News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Etonnant mélange de genre au gouvernement de la République Gabonaise

Le site de la Liberté - info241 le Vendredi 9 Octobre 2015 à 09:38 | Lu 3750 fois

La nécessaire ligne de démarcation entre les activités "républicaines" du gouvernement gabonais dirigé par Daniel Ona Ondo et celles partisanes du Parti démocratique Gabonais (PDG) est loin d’être une réalité au Gabon. Vendredi 2 octobre dernier, le nouveau ministre de la communication, Alain-Claude Bilie By Nze a martelé avec une lancinante fierté déconcertante sur sa page Facebook officielle, être allé visiter le chantier de la nouvelle maison du PDG - qui sera livrée début 2016 - aux côtés du "Premier Ministre" et de "plusieurs membres du gouvernement". Quid du parti-Etat ?



Pour le ministre de la communication, "aux côtés du Premier Ministre, nous sommes plusieurs membres du Gouvernement à nous être rendus aujourd’hui [vendredi dernier] sur le chantier de la nouvelle maison du PDG". Alain-Claude Bilie By Nze précise bien que maladroitement que lui, le Premier Ministre et plusieurs membres du gouvernement Ona Ondo III s’y sont rendus en tant que ministres de la République. Une véritable hérésie politique ! Avant de clore son post par un euphorisant slogan témoin de ce mélange de genre : "le PDG se tourne résolument vers l’avenir".

Pourtant la Constitution Gabonaise en son article 5 stipule sans ambages : "La République Gabonaise est organisée selon les principes de la souveraineté nationale, de la séparation des pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire et celui de l’Etat de droit". L’article 7 lui, précise la peine encourue par les contrevenants comme suit : "Tout acte portant atteinte à la forme républicaine, à l’unité, à la laïcité de l’Etat, à la souveraineté et à l’indépendance, constitue un crime de haute trahison puni par la loi".

L’ancien porte-parole de la Présidence de la République et ses comparses du gouvernement montrent bien là, l’idée de la République chère à ce parti qui dirige à lui seul, le Gabon sans discontinuité depuis 1968. Un gouvernement qui s’extasie devant des réalisations partisanes, très loin du devoir républicain censé les animer.

Une preuve s’il en manquait encore une, de l’impossible séparation éthique des caquettes politiques des membres du gouvernement de celles de leur parti d’origine. Comme tous les acteurs politiques, les membres du gouvernement peuvent jouir de leurs activités partisanes à l’unique condition de pas se prévaloir du statut républicain ou de l’Etat que leur confère leurs fonctions au sein du pouvoir exécutif. Ainsi va la République !


Vendredi 9 Octobre 2015
info241
Vu (s) 3750 fois




1.Posté par La Tortue le 09/10/2015 10:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce type là s'amuse encore avec ONA ONDO. L'histoire avance.

2.Posté par CANTON LEYOU le 09/10/2015 10:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce n'est pas étonnant et encore moins surprenant pour les amateurs de l'émergence.
Amicalement.

3.Posté par hm! le 09/10/2015 10:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le figuier ne pouvant que produire les figues et le citronnier les citrons, il est à craindre, avec le comportement anti républicain affiché chaque jour davantage par nos dirigeants, que la jeunesse actuelle ne prennent pour modèles ces derniers en étant convaincue que de telles postures constitueraient selon elle la norme de référence et dont elle va s'inspirer à loisir sans en mesurer les effets néfastes.

4.Posté par Koumba le 09/10/2015 11:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
et cest sure qu'ils ont utilise l'argent du peuple pour construire leur salete.
en 2016, ce batiment tout neuf sera bruler et blli b nze et ona devront aller se cacher dans les trous a rats!

5.Posté par Bonbon le 09/10/2015 14:17 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pourquoi brûler! Mes frère on le reccupere et on en fait un mobilier d''office national n''allons pas dans ce cens de brûler ce qui nous reviens de droit sinon on aura jamais de témoins clé de notre histoire...

6.Posté par MOT le 10/10/2015 10:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ils se sont déplacés avec les voitures en plaque bleu de l'ETAT qui roulent avec le carburant issu des carnets de bons de l'ETAT. En partant, le petit déjeuner consommé payé avec l'argent du Trésor a été servi par les agents payés par l'ETAT. Etc, etc. C'est dire que ces gents piétinent la constitution de la République comme ils respirent. Et ce n'est pas nouveau. Aux Gabonais de savoir ce qu'ils veulent exactement. Dans tous les cas, cette pub ne peut pas effacer la fronde actuelle au sein du même parti.

7.Posté par elabane le 11/10/2015 10:52 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ona, Bille Bi ze va encore t''enlever les fringues. Vous construisez les bâtiment du PDG aux frais de l''Etat profitez bien! Surtout Bille Bi Ze la ce menteur voleur escroc qui milite depuis toujours rien que pour son ventre.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...