News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Et si tous roulaient contre Ali Bongo ?

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Vendredi 4 Octobre 2013 à 08:54 | Lu 1174 fois

Depuis de nombreuses semaines, les membres du PDG aspirant aussi bien à un poste ministériel que politique à l’approche des élections locales de novembre prochain, nourrissent la presse nationale et internationale d’anecdotes et histoires aussi comiques qu’inquiétantes pour l’autorité du Chef de l’Etat. Il semble même que cette atmosphère malsaine qui prévaut au sein du parti au pouvoir ait été fomentée contre Ali Bongo. Mystère.



Gabon : Et si tous roulaient contre Ali Bongo ?
Le comique des nombreux conflits d’égo et de leadership au sein du Parti démocratique gabonais (PDG) n’a échappé à personne. A l’approche du prochain scrutin et malgré les tentatives des hiérarques du parti de recourir au consensus entre les différents individus opposés afin de limiter les dégâts au sein du groupe, il ressort tout de même que toutes ces tensions engendrées par les uns et les autres n’ont qu’un seul but : mettre à mal l’autorité du Président de la République.

«Impensable !», s’écrieront certainement les partisans les plus fidèles au Chef de l’Etat. L’on aura même tendance à leur donner raison par pure indulgence. Mais, vue de près, l’atmosphère qui prévaut ces derniers temps au sein de l’ex- parti unique n’est pas pour faire honneur à Ali Bongo, encore moins à Faustin Boukoubi qui, semble ne s’être pas remis de sa reconduction à la tête du secrétariat général du PDG, au point d’en être encore à savourer l’évènement. On n’en veut pour preuve sa quasi-inaction, mais surtout son mutisme face à la difficile situation dans laquelle «évolue» la formation politique dont il a la charge.

Si Boukoubi n’a pas, jusque-là, tapé du poing sur la table, la raison serait peut-être qu’il est de mèche avec les différents membres qui, ici et là contribuent à «pourrir» l’atmosphère au sein du parti. Sinon, qu’est-ce qui expliquerait une telle indiscipline et cette absence criarde de sanction ? Quelque chose de pas net se cache derrière ces agitations, clament plusieurs observateurs. En effet, au regard de la persistance des cas d’indiscipline, quand ce ne sont tout bonnement des cas de «rébellion», l’on est en droit de penser qu’un esprit malin s’est emparé des camarades de confiance d’Ali Bongo. Comment comprendre que certains de ses ministres, jadis très dociles et rangés, soient aujourd’hui ses principaux détracteurs ?

Du Premier ministre Raymond Ndong Sima aux différents ministres qui se dédouanent quand il le faut en indiquant du regard la provenance réelle des lacunes, les critiques à peine voilées n’en finissent plus. La même chose est visible ou audible chez bien de responsables d’administrations et d’institutions qui, on en convient, lui doivent pourtant leur belle ascension, avec les avantages que leurs différents postes apportent.

Le Président de la République serait-il en danger dans sa propre famille politique ? Tout porte à croire que oui. Ses fidèles compagnons, de Libreville à l’intérieur du pays, s’insurgent et s’entêtent. D’aucuns estiment avoir tous les droits dans leurs différentes circonscriptions politique, d’autres se partagent même à l’avance des localités à leur seul intérêt, sans aucune crainte de l’autorité présidentielle, ni celle de Faustin Boukoubi qui, comme Guy Nzouba Ndama, Jean-François Ntoutoume Emane, Séraphin Moundounga et bien d’autres, semble avoir un projet derrière la tête. Un projet qui pourrait coûter cher à Ali Bongo, et dont la matérialisation pourrait avoir lieu en 2016. Mais le silence du Chef de l’Etat, n’est en revanche, pas à prendre à la légère. De nombreuses surprises pourraient bien surgir d’ici-là. « Méfiez-vous de l’eau qui dort », disait un certain penseur.

Source : Gabonreview

Vendredi 4 Octobre 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1174 fois




1.Posté par Tueur de Franc-Ma-Cons le 04/10/2013 11:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Donc pour vous, tous ces gabonais doivent être eternellement sous la botte de la famille bongo ! Aucun d'eux ne doit chercher à prendre également les règnes du pays, non ! Toute leur vie ils ne doivent que lêcher le derrière d'ali bongo ! Vraiment...

2.Posté par pitchou le 04/10/2013 17:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
VRAIMENT TOUT A FAIT D ACCORD AVEC LE POSTE 1 CET ARTICLE MONTRE CARREMENT LA DEPENDANCE DES HOMMES POLITIQUES ENVERS LES BONGO COMME QUOI A PART LES BONGO PERSONNE D AUTRE NE PEUT DIRIGER CE PAYS QUEL HONTE UNE CHOSE EST SUR LE DANGER DU PDG VIENDRA DU PDG LA LIBERATION DU GABON VIENDRA DES MEMES PERSONNES QUI GERENT CE PAYS VIVRA VERRA C EST PAS POSSIBLE QU UNE SEULE FAMILLE DIRIGE UN PAYS PENDANT 47ANS QUELQUE CHOSE VA ECLATER ET MERCI LES DEGATS VU QUE LE PEUPLE N AGIT PAS ENCORE MOINS NOS PSEUDO OPPOSANTS L OPPOSITION DES BONGO SE TROUVE DANS LE PDG

3.Posté par MAIXENT ACCRO le 04/10/2013 18:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'EST VRAIMENT TRISTE QUE LE GABON SOIT EMBRIGADER PAR UNE SEULE ET MÊME FAMILLE BIENTÔT 50 ANS, ET NOUS SOMMES LA JUSTE A SE LIMITER SUR NOS PC, ET UNE CHOSE VIENT DE ME SIDÉRER C'EST Q' UNE AMIE VIENT DE ME DIRE QU'ODJUKU ALI ONDIMBA SERA RÉÉLU EN 2016 CAR IL NA PAS D’ADVERSAIRE ET EFFECTIVEMENT QUAND ON REGARDE LE GABON , IL NY A PLUS D'ADVERSAIRE FACE AU PD-G , NOTRE ESPOIR EST SUR DIEU MAINTENANT PARCEQUIL NY A PAS DE COURAGEUX AU GABON, NOUS NE COMPTONS PLUS SUR NOS PSEUDO OPPOSANTS

4.Posté par MBOURANTSUO MARIE MADELEINE le 04/10/2013 18:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
http://www.gabonlibre.com/Gabon-Elections-locales-2013-Qui-est-Marie-Madeleine-MBORANTSUO-La-miss-veuve-de-la-CC_a22801.html

La présidente de la Cour Constitutionnelle, qui a violé son mandat de 7 ans renouvellable 1 fois car présidente depuis près de 20 ans, qui valide celui ou celle qui est élu Président du Gabon a été non seulement la maîtresse d'un BONGO, Bongo père, avec qui elle a eu deux enfants. Au décès de Bongo père c'est elle encore qui a décidé que Mba Obame ou notre uillustre et défunt Pierre Mamboundou Mamboundou avaient perdu les élections présidentielles de 2009 au profit de Bongo fils, Ali Ben Bongo, est donc ....

Membre du parti démocratique gabonais (PDG ) au pouvoir,

Allons donc trouver l'erreur pourquoi au Gabon depuis que cette miss veuve est présidente de la Cour Constitutionnelles aucun autre parti autre que le PDG n'a accédé au poste de président de la république gabonaise..pour mieux nous narguer, nous gabonais des neufs provinces, elle a décidé encore une fois que ce soit UN BONGO (PDG) qui nous préside.

Dites moi, sans langue de bois, pensez-vous vraiment que Mme Marie Madeleine Mbourantsuo occupe ses fonctions,

1) de façon légale? Est-elle légale selon la constitution gabonaise, NOMBRE DE MANDAT..? Si non, pourquoi est-elle encore présidente de la CC?

2) A-t-elle vraiment eu des enfants avec un Bongo? Si oui, comment peut-elle être neutre lors d'élections présidentielles qui opposent un Bongo aux autres? Encore une fois, pourquoi est-elle encore Présidente de la CC;

3) Est-elle Membre du parti démocratique gabonais (PDG ) au pouvoir? Si oui, ne devrait-elle pas être a politique pour occuper la présidence de la CC? Encore une fois, si la réponse est affirmatif, pourquoi ne lui a-t-on pas encore montrer la porte dans ce pays qui se dit démocratique que l'on nomme Gabon?

Mme Marie Madeleine Mbourantsuo a autant de conflit d'intérêt avec le poste qu'elle occupe, que je ne perdrais plus mon temps à aller voter tant qu'elle est Présidente de la Cour Constitutionnelle du Gabon.Tout ça il faut qu'on les laisse avancer... TSOUOO, PAUVRE GABON!

5.Posté par REVOLUTION GABONAISE le 04/10/2013 23:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous ne comprenons pas comment les bongo ondimba gèrent ce petit Gabon ?
Où sont les élites de la république gabonaise ? Comment les gabonais de tous bord peuvent accepter qu’ALI BONGO s’amuse avec l’argent du peuple gabonais ?
En octobre 2012, il a annoncé 300 milliards de francs cfa d’excédent budgétaire sur l’exercice 2012.
Le 15 Décembre 2012, il a annoncé des prévisions budgétaires de 3200 milliards de francs CFA pour l’année 2013.
Le 30 Mai 2013, il a fait un emprunt de 30 milliards de cfa auprès des banques de la CEMAC pour boucler soit disant le mois de Mai 2013.
Le 1ier Juillet 2013, il a obtenu un emprunt obligataire de 508 milliards de francs cfa sur le marché de la BVMAC.
Lors du conseil de Ministre du 18 Septembre 2013, il annoncé des excédents budgétaires sur le budget 2013. Ces excédents sont consécutifs à la dynamique du secteur hors pétrole très florissant au Gabon. Mais il n’a pas souhaité communiquer sur le montant des dits excédents budgétaires comme l’exige notre loi fondamentale gabonaise qui veut que l’évolution budgétaire de la république souveraine fasse l’objet d’une publication trimestrielle au JO ou à la presse nationale de façon à ce que tous les citoyens soient largement informés.
En agissant de la sorte, le gouvernement gabonais a forcément fait preuve d’une dissimulation budgétaire, assimilable a un détournement des biens publiques communs dont la sanction dans une république démocratique et souveraine est la motion de censure du peuple gabonais légitime.
Le 2 Octobre 2013, la presse gabonaise et les médias nationaux et internationaux, nous informent que le Palais du bord de mer a signé un emprunt obligataire de 65 milliards de cfa avec la CHINE pour financer l’axe routier Port-Gentil Omboué !
Cet emprunt est illégal vis-à-vis de notre constitution, qui stipule que tout emprunt de nature que ce soit, au GABON, doit faire l’objet d’un débat au palais du peuple gabonais.
En autorisant ACROMBESSI de signer un tel engagement traduit la volonté de nuire au peuple gabonais par ALI BONGO.
De plus, rajouter 65 milliards en Octobre 2013 sans aviser la tribune du peuple gabonais souverain, alors qu’en Juillet 2013, 508 milliards avaient été déjà souscrits sur le marché régional CEMAC pour le même but, est une intention de nuire aux générations gabonaises qui vont rembourser ses emprunts obligataires.
La méthode de gestion du PDG et d’ALI BONGO est contre productive pour le peuple gabonais.
Concrètement, entre décembre 2012 et décembre 2013, ALI BONGO a dilapidé en milliards : 300 + 3200 + 30 + 508 + excedents 2013 + 65 .
Soit 4103 milliards de cfa recettes budgétaires + les excedents annoncés en septembre 2013.

Sur le terrain Social :
Les barrages hydrauliques d’Eugénie diéki et de la chute de l’impératrice sont stoppés depuis 2010, faute de fric au gabon, en tout cas il n’a de comptes à rendre à personnes !
300 000 chômeurs (jeunes diplomés + les anciens + ceux qui n’ont jamais travaillé au gabon ) croupissent dans la misère sous la barbe d’ALI BONGO.
Les cabanes de sowéto qu’ALI bongo a commencé à construire à agondjé depuis 2009 sont toujours au point mort. En tout cas ces cabanes serrées serrées sans vis-à-vis, seront brulées nuitamment et vous verrez les limites de vos experts béninois et cabindais sur ces choix maléfiques, dans lesquels les maisons sont espacées de 3 m sans terrasse ni cours pour les enfants qui naitront.

Les bourses des étudiants ne sont pas attribuées depuis le 1er juillet date de démarrage de la commission d’octroi des bourses. Nous sommes au 15 octobre 2013, ALI BONGO fait la violence morale aux étudiants et à leurs parents en refusant de mettre en route au 1 er septembre 2013, les étudiants gabonais ayant des inscriptions dans les grandes écoles européennes. Alors que le Gabon ne souffre pas de manque de liquidité financière pour justifier un tel comportement. La France qui a 10 millions d’étudiants boursiers n’accuse aucun retard dans l’attribution des bourses.

La conférence nationale souveraine, le conseil national de la démocratie, la fiabilité du système biométrique sont bafoués par ali et son PDG quinquagénaire. Chiche !

http://www.larevoltegabonaise.com

6.Posté par REVENANT le 07/10/2013 11:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'union des forces de l'alternance ira aux élections en rang dispersé, l'ex union national présentera des candidats indépendants, et les autres partis iront aussi en indépendant. L'opposition gabonaise démontre encore son incapacité à s'unir, vraiment triste.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...