News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon - Emergence : «L’esprit RTG», entrave à l’émission Pluriel

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Vendredi 3 Mai 2013 à 09:43 | Lu 2356 fois

A l’occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse, les présentateurs gabonais de l’émission «Pluriel» se demandent toujours ce qu’advient la sanction «à titre conservatoire» qui leur a été infligée par la direction générale de la Radiotélévision gabonaise (RTG1), il y a un an déjà.



les présentateurs gabonais de l’émission «Pluriel»
les présentateurs gabonais de l’émission «Pluriel»
Rencontrés au hasard des pérégrinations par les reporters de Gabonreview, Dieu Donné Koumba, Gabin Atiga et Eric Chamberland Moukouama, l’esprit alerte, ont surfé sur la journée mondiale de liberté de la presse, célébrée le 3 mai et permettant d’informer l’opinion sur les atteintes à la liberté de la presse, pour revenir sur l’entrave à leur liberté d’expression à travers la suspension de l’émission qu’ils animaient sur les antennes de la première chaîne de télévision nationale. Une suspension à «titre provisoire», selon le rappel des intéressés, qui remonte à un an déjà et dont le trio relève la non-conformité avec les procédures administratives : «aucune mesure administrative élémentaire n’a été respectée vu que messieurs Dieu Donné Koumba, Gabin Atiga et Eric Chamberland Moukouama sont des fonctionnaires affectés à la direction des programmes et de la production».

La relation des faits indique en effet que la hiérarchique de Gabon Télévision n’a pas respecté la procédure idoine pour bâillonner, du moins éliminer l’émission Pluriel de la grille des programmes de la principale chaine de télévision du Gabon. «Lorsque des collaborateurs ou des agents ont commis des fautes, une demande d’explication doit d’abord leur être adressée. Ensuite, si le directeur général ou le directeur des programmes n’est pas convaincu par les arguments, qui pourraient être fallacieux, on peut passer à l’étape du conseil de discipline avant que le directeur général puisse prendre une décision. Ce qui n’a pas été le cas», a expliqué l’un des membres du trio avant d’ajouter : «voici déjà un an et on se pose la question de savoir quelle grande faute professionnelle ont bien pu commettre les présentateurs de l’émission Pluriel».

Chamberland Moukouama, Dieu Donné Koumba et Gabin Atiga relèvent par ailleurs que si l’émission n’est pas diffusée, ils continuent de bénéficier des primes de rendement. Toute chose qui les offusque d’autant plus qu’ils estiment gagner de l’argent sans le moindre effort : «Plus concrètement, depuis pratiquement un an, nous ne produisons pas mais nous percevons quand même la prime de rendement. Alors, il y a là comme un règlement de compte et on s’en rend compte finalement».

Dans ce contexte, Chamberland Moukouama et ses partenaires fustigent ce qu’ils nomment «Esprit RTG» et qu’ils définissent comme un ensemble de comportements n’ayant pour vocation que de nuire aux opérateurs de toute belle initiative qui recevrait l’assentiment des téléspectateurs et donc du peuple. «Lorsque vous sortez de la mêlée, lorsque vous arrivez à vous démarquer à travers une production qui arrive à atteindre un succès ou une renommée bien précise auprès des téléspectateurs, il y a un réseau au sein de la maison (la RTG – ndlr) qui fait tout pour vous casser», ont-ils dénoncé.

Les producteurs de Pluriel, émission qui a connu du succès, aussi bien des politiques que des citoyens lambda, se révoltent par ailleurs de ce que deux journaux (La Griffe et Le Scribouillard) très proches, selon eux, de leur directeur, David Ella Mintsa, aient contribué à putréfier le climat de travail déjà délétère. Puisque, expliquent-ils, leur photo à l’appui, l’un de ces journaux a titré en première page : «Ceux qui sabotent Ali Bongo Ondimba».

Le trio illustre le combat qui leur est livré avec leur bref passage sur la chaine satellitaire 3A Télésud qui avait accepté leur collaboration et avait même diffusé une première émission. Mais, rappellent-ils, leur directeur général est intervenu, menaçant 3A Télésud de dénoncer la convention qui lie sa structure à la télévision gabonaise implantée à Paris. L’émission a finalement été suspendue sur cette chaîne étrangère. Indiquant qu’un conseil d’administration a récemment eu lieu au sujet de la chaine nationale de télévision, l’un des membres du trio a noté : «David Ella Mintsa a été nommé directeur général intérimaire de Gabon télévision. Nous estimons que la sanction sur l’émission doit être classée dans le passif, au moment où l’on fait l’audit administratif et financier de la RTG, tout cela doit être revu, un an après».

Pour conclure, le trio fait remarquer que «le mal ne vient pas souvent de là où on croit. On pense que c’est le politique qui s’insurge. Ce n’est pas le politique. De la part du directeur général, nous nous attendions, par exemple, à la suspension ou à la mise en demeure de la rubrique interactive de Pluriel. Mais il est intervenu deux semaines après pour suspendre l’émission. Tout cela paraît un peu flou», ont-ils dénoncé.

La Journée mondiale de la liberté de la presse sert aussi à rappeler aux gouvernements la nécessité de respecter leurs engagements en faveur de la liberté de la presse. C’est un moment de réflexion sur les questions relatives à la déontologie et à la libre expression des acteurs de la scène médiatique, un moment pour soutenir les médias qui font l’objet de restrictions ou dont la liberté est muselée. Que diront donc, au sujet de Pluriel, le ministre de la Communication et le président de la République qui a convié la presse au palais présidentiel ce vendredi 2 mai ?

Gabonreview

Vendredi 3 Mai 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 2356 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

15.Posté par @SNIPER le 08/05/2013 00:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Trop parler pour dire TOUJOURS les mêmes choses et les mêmes conneries, devient à la fin ENERVANT.
C'est VRAI, vous devenez vraiment énervant à la fin ; vous tous, qui racontez toujours les mêmes bêtises sur ce blog, et à chaque post.

Combien de fois FAUT-IL VOUS LE DIRE !

LA SEULE MANIERE DE LIBERER NOTRE PAYS DES MAINS DES ETRANGERS QUI LE MAINTIENENT EN OTAGE, C'EST DE TIRER UNE BALLE DE CALIBRE 12 DANS LA TETE D'ALI BONGO, LE PREMIER D'ENTRE EUX.

C'est la SEULE ET UNIQUE VOIE DE SORTIE.

TOUT VOTRE BAVARDAGE N'EST QUE VERBIAGE INUTILE ET SANS FIN.

OUI,
SANS L'ATTEINTE DE CET OBJECTIF PRINCIPAL ET PRIMORDIAL, TOUTES vos prouesses grammaticales de docteur es science, phD, agrégé et je ne sais quoi d'autre, ne sont que caca dans un wc de brousse.

Le GABON nous reclamme son DROIT de sol, REAGISSONS !

NOUS, on y travaille en tout cas depuis plusieurs mois déjà.
Et dans bientôt, vous aurez de nos nouvelles.

Ali Bongo
Marie-Madeleine Mborantsuo
Maixent Accrombessi
Liban Souleyman
Guy Nzouba Ndama
Léon Nzouba
Séraphin Moudounga
Et Jean-François Ndoungou
....

...têtes de listes des crapules de la république...

sont les PREMIERES TETES que nous allons faire tomber...

DANS BIENTOT.

14.Posté par Tintin le 05/05/2013 09:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Remettez-nous PLURIEL! Compétents ou pas, eux au moins nous donnaient envie de regarder votre TV Nulle là chaque week-end . D'ailleurs, qui à Gabon Tv est-il mieux placé pour traiter ces mousquetaires d'incompétents? Personne! A part sacrifier les autres dans la franc-maçonnerie et s'entre-sodomiser.... que savent-ils faire d'autre? RIEN! Leur journal télévisé est la parfaite illustration de ces insuffisances intellectuelles qu'ils traînent depuis que GABAO est lui même dirigé par la sommité dans la bêtise.

Cette émission a été d'un grand apport dans la résolution de quelques problèmes sociaux à GABAO. Rien que pour ça, nous devons tous militer pour son retour.

13.Posté par Jacques Okoué Edou le 04/05/2013 19:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour cher Feu-PDGISTE-A-Mort,

J'aimerais entrer en contact avec vous.
Vous pouvez me joindre à cette adresse courriel: okouetch@yahoo.ca

Merci d'avance,

Dr Jacques Okoué Edou,
Secrétaire exécutif adjoint au BDP

12.Posté par Baisema le 04/05/2013 18:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les débats d'AGORAT sont stériles et vides. C'est juste une occasion donnée à des hommes pour venir étaler leurs niveau d'ignorance. Ils viennent imbus de leur personne avec des titres pompeux pour venir parler un gros français mal agencé. Je regarde jamais agora, je sais pas quelle lois ou quel décret à été promulgué en faveur du peuple gabonais à la suite de la diffusion d'un de ces fameux débats.

Mais je par contre affirmé, en bon et fidèle télé spectateur de PLURIEL, que grâce à une chaine de solidarité du peuple à travers la dite émission, beaucoup des problèmes ont été résolus. Des parents ont retrouvés leur enfants perdus, des gens ont été évacué à l'extérieur du pays pour y suivre des soins médicaux, des gens ont reçus de l'aide financier et matériel ...etc. Avec PLURIEL le "journalisme avait vraiment un sens" au Gabon, car pauvre que nous sommes nous avons besoins d'un journalisme d'investigation et engagé pour montrer la réalité du pays à nos dirigeants qui ne fréquentent que les quartiers résidentiels.
En définitif, je ne me fais pas l'avocat du trio, je ne les connais même pas et peut être même que je ne les apprécie pas. Mais ce qu'il faisait (je parle du trio) comme boulot était très bien. On peut ne pas les aimer, mais reconnaitre leur valeur. C'est aussi cela l'honnêteté intellectuelle. Je fais pas un procès non plus à Agora, je me dis simplement que cette émission ne devrait pas exister car elle n'aide personne et est vide d'intérêt social. Les débats devraient se tenir au parlement comme on le voit dans les pays occidentaux pour trouver des solutions aux problèmes du peuple.

11.Posté par Feu-PDGiste-A-Mort le 04/05/2013 17:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
post 10,

J'ai une fois voulu regarder "Agora", après la haute volée des débats dont on m'avait tant parlé. Malheureusement ce jour-là, il y avait sur le plateau, Me Moubembé, un certain M. Kounda-Kiki (secrétaire-général au ministère de l'Enseignement supérieur), et surtout Atomo-Rebenga. Je retiens de ce numéro de pseudo-mystiques et de "Bwitristes" passant leur temps à enculer des mouches, un Atomo-Rebenga qui écarquillaient des yeux rouges d'iboga, un Me Moubembé assez à l'aise dans les affirmations gratuites et la rumeur villageoise, un M. Kounda-Kiki qui ne devait pas s'écouter assembler des nuées, et un Ass Nziengui dont le vocabulaire ignore plus des 95% des mots du "Grand Larousse". Ass Nziengui est encore resté cet étudiant des Lettres Modernes, qui manque d'assurance, d'éloquence et de répartie. Peut-il qu'un jour gommera-t-il des carences déjà relevées dans ses devoirs moyens et son mémoire "africain" à l'UOB...mais quand ?

Je préférais "Pluriel" : au moins le journalisme servait à quelque chose ! Même si je pense que Chamberland aurait dû revoir le casting de ses acolytes "Yaya soûlard". Atiga et Dieudonné Koumba, ça fait trop "Couloir de la mort" !

10.Posté par Baisema le 04/05/2013 16:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce mec, oui ce mec qui se fait appelé LOLA dans le poste 1...il doit être un partisan de l'émergence si on vérifie dans le fond. Ou bien c'est un mec qui dans son aisance des quartiers résidentiels n'a jamais pris la peine de regarder PLURIEL: car, LOLA tu devrais savoir que cette émission à été celle du peuple. Une émission pour le peuple avec des gens du peuples, qui s'expriment comme au quartier afin que tout le monde puisse saisir la portée de l'information. Pluriel était ma voix, la voix de mon voisin mapanard auprès du grand émergent. Chaque gabonais qui souffre, chaque gabonais honnête ayant une soif de justice sait que Pluriel disait haut ce que le citoyen lambda pense très bas.
Je crois que Pluriel ne dérangeait que les pilleurs de la république. Je préfèrerais dix milles fois regarder Pluriel dans un langage simple et engagé plutôt que de regarder une émission comme AGORA ou des sois disant intellectuels avec BAC + 78, vienne se pavaner en costard et raconter des conneries dans un langage sophistiqué que eux seuls comprennent. Pour la petite histoire, certain vont même à étudier le Larousse avant l'émission afin d 'utiliser des mots savants pendant le débat...messieurs d'AGORA arrêter de mystifier le peuple vous n'êtes pas du tout intéressant. Bref vivement que PLURIEL revienne rapidement.

9.Posté par Claoose le 04/05/2013 10:58 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le Gabonais reste egale a lui meme! Vraiment desolant pour le poste 1. Mais le Gabonais est d'une jalousie imcomparable! Dite moi quelle autre emission a eu autant de succe que Pluriel? Pluriel est regarde par tous les Gabonais! Honte a vous!

8.Posté par N'Nsa le 04/05/2013 08:34 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cette émission avait un succès réel. Et elle dérangeait plus d''un dans le gouvernement. Et pourtant Ali avait promis devant tout le monde que cette émission ne sera jamais arreté car étant très utile... Et voilà ou nous en sommes.
Un president qui ne tient pas ses promesses.

7.Posté par murielle mambiga le 03/05/2013 23:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour, à part les mauvaises intentions qui animent certains intervenants ici, il est à croire que rien ne se fait de bien au Gabon. Mais peu importe, l'opinion nationale a apprécié cette émission. Les intellectuels et le commun des mortels ont appréciés chacun à son niveau. Ceux qui s'investissent dans les injures et la bassesse trahissent leur propre personnalité.

6.Posté par Ndambo le 03/05/2013 19:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
N'importe quoi ! Donc vous ne pouvez pas exister sans cette émission ? Vous êtes nuls, vous resterez nuls. Têtes à claques de cireurs de pompes ! Voilà où vous a conduit l'excès de zèle.

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...