News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon Emergent : Enseignants stagiaires gabonais à la peine au Ghana

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mardi 17 Septembre 2013 à 06:07 | Lu 768 fois

Difficulté à s’approvisionner en eau, problèmes d’électricité en plus du coût de vie loin de correspondre à leurs maigres moyens, les enseignants stagiaires Gabonais envoyés au Ghana, il y a plus d’un an, vivent le calvaire et lancent des cris de détresse qui, semble-t-il ne sont entendus par les pouvoirs publics de leur pays.



L’immeuble servant de logement aux enseignants stagiaires Gabonais au Ghana. © Echos du Nord
L’immeuble servant de logement aux enseignants stagiaires Gabonais au Ghana. © Echos du Nord
Relayée aussi bien par les médias gabonais que par des internautes sur différentes plates-formes numériques, la souffrance, mieux la misère que subissent certains compatriotes dans les pays étrangers laisse perplexe sur les politiques mises en place par le gouvernement en vue de faciliter le séjour de ces concitoyens à l’extérieur du pays.

En effet, que ce soit pour des raisons d’études, de travail tel que la diplomatie ou de stage, il semble que le pays a du mal à assurer le suivi de ses ressortissants lorsque ceux-ci sont envoyés hors des frontières nationales. Ce qui se vérifie aisément avec la grogne récurrente de plusieurs étudiants Gabonais à l’étranger. Mécontentement souvent suscité par le retard, si ce n’est les suspensions intempestives des bourses d’étude, ou encore par un ensemble de difficultés administratives rencontrées à l’étranger.

Depuis plus d’un an, les 74 enseignants Gabonais envoyés au Ghana par le ministère de l’Education nationale sont aux abois et crient leur calvaire à qui veut les entendre, sans qu’aucune solution n’ait, jusqu’alors, été trouvée par le gouvernement gabonais et particulièrement leur ministère de tutelle qui, il y a plusieurs mois, semblait plein d’ambitions et tout heureux de les envoyer en stage au pays de Kwame Nkrumah.

En effet, dans l’objectif de répondre au souhait du Président de la République d’initier, dès le plus jeune âge, les jeunes Gabonais à la langue anglaise, le ministère de l’Education nationale avait sélectionné 74 enseignants en vue d’un stage au Ghana pour que ces derniers se familiarisent avec la langue qu’ils sont appelés à transmettre à leurs futurs élèves. Une belle initiative à la base, serait-on tenté de dire, si toutes les dispositions avaient été prises par les autorités gabonaises en charge de la facilitation de l’installation de ces compatriotes à Accra.

Mais rien. Du moins pas grand-chose n’a été fait dans cette ordre, indique le journal Echos du Nord qui, dès les premiers signes d’inquiétude des malheureux stagiaires, en avait déjà fait «écho» dans sa parution n°187 du lundi 8 juillet 2013. Deux mois après (n°197), rebelote, les mêmes plaintes continuent d’être notées auprès de ces enseignants stagiaires. L’on pointe désormais du doigt certaines personnalités, plus ou moins «célèbres» ayant la confiance de Séraphin Moundounga, le ministre de l’Education nationale.

Parmi ces personnalités, Daniel Franck Idiata du Cenarest qui aurait soumis le choix d’Accra au ministre plutôt que celui de Cape Coast mieux adapté pour la formation des stagiaires : aussi bien pour la question du logement que pour la qualité même de l’enseignement. Il faudrait en effet, relever que ces 74 stagiaires, certains partis au Ghana avec femme et enfants, logent dans un immeuble inachevé. La faute, murmure-t-on, à Mme Moubenga, secrétaire général adjointe du ministère de l’Education nationale. La dame, à ce qu’il semble, aurait, à son tour, été conseillée par sa fille, ancienne étudiante dans le pays, qui avait promis de s’occuper du logement des stagiaires par l’intermédiaire d’un ensemble d’amis et de connaissances restés sur place. Vu sous cet angle, il est fort à parier que le calvaire de ces compatriotes dure encore quelques temps.


Source : Gabonreview

Mardi 17 Septembre 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 768 fois




1.Posté par VeRite. le 17/09/2013 07:04 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour, la situation d'ecrite par Gabonlibre dans cette article est tres loin des realites sur le terrain. En effet, ce batiment bien qu'il soit en construction, je vous assure que les chambres sont tres confortable. Ce batiment a un wifi, bien meilleur que celui de notre UOB. Si les enseignants crient galere c'est certaiment parceque ils vivent des vies a l'americain, je vous assure que chacune de ces chambres d'enseignant possede au moins un ecrant plasma d'une valeur superieur ou egale 1500000fcfa. Franchement les examples sur la maniere de vie Americain des enseignants sont legion. Pour ce qui est du probleme d'eau il est a noter que cette immeuble est possede des enorme polytank capable d'alimenter le batiment en eau, et lorsque l'eau n'arrive pas dans les chambre y'a un service de jeune ghaneen qui se charge de transporter le liquide precieux dans les chambdres de chacun des locatairs a des prix tres bas. Et pour le probleme d'electricite il faut savoir que c'est tous le ghana qui soufre de ce probleme. Mais depuis l'investiture du president actuel JHON MHAMAMA, les difficultes en alimentation en electricite on considerablement dimunier. On n'est passe de une coupure par jour a une par moi.... Donc pour moi les difficultes des enseignant gabonais au ghana c'est un faut debats...

2.Posté par Grand-Maître Maçon Hiram Anif le 17/09/2013 23:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est un vrai FAUT débat. Qui donc selon vous a paye les écrans plasma dont vous parlez? Vous êtes certainement bénéficiaire des transactions mafieuses d'Idiata, Moundounga et consorts. Les Enseigants vivent dans cet immeuble comme des rats, avec des cloisons et nattes de paille. Certains ont dormi sur des feuilles de contreplaqués pendant des mois. Vous osez comparez cet immeuble insalubre et ouvert de partout aux pavillons de l'UOB. Vous n,êtes pas Gabonais, ou alors vos appartenez au milieu de charognards qui ruinent notre pays. Demandez aux responsables de l'ambassade du Gabon au Togo qui étaient au Ghana il y a quelques semaines, ils vous diront que cet immeuble indigne est une honte pour notre pays. Vous êtes un malade mental en lisant vos propos.

3.Posté par African Enigma. le 19/09/2013 09:10 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Grand Maître, vérité est un crazy jackass,he truly needs a medical evaluation...That''s all...

4.Posté par Verite le 19/09/2013 11:16 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
What are you thinking, my dear have you checked this building. Before speak about it. I stay inside. I know what I''m talking about. Et toi mon cher maitre sache que un intelectuel se doit de gerer ces emotions de sorte qu''il n''injuri point son prochain comme vous le faite en me traitent de voleur et de malade mental. Merci de revoir vos cours de moral Cf cp1.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...