News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon - Enseignement supérieur : Grogne à l’UOB

Le site de la Liberté - source : gabonreview le Mardi 21 Juillet 2015 à 07:25 | Lu 1578 fois

Suite à l’assemblée générale tenue le week-end écoulé, les enseignants-chercheurs de l’Université Omar Bongo (UOB) ont lancé une grève, le 20 juillet courant, pour réclamer le paiement de leur Prime d’incitation à la recherche (Pir) et les salaires d’une vingtaine des leurs.



S’ils reconnaissent que «l’année académique 2014-2015 a déjà été marquée par une crise sans précédent, dont les conséquences ont gravement impacté l’esprit et le corps des enseignants-chercheurs, qui revendiquent légitimement des meilleures conditions sociales», les intéressés n’ont pas moins regretté de devoir reconduire leur mouvement d’humeur le 20 juillet courant. Une nouvelle grève qui, selon Mike Moukala Ndoumou, devrait avoir des conséquences fâcheuses sur les différents examens en cours ou en préparation. Pour le président du Syndicat national des enseignants-chercheurs (Snec), cette nouvelle crise est à mettre sur le compte du mutisme et de la non-prise en compte des besoins des enseignants par les pouvoirs publics. «Nous avons toujours été ouverts aux négociations», assure-t-il pourtant.

Alors que la précédente crise avait été occasionnée par «les coupures, les suspensions illégales de salaires et les tentatives de division du corps des enseignants-chercheurs et chercheurs, sous prétexte d’avoir agi au nom de la loi», la nouvelle suspension des activités académiques décidée lors de l’assemblée générale du 18 juillet dernier, se justifie par «le refus» de l’Etat de payer la Prime d’incitation à la recherche (Pir) depuis deux mois, et de restaurer les salaires de plus de 27 enseignants-chercheurs. «Ces collègues ont pourtant rempli leurs tâches professionnelles au mois de mai dernier, mais leurs salaires restent bloqués jusqu’à lors», s’est insurgé Mike Moukala Ndoumou, qui perçoit dans leur traitement une sorte d’injustice. «Nous ne sommes peut-être pas une priorité, mais nous avons des droits, sachant que nos collègues du secondaire, en grève à la même époque, venaient de percevoir les arriérés de Pip et de Pife».



Mardi 21 Juillet 2015
source : gabonreview
Vu (s) 1578 fois




1.Posté par JAKAFANE le 21/07/2015 09:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Financer le déplacement de Lionel Messi a coup de milliards de CFA est plus important pour ali bongo que la formation de nos enfants..

2.Posté par NEM le 23/07/2015 09:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il faut grogner quand ça ne va pas. Vous avez entièrement raison. Mais ne vous arrêtez pas qu'à cela.

3.Posté par Réaction Gabonaise le 11/08/2015 12:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les Enseignants qui cherchent, on en trouve pèle mêle mais qui trouvent, on en cherche partout même au portail de l'UOB.

- LA PIR
- LA PIP
- LA GREVE
- ANNEE BLANCHE
Le GABON est un bon pays....

4.Posté par SOSGABON le 06/09/2015 10:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On va chercher où au Gabon? Même la PIR est insuffisante pour un déplacement à l'extérieur du Pays pour boucler un projet de recherches. Il faut arrêter de copier ce que font les autres: NOUS NE SOMMES PAS A LA HAUTEUR. Il n'y même pas Internet dans les mapanes de Libreville où vivent la plupart des enseignants. Monsieur Alli Bongo aurait mieux fait de créer une Grande Bibliothèque nationale dans son palais d'Oyo. Vous pouvez créer mille et une Universités dans votre pays s'il vous manque l'essentiel, c'est-à-dire le support didactique, vous n'avez vraiment rien fait!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...