient pu être inquiétés ms rien juste parcq leur methode etait plus indetectables que ls leurs.

14.Posté par la raison le 08/06/2013 23:56 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c\'est vrai que sa manière de faire etait 1peu barbar. mais cs eleves ont reel fraudé. moi je dit: quand tu fraudes il faut le faire bien de sorte que se soit quasiment indecellable. de plus c\'est encore une preuve k se sont des nullards. crtaines de ms connaissances auraient pu être inquiétés ms rien juste parcq leur methode etait plus indetectables que ls leurs.

13.Posté par Larévolte le 29/04/2013 13:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Au lieu de toujours faire la grève pour des augmentations de salaires, pour la prime d'incitation à la fonction d'enseignant (PIF) et autres revendications, les enseignants des lycées et collèges doivent reserver une surprise de taille à ce gouvernement de tocards et de jaloux lors des examens du BEPC et BAC à la fin de l'année en refusant de faire passer ces examens aux candidats retenus. Ils doivent exiger que tous élèves qui devaient passer ces examens sur le territoire gabonais cette année scolaire le passent. Je crois que ce sera la seule façon de faire fléchir ce gouvernement insensible, cruel, inhumain et cannibale. Pourquoi laisser certains élèves de côté alors qu'on n'est même pas sûrs que ces derniers sont moins méritants ceux qui sont retenus? Pourquoi ne pas soumettre chaque candidat à l'épreuve pour cette année et appliquer les nouvelles mesures l'année prochaine?

Par ailleurs, le BAC n'est-il plus un examen qu'on peut passer en candidat libre?Pourquoi avoir attendu la fin de l'année pour écarter certains? En tout cas, cette mesure a été prise à dessein, celui d'éviter que les laissés pour compte ne cherchent une porte de salut, comme par exemple prendre des dispositions pour sortir du territoire et aller passer cet exament ailleurs, ou bien s'inscrire en candidat libre. Cette mesure n'a pas été prise pour faire le bonheur de la nation , c'est plutôt de la pure nuisance au sens le plus aigu. Vous le paierez chers émergents...un jour.....

12.Posté par OU-EST-LA-SOLIDARITE le 27/04/2013 09:08 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cest bien beau de dire faudrait qu'on reagisse par je ne sais quelle manifestation mais sil faille mettre quelqu'un la corde au coup cest dabord vous population gabonaise insouciante qui ne cesse a bas de crier mais ne se leve jamais pour etre entendu, vous population qui n'a que ce fouttu adage dinferiorite et de faible , vous population non solidaire tandis que certains manifestent leur mecontentement d'autres amassent des pots-de-vin puis viennent decourager ceux qui veullent quil y ait changement. Ces gens ont raison de nous marcher dessus car la population elle-meme le veut et se laisse faire... Pfff, cest pathetique de voir nos parents se comporter de la sorte tandis que nous en payons les ''pot-casses''.

11.Posté par JAKAFANE le 25/04/2013 17:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cet idiot de ministre habite où dans libreville. La mafia a posé une bombe sur un pont et surveillé pendant 3ans le passage du juge falcon sur ce pont...150kg de plastique ont eu raison du juge anti-mafia. Maintenant vous savez ce que vous avez à faire de ce bouffon

10.Posté par compatriote le 25/04/2013 10:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c'est idiot de ministre qui n'a même pas le bac!! avec des diplômes douteux c'est le premier fraudeur de la république. tu as intérêt à rester au gouvernement car le jour ou on va t’éjecter de ce siège tu sauras bouffon !

9.Posté par GNANITOLIYANI le 25/04/2013 05:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ON N'A PAS LE DROIT DE FAIRE CA AUX ENFANTS DES AUTRES/
PARTONS DE LA GENERATION DE 1960 AUX ANNEES 1980, 98% DES ELEVEVES AVAIENT DES ACTES DE NAISSANCE FAITS DANS 2 OU 3 PROVEINCES DIFFERENTES PARCE QU'IL FALLAIT AVOIR UNE PLACE AU LYCEE MBA ,BESSIEUX ETC/AUX ANNEES 70 LES GENS ARRIVAIENT EN 6E A 18 -20 ANS/MAIS IL FALLAIT 10-11 ANS POUR ENTRER AU LYCEE MBA /TOUS CEUX QUI SONT PASSES PAR LA,AUJOURD'HUI DOCTEUR MERITE DE CECI CELA AUJOURD'HUI MINISTRES ET AUTRES AVEC LES MESURES EMERGENTES//ON SANCTIONNE DES JEUNES INNONCENTS QUI POUR CERTAINS C'EST LEURS PARENTS FAISAIENT ETABLIR TOUS LES ACTES/ DANS CE CAS OUVERTURE DU\'UNE ENQUETE SUR LA SITUATION DE TOUS LES GABONAIS/ EN EPLUCHANT TOUS LES FICHIERS DES NAISSANCES DES MAIRIES ET PREFECTURES.UNE CNS EST L'OCCASION DE RECONCILIER OUBLIER LES ERREURS DU PASSE/MAIS ICI ON FAIT DES REGLEMENT DE COMPTE ALORS GABONAIS ON VOUS INVITE A PRENDRE VOS RESPONSABILITES.

8.Posté par Pâle Lôgè le 25/04/2013 02:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
«Bête comme un Gabonais» disait ou dit-on au Canada! Voilà une expression qui nous ferait réfléchir tous. Comment? Difficile sera, répondre à la question. Car nous sommes tous bêtes.

Bêtes de ne pas respecter parfois les décisions des Conseils de classe de nos établissements
Bêtes au désespoir d'une solarisation de nos enfants dans les établissements publics privés et laïcs reconnus d'utilité publique, nous nous adonnons à inscrire nos enfants dans des établissent façon-fa-cons
Bêtes de... la litanie peut être longue. Arrêtons là, Plus que bête qu'un Gabonais tu
meurs ayant dit beaucoup!

La décision est impopulaire soit. Comme actions suggestives:
-Recouvrer les frais d'inscription
- Analyser cette décision objectivement pour voir le but et la finalité, si nous réclamons un État de droit
- Influer son la politique d'éducation avec implication véritable des parents dans les Conseils d'administration des établissement, comme ce fut lors des grandes crises de l'éducation avec la participation aux négociations de l'Association Nationale des Parents d'Élèves, bien entendu, organes structurés localement d'abord. Structures reconnues par le ministère.
- Négocier pour trouver une solution pour des élèves exclus par des mécanismes de compensation: concours, insertion dans l'enseignement technique et professionnel...., rôle des psychologues d'orientation. Arrêtons là aussi, des propositions sont illimitées

Si des petites révolutions d'approches ne peuvent être faites de cette manière, nous serons toujours bêtes et cette classe des immoraux s'enracinerait davantage. Leurs fils bêtes, aussi, se formant et s'éduquant hors du Gabon.

Je pars oooh, comme on le dit chez moi!

7.Posté par Djana le 25/04/2013 00:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
si c est moudoungou ou moudoungui ce sauvé par la framaçonnerie Dieu te le fera payer très cher ,d' ici là c est pas le champignon que tu avais derrière l oreille là ce serait une pastèque a cause de la jeunesse gabonaise que tu est entrain de sacrifier ,tu n 'est qu un diable

6.Posté par Plus bête qu'un gabonais tu meurs, clash boom ! le 24/04/2013 20:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce n'est pas moi qui le dis. Je l'ai entendu au canada où une injure des plus utilisée est bête comme un gabonais. La première fois que j'ai entendu un canadien le dire, j'ai noirci sur place. Mes instincts de sauvage sont remontés en surface et j'ai failli lui sauter dessus pour l'étrangler. Mais un cœur m'a dit de me calmer et qu'au pays des blancs, ça pouvait me coûter cher.

De retour à ma chambre d’hôtel je n'avais pas pu trouver le sommeil, tellement la tension était montée. Un cœur m'a encore dit de me calmer et de regarder la réalité en face. Tu es gabonais et tu es bête. m'a-t-il dit.
Le pain est parti de 25 frs à 125 frs, qu'as-tu fait ?
La boite de sardine est partie de 25 frs à 300 frs, qu'as-tu fait ?
Le litre d'essence est parti de 75 frs à je ne sais combien, qu'as(tu fait ?
le kilo de poisson est parti de 125 frs à 4 500 frs, qu'a-tu fait ?
Quand on te prive d'eau potable pendant des jours, des semaines, des mois, tu fais quoi ?
Quand tu subis des coupures d'électricité à tout moment, tu fais quoi ?
Quand on de vire de tes terres pour les donner aux étrangers, tu fais quoi ?
Quand ton pétrole est géré par des béninois et une famille de pillards, tu fais quoi ?
Quand tu manques d’hôpitaux fiables pour bien te soigner, tu fais quoi ?
Quand ta femme accouche à même le sol, tu fais quoi ?
Quand on organise des fausses élections dans ton pays, tu fais quoi ?
Quand on fabrique des résultats électoraux dans lesquels tu ne te retrouves pas, tu fais quoi ?
Les inondations que tu vois ici et là te font faire quoi ?
l'absence de médicaments dans les hôpitaux te fait faire quoi ?

Quand 5% de connards bouffent tout l'argent du pays en ne te laissant qu'un smig de 80 000 frs, tu fais quoi ?
Quand ton enfant, au lieu d'aller à l'école pour s'instruire, il y va pour s'abrutir, tu fais quoi ?
Quand les militaires sont envoyer à l'université pour bastiller tes enfants qui revendiquent des meilleurs conditions d'études et de vie, toi tu fais quoi ?
Quand la justice se met au service des riches et que face à un riche le pauvre a toujours tort, tu fais quoi ?
Quand ton pays devient un repère des homosexuels et des pédophiles, toi tu fais quoi ?
Quand un étranger te dit qu'il est plus gabonais que toi, tu fais quoi ?
quand les braqueurs t'arrachent tes miettes de la fin du mois devant des policiers aux mains nues, tu fais quoi ?
quand ton frère est maltraité dans un commissariat, mis à poil et bastonné comme un chien, tu fais quoi ?
Quand des enfants, des femmes et des hommes sont décapités pour prendre des parties et faire des fétiches, tu fais quoi ?

Pendant toute la nuit, un cœur m'a récité tout un chapelet de faits devant lesquels je n'ai rien fait, et même qu'il n'a pas épuisé la liste. A la fin il a dit que gabonais je suis bête.
Depuis 46 ans on me ment et je crois
Depuis 46 ans on me malmène et j'accepte
Depuis 46 ans on pille mon pays et je laisse faire
Depuis 46 ans on viole mes droits et on me prive de ma liberté sans que je régisse.
Quand Alain Berbard Bongo a pris le pouvoir par la force et a tué mes frères à POG, j'ai fait quoi ?

Et quand un homme se bat depuis 2005 contre des tueur qui se sourissent du sang et de la chaire de nos enfants, de nos femmes et de nos hommes, et que cet homme organise une marche pour que les testicules de mon fils ne finissent pas dans une calebasse de fétiche avant d'être avalées par un cannibale, je veux encore ne rien faire comme toujours, depuis 46 ans, parce que une une fille de cochon gratté, femme d'un pauvre d'esprit comme Alain Albert Bongo a dit quelle va marché avec moi.

En fait les canadiens ont vraiment raison de dire (bête comme un gabonais).
Et si sa décision de marcher avec nous n'avait pour objectif, que de nous empêcher d'apporter notre soutien à l'action de l'ALCR, sachant que les gabonais dans leur majorité prendront très mal sa présence à la marche et resterons assis chez eux comme à leur habitude, quand il faut se lever pour défendre leurs droits?



1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...