News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon - Etat-civil d’Ali Bongo : Ndong Sima s’en remet à la Cour constitutionnelle

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mercredi 3 Février 2016 à 06:00 | Lu 3053 fois

Dans un entretien accordé à «L’Aube», le 1er février dernier, l’ancien Premier ministre a passé en revue la situation politique, économique et sociale du pays, invitant, au passage, la Cour constitutionnelle à dire le droit à propos de l’acte de naissance du président de la République.



Dans un entretien à notre confrère L’Aube, l’ancien Premier ministre a analysé la défaite de l’opposition face au PDG lors de la législative partielle du 23 janvier dernier dans Canton Kyé, province du Woleu Ntem. Pour lui, la victoire du candidat du PDG peut s’expliquer par plusieurs facteurs : «D’abord, les sommes d’argent colossales déversées dans le canton pour une élection dont le taux de participation a finalement été le plus faible depuis 1990, me semble-t-il. En second lieu, en raison de la présence de deux autres candidats, assez fortement implantés, toute proportion gardée, donc les émiettements des voix», a-t-il suggéré.

S’exprimant sur la crise économique et financière que traverse le pays, Raymond Ndong Sima a estimé qu’elle doit être vue sous deux angles : exogène et endogène. «Je pense que la crise est exogène. C’est ce que j’ai d’abord affirmé dans «Péril en la demeure ».Une autre partie tient à la mauvaise gestion et à de mauvais choix économiques et financiers», a-t-il lancé, ajoutant : «Il n’y a pas pire sourd que celui qui ne veut pas entendre». «Que fait un chauffeur de voiture qui constate que sa voiture n’a plus de frein?

Il saute pour sauver sa peau ou il essaie d’arrêter la voiture », s’est-il demandé. Affirmant «qu’il savait que la situation n’allait pas dans le bon sens», il s’est, une fois de plus, interrogé : «Fallait-il, le jour où je m’en suis rendu compte, crier au scandale et démissionner avec perte de fracas, ou bien rester en place et chercher les moyens d’y remédier ?» Pour lui, «La démission n’est pas une solution. C’est une fuite devant une difficulté, une lâcheté. Je m’étonne que beaucoup la présentent comme une position valeureuse».

Venant, enfin, à l’affaire de l’acte de naissance d’Ali Bongo, qui a connu un nouveau rebondissement avec le dépôt d’une plainte à Nantes, Raymond Ndong Sima a tout simplement mis la Cour constitutionnelle devant ses responsabilités : «La République repose sur les lois qui s’appliquent à tous et de façon impersonnelle. Je ne crois pas que la Cour constitutionnelle validera une candidature non conforme à la loi. Je crois que la Cour sera républicaine et qu’elle dira le droit avec courage», a-t-il pronostiqué. L’avenir tranchera…

source : gabonreview

Mercredi 3 Février 2016
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 3053 fois




1.Posté par MOKOUKOUET le 03/02/2016 08:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
LAISSEZ NOUS AFFAIRE ACTE DE NAISSANCE! LE SYSTEME DE FRODE EST ENTRAIN D'ETRE INSTALER, REFLECHISSONS SUR LE PLAN "B" POUR CHASSER LES BONGO ET CE LASCARD D'ACROMBESSI QUI DECIDE POUR NOTRE PAYS

2.Posté par NEM le 03/02/2016 11:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mr Ndong Sima, vous venez d'expliquer, sous forme d'analyse, comment le P.D.G. a organisé sa victoire lors de la législative partielle du 23 janvier dernier dans le canton Kyé du Woleu Ntem. Vous précisez que c'est la masse d'argent partagé aux populations qui a fait la différence. Et vous croyez que la Cour Constitutionnelle sera transparente! Nous vous demandons de ne pas être attentiste et laxiste de cette façon. Car vous ne serez jamais présent lorsque cette Cour Constitutionnelle des Bongo et d'Accrombessi décidera contre l'opposition et le peuple gabonais. Soyez plus décisif de bousculer les rangs. Sinon vous n'aurez que vos yeux pour pleurer le moment venu.

3.Posté par ALTERNANCEGABON2016 le 03/02/2016 18:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Effectivement!
Cette affaire débat, car vu l'organisation institutionnelle actuelle ALI sera candidat.

Par conséquent nous devons nous organiser pour faire echec à cette FRAUDE massive que le PDG prépare en nous muant en BRIGADES ANTI-FRAUDES, sinon il passera encore et encore!!!

4.Posté par ortegus le 03/02/2016 18:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je ne suis pas sûr que ta prudence dans les propos te donnera le fauteuil présidentiel Ndong sima , les gabonais ont besoin d'un va t 'en guerre , d'une personne qui veut en découdre avec la famille diabolique qu'est les bongo et les opportunistes lascars étrangers qui prennent les gabonais pour des marionnettes.

5.Posté par Le pauvre du Gabon le 04/02/2016 08:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Qui vous à dis que Ndong Sima est la pour le fauteuil présidentiel? Cependant les autre se battent pour les primaire dans l'opposition alors, lui à préféré anticiper sur autre avec Mr. Moukagni iwangou! C'est regrettable que les gabonais ne voient rien se passer. Je félicite sincèrement l'effort qu'ils mènent. C'est une bravoure qui ne dit pas son nom! Croyez-vous que c'est normal que ce dernier puisse se presenter sachant qu'il est gabonais d'adoption? Mais réveiller enfin!

6.Posté par VDeboame le 04/02/2016 12:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
il y a ceci ailleurs
https://www.facebook.com/502667366439907/videos/1119816408058330

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...