News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon - Entrepreneuriat des jeunes : Pourquoi ça coince ?

Le site de la Liberté - source : gabonéco le Jeudi 3 Septembre 2015 à 07:21 | Lu 647 fois

Au Gabon, malgré l’ardente volonté des plus hautes autorités à orienter la jeunesse dans la création d’entreprise, il apparaît évident que l’entrepreneuriat des étudiants et autres apprenants, relève véritablement de la croix et la bannière. Du coup, la création d’entreprise ne fait pas beaucoup rêver et ce, pour diverses raisons.



Lors de la deuxième édition de l’African Citizen’s Summit, l’un des temps forts du New-York Forum Africa 2015, que vient d’abriter la capitale gabonaise, un énième appel a été lancé en direction des jeunes. Les nombreux experts et officiels, ayant effectué le déplacement au stade de l’Amitié sis dans la commune d’Akanda, ont invité les jeunes à pratiquer l’auto-emploi, bref à entreprendre.

Les propos tenus par le Chef d’Etat gabonais sont également à inscrire dans ce registre. « C’est ensemble que nous développerons nos pays respectifs. Nous devons donner au plus grand nombre la chance de réussir, d’accomplir leurs rêves pour un monde meilleur » dixit Ali Bongo Ondimba. En filigrane, apparaît le désir du Premier Magistrat gabonais de voir plus de jeunes créer leurs entreprises. D’ailleurs, durant cette grand’ messe, les jeunes ont participé à plusieurs tables rondes, dont celle consacrée à la création d’emploi. Il convient de noter que cette invite lancée à la jeunesse gabonaise est loin d’être la première. Seulement, dans la pratique le message a du mal à être entendu. Pourquoi donc ?

Les raisons des réticences !

Pour comprendre les facteurs bloquants de l’entrepreneuriat des jeunes, il faut d’abord aller les piocher dans l’environnement familial voire sociétal. C’est d’ailleurs ce qui a fait dire au père de la psychanalyse, Sigmund Freud : « pour comprendre un individu, il faut remonter à son enfance ». En effet, bon nombre de parents ont longtemps véhiculé dans le subconscient de leur progéniture que la voie royale de la réussite sociale passe, indubitablement, par de longues et fastidieuses études. Du coup, de nombreux parents « instruits » ont toujours souhaité et orienté inconsciemment, leurs enfants vers des études générales. Résultats : durant les décennies entières, des Gabonais aux têtes bien faites mais pas du tout bien pleines ont été formés.

Dans le même registre, le culte du « bureau », a longtemps été cultivé sous nos cieux. Avoir un bureau et rouler dans un véhicule rutilant neuf constituent, malheureusement au Gabon, les symboles extérieurs d’accomplissement social. Dans son courant, le « Naturalisme », le philosophe Jean Jacques Rousseau soutient que « le milieu conditionne l’individu ». C’est ce qui explique donc cet empressement de la jeunesse gabonaise à cogner aux portes de la Fonction Publique. Surtout que là-bas, ces demandeurs d’emplois disent y obtenir « la sécurité de l’emploi ». A cela s’ajoute aussi l’attrait de la politique. Il est clair que le militantisme politique constitue encore un tremplin rapide. Dans ce domaine, les cas d’ascension sont légion. Beaucoup de militants se sont vu parachuter à des stations enviables, et ce, par le truchement des activités politiques.

Autre raison et non des moindres, la paperasse administrative et les lourdeurs enregistrées dans la création d’entreprise au Gabon. Entre les mille et un documents à fournir, le capital financier et les autres taxes et impôts à honorer, nos entrepreneurs en herbe ont véritablement de quoi perdre patience et se décourager à tout jamais. Il est impérieux que les autorités pratiquent des mesures d’allègement inhérentes à la création d’entreprises par les jeunes pour qu’à terme, le chômage galopant enregistre une baisse notable au Gabon.

Jeudi 3 Septembre 2015
source : gabonéco
Vu (s) 647 fois




1.Posté par juste la vérité le 03/09/2015 12:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
il est aussi à noter entre autres que l'appartenance à une secte ésotérique et être parrainé par un grand maître d'une loge font parti des blocages
malheureusement

2.Posté par Bitamois666 le 03/09/2015 20:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Lorsque vous faites reférence à Jean-Jacques Rousseau (1712-1778), il était l'un des grands pioniers maconiques, mais dont le rôle était donné de tromper les âmes faibles en écrivant et enseignant sur la liberté, l'égalité, un peu comme Montesquieu. Donc avant de parler ou d'écrire de ces philosophes et penseurs de l'époque, et dont le Gabon et toute l'Afrique sont victimes de lavage de cerveau, de la domination de la race blanche, la colonisation, et l'établissement d'un ordre mondial par la domination de la franc-maconnerie, il faudrait et surtout étudier et connaître les auteurs de vos citations, sinon hop: bois amère dans la bouche.

3.Posté par NEM le 05/09/2015 09:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La citation est un soutien du sujet et du discours mais non pas une propagande de son auteur. Elle participe donc à une suite logique du raisonnement et n'explique en rien un rapport esclavagiste du fait de l'antériorité des us et coutumes des occidentaux sur les africains: Donc la similitude imposée par @Post2 n'influence pas le sujet.

4.Posté par Sergio3 le 16/10/2015 12:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ça bloque aussi pcq on est pas modeste. Suivon l'exemple de nos freres et soeurs jeunes ouestaf

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...