News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon - Emergence : Des irrégularités dans l’exécution du budget 2010 selon la Cour des comptes

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Samedi 2 Juin 2012 à 13:23 | Lu 873 fois

Le président de la Cour des comptes, Gilbert Ngoulakia a présenté, vendredi aux parlementaires gabonais, le rapport de l’exécution du budget 2010 déficitaire de 604,2 milliards de F CFA.



Gabon - Emergence : Des irrégularités dans l’exécution du budget 2010 selon la Cour des comptes
Ce résultat a été porté à 625 milliards de francs après intégration des avances consenties à la direction générale de la comptabilité publique. Ce déficit après investigations financières menées par la cour des comptes procède de plusieurs manquements constatés notamment, la persistance des “irrégularités“ déjà constatées.

Entre autre raison, la non production du projet de loi de règlement relatif à l’exécution du Budget de l’exercice 2010 qui aurait du accompagner le rapport général de la cours des comptes en même temps que la déclaration générale de conformité, le caractère incomplet des informations fournies, le non respect de la réglementation en vigueur en matière de passation des marchés.

D’autres facteurs dans ce déficit tel que la sous réalisation des recettes estimées à moins de 480,6 milliards de francs CFA et de la sur-réalisation de certaines charges évaluées quant à elle à plus de 123,6 milliards de francs CFA.

Pour la cour des comptes, ces chiffres démontrent effectivement l’absence de régulation budgétaire qui aurait permis un meilleur ajustement des dépenses aux recettes recouvrées et aux emprunts mobilisés.

Outre ces facteurs, la cours des comptes indique que les irrégularités constatées dans l’exécution des lois de finances 2010 relèvent également de l’importance des crédits budgétaires ayant fait l’objet d’ordonnances globales pour exécution au niveau des agences comptables en simple opérations de trésorerie.

Elle note également le non respect des autorisations budgétaires, l’absence d’autorisation de programme, la non régularisation pour un montant de 21, 7 milliards de F CFA des avances consenties à la direction générale de la comptabilité publique.

Toutes ces insuffisances récurrentes ont pour conséquence : la non déclaration par le juge financier, depuis un certain nombre d’années, de la conformité entre le compte général administratif de l’Etat et le compte général des comptables de l’Etat.

Une déclaration pourtant prévue par la loi et devant accompagner le rapport général de la Cour des comptes sur le contrôle de l’exécution des lois de finances.

Tout en prenant acte des dispositions prises par l’exécutif et en attendant leur aboutissement, la cours des comptes exhorte le Gouvernement et le Parlement à agir chacun en ce qui le concerne, dans le cadre de l’élaboration, du vote du Budget et de l’exécution des lois de finances conformément à la réglementation en vigueur en toutes ces matières.

Elle invite également l’Etat à se soumettre à une certaine discipline budgétaire et veiller à la sincérité de ses comptes, pour assainir les finances publiques.

Dans cette optique, elle estime que les efforts de l’Etat devant être consentis par l’Etat doivent permettre de contenir l’évolution inéluctable de certaines dépenses, dans l’objectif de dégager plus de ressources pour le financement de projets de développement.

Source : AGP


Samedi 2 Juin 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 873 fois




1.Posté par ABOUBAKAR le 02/06/2012 14:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous ne comprenons pas ce qui se trame dans le gouvernement de la république gabonaise. Les gabonais sont fatigués des effets d'annonces vaines. ça fait trois ans qu'ALI BEN BONGO est au commande de la nation gabonaise. Il a géré plus des 6000 milliards de franc CFA de budget du GABON en trois ans de mandat. Avec tout cet argent il n'a rien fait dans le bien être de la vie des gabonais. Il a construit deux échangeurs et le stade d'AGONDJE avec l'argent emprunté sur la scène internationale. Mais les milliards du budget regalien (son fameux budget d'investissement) n'a jamais été exécuté depuis qu'il est à la présidence de la république gabonaise. Même les constructions des routes nationales sont faites avec de l'argent emprunté à l'international. Alors les gabonais les plus éclairés veulent savoir ce que fait Mr ALI BEN BONGO avec l'argent dédié au budget d'investissement de la république gabonaise ( 700 milliards de francs cfa par an pendant 7 ans de son mandat). Peux-t-il justifié l'utilisation de cet argent au GABON en trois ans? Il n'y a aucun investissement à hauteur de 100 milliards de francs CFA observé dans une année au GABON depuis qu'il est au commande de l'etat. Que fait -t-il avec tout cet argent? Les excédents pétroliers de chaque année ne sont jamais comptabilisés dans le budget regalien.
Gabonais et gabonais nous devons reflechir quand à une eventuelle revolte populaire comme en Lybie afin de récupérer la souveraineté du GABON au main des BONGO.
Mel : bongo.albertbernard@gmail.com

2.Posté par Hein? le 03/06/2012 04:19 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Des irrégularités ??? Ou ils veulent dire DÉTOURNEMENTS???

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...