Connectez-vous S'inscrire
News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

«Gabon Émergent» : rien d’autre qu’un slogan, selon Oyé Mba

l'info réelle 7J/7 - Info juste & Utile : News 7J/7 le Jeudi 28 Novembre 2013 à 08:48 | Lu 8630 fois

Dans une interview accordée à l’hebdomadaire économique et financier «les Afrique», Casimir Oyé Mba, l’ancien Premier ministre d’Omar Bongo et ancien gouverneur de la Banque des États d’Afrique central (BEAC), livre un bilan sans concession de la gestion du pays par le pouvoir actuel, tout en affichant un scepticisme sur la capacité du Gabon à devenir émergent d’ici à 2025.



Bien qu’étant l’un des rares barons de l’Union nationale, parti politique interdit et passé à la clandestinité, à ne pas prendre part aux échéances électorales du 14 décembre prochain, l’ancien Premier ministre d’Omar Bongo, Casimir Oyé Mba, ne démord pas dans sa lecture de la gestion de la chose publique par le pouvoir actuel.

De la santé économique du Gabon, en passant par les réformes initiées depuis septembre 2009 par le président Ali Bongo Ondimba pour déboucher sur le concept de l’«Emergence à l’horizon 2025» souhaité par le numéro un Gabonais, la note attribuée par Casimir Oyé Mba – «Cam la classe» pour les aficionados – est loin d’être complaisante.

Pour l’ancien gouverneur de la BEAC, le pouvoir actuel excelle dans les effets d’annonce, dépense des milliards dans la «communication» et à travers des manifestations organisées ici et là. «Toutes ces manifestations relèvent d’abord de la communication du gouvernement. Le pouvoir aujourd’hui dépense énormément d’argent pour sa communication et ça porte, parce que les gens perçoivent le Gabon comme un pays qui bouge. Le New York Forum Africa concourt aussi à cette vaste politique de communication. Nous avons reçu l’équipe du Brésil, on découvre le Gabon. Mais je ne pense pas que ça rapporte en termes de retombées économiques pour le pays. Je reste sceptique, mais ne demande qu’à être démenti par les faits. On verra bien !…», a-t-il dénoncé dans l’entretien à cœur ouvert.

«Voir le Gabon devenir un pays émergent, tous les Gabonais le souhaitent parce que nous voulons que notre pays avance, mais thématiser autour des concepts «Gabon industrie, Gabon vert, Gabon des services …» c’est une formulation des agences de communication au service du pouvoir. C’est bien, ce sont des formulations parlantes, percutantes, ramassées, publicitaires. Une politique a sans doute besoin d’être formulée, mais il n’y a rien de nouveau dans cette approche», a critiqué Casimir Oyé Mba, avant de rappeler que, «sous Omar Bongo il s’agissait également de développer l’industrialisation du Gabon, de la poursuivre, de faire progresser les services bancaires, les assurances, de protéger la biodiversité. C’est sous Omar Bongo qu’ont été crées les 13 parcs nationaux, c’est «le Gabon vert»…».

«Comprenez-moi bien. Je ne souhaite pas qu’Ali échoue, car se serait souhaiter que mon pays échoue. Il est le président de la République. Aujourd’hui, il est le président de tous les Gabonais, y compris moi. Ses actes impactent ma vie et celle de mes enfants. Je ne crois pas que le Gabon sera un pays émergent en 2025. Dans 11 ans, nous ne serons pas au niveau du Brésil, de la Malaisie, de la Corée du Sud, de l’Afrique du Sud. Nous sommes encore très loin», estime-t-il.

Pour Cam la classe, le «Gabon Emergent» n’est rien d’autre qu’un slogan pour galvaniser les populations. «En politique, il faut des slogans, sans doute. Mais il ne faut pas s’arrêter là. Surtout, ne pas les confondre avec la réalité», a conseillé l’ancien cadre éminent du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) depuis les années 1970.

Source : Gabonreview

Jeudi 28 Novembre 2013
Info juste & Utile : News 7J/7
Vu (s) 8630 fois




1.Posté par MARCHES A PARIS le 28/11/2013 10:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
MARCHE DE LA SOCIETE CIVILE GABONAISE CONTRE L’ENTETEMENT D’ALI BONGO ET SA LEGION ETRANGERE

LA PRESSE NATIONALE ET INTERNATIONALE SONT INVITEES TRES CHALEUREUSEMENT A COUVRIR MEDIATIQUEMENT CETTE MARCHE DES CITOYENS GABONAIS PRIVES DE LEURS RICHESSES PAR UN GROUPUSCULE D’INDIVIDUS AVEC LE CONCOURS DISCRET DES FORCES ETRANGERES.
Cité universitaire de Paris –Le-27 Novembre 2013
Le Conseil des gabonais de France CGF ayant appris l’organisation d’une manifestation à Paris le 27 Novembre 2013 à partir de 10h, par la diaspora gabonaise unie, s’associe pleinement à ce mouvement et invite la presse nationale et internationale, avec le concours des associations ci-dessous à couvrir cet évènement.

ASSOCIATION DES ETUDIANTS GABONAIS DES VILLES DE : PARIS, LYON, CAEN, LILLE, METZ, NANTES, NANCY, REIMS,RENNES, ROUEN, BORDEAUX, TOULOUSE, MARSEILLE, ORLEANS, BREST, DIJON, STRASBOURG, BESANCON, ANGERS, AMIENS
LES ANNGES GARDIENS, SHERPA GABON, UNICEF, TRANSPARENCY GABON, CROIX ROUGE GABON, MONUCA, DIAGAU, FRONT POPULAIRE, DG, LA GAUCHE ET LA DROITE FRANCAISE, CFDT, UGC, Human right France, sauvons le TOGO, Union des minorités de France,
FRONT DES INDIGNES DE FRANCE
MOUVEMENT CA SUFFIT COMME CA
LE CERCLE DE REFLEXION PATRIOTIQUE ET D’ACTION(CERPA)
CONVENTION DE LA DIASPORA GABONAISE (CDG)


Nous reprochons à la légion étrangère d’ALI BONGO de commettre les manquements suivants :

• Dilapidation des richesses nationales gabonaises
• Refus d’exécution correcte des lois de finances, seul 1/3 du budget est correctement utilisé depuis 1967.
• Refus de l’augmentation des salaires de la fonction publique depuis 1994, date de la dévaluation du CFA.
• Octroie des maigres retraites aux gabonais
• Confiscation de la gestion des deniers publics par une seule famille gabonaise.
• Absence de sanction face aux crimes économiques et rituels dont souffre le Gabon
• Corruption généralisée au Gabon
• Positionnement des gabonais douteux aux postes stratégiques de la république gabonaise (béninois, cabindais, maliens, français etc.).
• Prédominance de la franc-maçonnerie et prolifération des églises éveillées.
• Mise à l’écart des gabonais intelligents dans les forums et dans les décisions stratégiques du Gabon.
• Abondance des nominations maçonniques
• Blocage chronique des lignes budgétaires planifiées sur les lois de finance.
• Refus de construction de 5000 logements par an malgré l’aisance financière dont jouis le Gabon
• Refus de construction des nouvelles universités au Gabon malgré l’obtention des emprunts à la BAD
• Négligence manifeste du problème de chômage au Gabon, 10 000 diplômés entre 2011 et 2013 sont au chômage à Libreville.
• Fortes lenteurs des projets miniers, pétroliers et autres au Gabon
• Détournement à ciel découvert des fonds d’investissement à l’ANGT et au fond gabonais stratégique.
• Violence sur la population gabonaise, sur les élèves et étudiants
• Violence à la télévision gabonaise par le parti démocratique gabonais
• Vols à ciel découvert des emprunts financiers de la BAD et d’autres organismes.
• Bifurcation des budgets du Gabon à BGFI, devenue une banque centrale.
• Refus d’embauche des gabonais éclairés par les multi nationales et banques gabonaises.
• Déclaration des fausses recettes douanières, de faux chiffres d’affaires par les multi nationales et détournement des fonds destinés au PID en république gabonaise.
• Menaces répétées sur les gabonais en activité au Gabon par les Pdégistes aux postes hierachiques.
• Forte Sous traitance avec les compagnies étrangères au détriment des PME/PMI gabonaises
• Bradage des actions de la république gabonaise dans certaines compagnies
• Trucage de la biométrie par GEMALTO
• Maintien de MBOURANTSUO, NZOUBA NDAMA et de NGOULAKIA aux postes à vie de président des institutions


Nous invitons les parents d’élèves, les étudiants, les élèves et tous les autres gabonais à nous rejoindre aux manifestations pacifiques selon le programme ci-après :


Jeudi 28 novembre 2013

Sit-in, de 10 heures à 14 heures, devant les locaux de la chaîne d’information française France 24, à la place Lafayette PARIS (Angle des Rues Rouget de Lisle et Camille Desmoulins).

Sit-in, de 15 heures à 18 heures au 6, rue de la Verrerie à Meudon 92127 au
siège social de GEMALTO France.



Vendredi 29 novembre 2013

Sit-in, de 10 heures à 18 heures, devant l’ambassade du Gabon à Paris

41 rue de la bienfaisance 75008 PARIS et au

26 BIS avenue Raphael 75016 PARIS



6 décembre 2013

Sit-in, de 8 heures à 18 heures, devant l’Elysée à PARIS

2.Posté par Oréma le 29/11/2013 13:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Propos d'une valeur sûre du Gabon. Vous dites Monsieur le Premier Ministre ce que nous pensons tous: de la com, rien que de la com. Voilà en quoi se résume la vie des gabonais depuis ce triste jour de 2009.

3.Posté par 3ekale le 29/11/2013 13:11 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ah. M Oyé Mba avc tout le respect ke je vous dois les gabonais sont pas dupes ils savent tres bien ke l''Emergence du Gabon d''ici 2025 dont on parle n''est k''un simple slogan donc vous ne dites absolumment rien quand vous nous le rappeler sinon c''est pas aussi de votre faute mais celle de la personne ki a publié l''article...Pffffff c''est nullllll

4.Posté par AbdourahmaneDavidMartin le 29/11/2013 14:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce type là !!!!!! Un véritable "artiste".

5.Posté par NEM le 30/11/2013 09:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce Monsieur Oye Mba a eu le respect et une considération de l'espoir dans la conscience de tous les gabonais. Malheureusement, il a montré ses limites dans son engagement triste et médiocre de la conquête du pouvoir et pourtant si près à prendre à l'époque.
Manifestement, il développe des peurs et des angoisses face à ses adversaires politiques; ne voulant pas trop se mouiller ou s'y investir dans les batailles politiques finales, peut-être par respect sulfureux des codes de non trahison de la famille au Pouvoir. De la peur aussi des attaques physiques ou mystiques longtemps développées dans le pré-carré familial de cet entourage en guise de manipulation des consciences des hommes d'Etat; puis de la captation aux idéaux rituels maçonniques. Il reste l'ombre de lui-même dans un semblant d'engagement sans réelle conviction politique. L'argent est roi. Il en a et tant pis pour le reste. Son idéologie semble se résumer à cela. Ils sont nombreux: les tigres à papiers.

6.Posté par joseph le 30/11/2013 11:12 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mr Nem,
vous ne savez rien de la politique. Vous croyez que Mr Ôye Mba est un idiot. Arrêtez de salir des personnalités propres telles que Ôye Mba. C‘est le Président Paul Bia qui connait bien Mr Oye qui lui a demandé de se retirer, parce que les dés étaient déjà pipes par Sarkozy et ses hommes. La suite nous la connaissons, sauf vous bien sûr.

7.Posté par AbdourahmaneDavidMartin le 01/12/2013 14:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Poste 6; Dans ce cas dites a Paul BIYA, de dire a Monsieur OYE MBA, d'etre juste simple spectateur pour le reste de la politique dans ce (son) pays... Et nous porterons mieux.

8.Posté par milangmissi le 02/12/2013 12:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mon Dieu www.gabonlibre.com est-il mort pas d'actualisation depuis plus 4 jours ?


9.Posté par NEM le 02/12/2013 12:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A @joseph,
Je n'ai pas dit que je suis un maîtrisard de la Politique comme vous. Je n'ai jamais sous estimer la valeur intellectuelle et la qualité ou la vision de Mr Oyé Mba pour l'avenir de ses enfants et celui du peuple gabonais. Je ne crois pas un seul instant que Mr Oyé Mba soit idiot comme vous prétendez procéder par accusation interrogative, pour l'avoir d'ailleurs grandement soutenu dans une certaine campagne politique.Si vous nous faites comprendre que Mr Biya est la conscience de Mr Oyé Mba, l'idée retrouve totalement mes propos. Car lorsqu'une personnalité de grande valeur s'engage à un combat, il doit aller jusqu'au bout de sa logique pour être crédible au regard du peuple; quel qu'en soit le résultat. Mr Biya s'est battu pour prendre le Pouvoir face aux conspirations et à la pression étrangère sans être l'homme de choix de ces étrangers. Pourquoi n'a t-il pas dit à l'autre que le pouvoir ne se prend pas dans la paix? Pourquoi ne lui a t-il pas dit que le Pouvoir s'arrache (face à certaines circonstances) et lui en donner les secrets. Alors si le Pouvoir a été arraché par le Chef de l'Etat actuel, sans réaction forte des opposants, alors qu'ils se taisent car ce que dit Mr Oyé Mba aujourd'hui est la pensée développée par la majorité des gabonais. Ce n'est donc pas un disque nouveau. Comme lui, à propos du Chef de l'Etat, "...Ses actes impactent ma vie et celle de mes enfants." Après les discours que faisons-nous? Vous qui connaissez la suite, dites nous donc les nouveaux projets de Mr Oye Mba (en tant qu'homme politique)pour le Gabon. Nous l'avions rêvé diriger ce pays. Que lui dira Mr Biya la prochaine fois? Dites nous tout professeur et grand connaisseur de Politique. Merci de relire @Post3 3ekale et @Post7 AbdourahmaneDavidMartin; ils ont parlé juste et simple. Salut!

10.Posté par youyou le 03/12/2013 09:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Sans polémiquer ,NEM a tres bien parler
Chapeau.
Nos hommes pltq nous déçoivent ,Manboudou qui s'est fait empoisonner comme un enfant parcequ'il frequentait déja la présidence satanique des bongo ondimba, Mba obame on ne sias pas ,Dieu seul sais et les autres nen parlons meme pas.

11.Posté par sbeck le 04/12/2013 18:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@NEM
j'approuve votre raisonnement il est sage et logique, en langue gabonitude je dirai " vous m’enlevez les mots de la bouche", les intervenant comme @Joseph, pensent détenir le monopole de la connaissance, un conseil, ne les suivons pas, continuons nos observations, nos réaction, un jour nous trouverons la délivrance, en dehors de Dieu, rien ne dure éternellement sur cette terre

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

NOUVEAU ! NOUVEAU ! Petit moteur de recherche de produit sur chaque mot souligné de nos articles, faites un test c'est gratuit !

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 17 Novembre 2017 - 04:32 Gabon - Jeûne national : L’appel de Ben Moubamba

Flash Info Résistance | Politique | Société | Economie | Art Sponsorisés | Scandale | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Société Civile | CAPPO | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Infos Plus | Education Nationale | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Estuaire | Woleu Ntem | Ogooué Maritime | Haut Ogooué | Ngounié | Moyen Ogooué | Ogooué Lolo | Ogooué Ivindo | Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame


Flash Info
20/11/2017 07:51

Flash info : Notre version mobile, plus rapide

Nous venons de rendre notre version mobile et tablette plus rapide, après plusieurs mois de travail, en vous informons aussi que votre site est rentré dans le club des meilleurs sites francophones...
Info juste & Utile : News 7J/7








Sport... !

Les Articles les plus lus

Démangeaisons : qu'est-ce que ça cache ?

0 Commentaire - 13/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Pourquoi la bière fait - il tant uriner ?

0 Commentaire - 24/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

»Le destin m’a condamné à la stérilité »

0 Commentaire - 04/06/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

» Notre histoire d`amour qui a bouleversé ma vie”

0 Commentaire - 27/09/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Cet accessoire qui peut vous aider à dormir plus vite

0 Commentaire - 10/07/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Savoir Bien Vivre...

La Femme Emancipée

Incroyable !