News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon - Enquête sur le décès de Bérenger Obame : Doutes et zones d’ombre

Le site de la Liberté - source : gabonreview le Mardi 29 Décembre 2015 à 03:22 | Lu 2025 fois

Si plusieurs semaines après le décès du jeune commerçant une enquête avait été diligentée, des sources rapportent de nombreuses incohérences dans la version des policiers mis en cause.



Dans le décès, dans de circonstances troubles, de Bérenger Obame Ntoutoume, en novembre dernier, la responsabilité de la police ne ferait plus aucun doute. Si nombreux affirment que le jeune commerçant s’était immolé par le feu pour exprimer son mécontentement suite à la séquestration et à la destruction de sa marchandise, pour ses parents, ses propos démentent cette thèse. «Un agent (est arrivé) avec un bidon de pétrole.

Il a aspergé le pétrole sur ma marchandise. Je me suis couché sur ma marchandise, croyant que quand ils me verraient ainsi, ils auraient pitié. Je disais : « Pardon mon frère». Ils m’ont arrosé de pétrole et ont mis le feu sur moi et ma marchandise. J’ai senti une grande douleur dans les pieds, le cou et sur tout le corps, sauf le visage», aurait-il confié à son père peu avant son décès.

Une version qui divergerait du rapport signé par le lieutenant Jean-Noël Nzamba, selon lequel un témoin aurait affirmé avoir vu Bérenger Obame Ntoutoume s’asperger de pétrole avant d’allumer le feu. Sauf qu’en attendant le rapport définitif de l’enquête, des sources rapportent de nombreuses incohérences dans la version de la police, notamment celle relative aux dires du témoin, qui aurait depuis livré une tout autre version à la direction de la Contre-ingérence et de la sécurité militaire. Du moins, selon le site Presse Gabon.

De même, selon nos confrères, en plus de la marchandise qui n’appartiendrait pas au défunt, à en croire d’autres vendeurs, un sérieux doute subsiste quant à l’existence d’un témoin unique et au temps mis pour recueillir sa version. «Le parquet a relevé un fait assez inédit : l’audition du témoin par les policiers n’a pas été faite le jour même de l’évènement, mais plutôt plusieurs jours plus tard. Cela alors même que les flics jurent, trois doigts au ciel, que leur témoin était présent et a vécu tout en direct», donne-t-on à lire, alors que dans l’opinion, l’on s’interroge sur le caractère impartial du prétendu témoin.

Il est également rapporté que de nombreuses zones d’ombre persistent, qui vont de la disparition de la bouteille contenant le pétrole ayant servi à l’immolation à la curieuse perte de mémoire dont seraient victimes les policiers. Une situation d’autant plus curieuse qu’il s’agit d’une des principales pièces à conviction censée permettre de faire la lumière sur cette affaire. De plus, les policiers, qui avaient affirmé avoir conduit le jeune vendeur à l’hôpital militaire, ne se souviennent plus du véhicule les y ayant conduits. Les enquêteurs se retrouvent donc en incapacité de recueillir la version du chauffeur. Comme quoi, plus d’un mois après la mort du jeune commerçant, la vérité reste attendue, et l’enquête cristallise toujours les attentions.



Mardi 29 Décembre 2015
source : gabonreview
Vu (s) 2025 fois




1.Posté par Gabonitude le 29/12/2015 07:54 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Aucune lumière ne sera faite sur cette affaire tant que le policier qui est sensé assurer la sécurité des biens et des personne est le premier corrompu...la famille du defunt n''a qu''a remettre cela entre les mains de Dieu et enterrer leur fils...

2.Posté par Observateur le 29/12/2015 09:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La famille et les amis ne remettront rien entre les mains de Dieu. Ils frapperont aussi. Car dans ce pays les démons sont là et non pas en enfer. La police gabonaise ne joue pas son rôle mais procède par la repression violente et meurtrière. Le temps est arrivé de comprendre que les soldats mal formés sont bêtes et prennent les populations pour du bétail à maltraiter, même certains hauts gradés sont idiots. Alors dans ce cas il faut dire que l'imbécilité à haute dose est contagieuse. Les mères commerçantes ont été maltraitées de la même manière par les policiers de Nkembo et leur patron. Ils sont connus. Les gens les interpelleront individuellement quelque soit la durée du temps pour qu'ils répondent de ces actes barbares. C'est tout.

3.Posté par K K Kadangaaah le 29/12/2015 14:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ah c'est donc vrais ce que me disait un ami Que pour etre policier ou gendarme,il suffisait seulement d'etre fort et bete§§§§§

4.Posté par Voix de la nation le 29/12/2015 15:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Oui poste 2 je suis d'acore avec toi car pour l’Éternel notre Dieu, Il voudrait que Justice sois faite parce que Il est le Dieu de justice, et pour lui l'enquête doit continuer pour que ces policiers bêtes comme leurs pieds payer le prix de leurs actes, ils mérites la prison donc on ne remet rein entre les mains de Dieu parce que ça déjà été remit entre les l’Éternel notre Dieu et pour lui Il veux que justice sois faite.

5.Posté par FN GABONAIS le 29/12/2015 22:20 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
tant que le pays est sera tjrs géré par les étrangers, le peuple sera tjrs maltraité.

6.Posté par ortegus le 30/12/2015 09:07 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
on n'as pas besoin d'être charme oconse pour savoir que les policiers de Nkembo sont des meutriers ou des coupables.

7.Posté par ABINAZE MVOM le 30/12/2015 11:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cci explique ce que nous connaissons au Gabon; à savoir le viole des libertés individuelles, l'abus d'autorité de nos forces de sécurité et militaire. Il n'est rien d'étonnant que l'on se trouve devant de tels faits qui ne sont qu'à leur début. L'impunité et le sabotage des lois au nom du pouvoir.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...