News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon - Emergence : Des associations de soutien à Ali Bongo Ondimba demandent à être récompensées

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Lundi 5 Novembre 2012 à 07:19 | Lu 1340 fois

Une vingtaine d’ONG et associations regroupées au sein de la plate-forme « la Convention des acteurs civils républicains », dirigée par Emmanuel Zue, a examiné vendredi, lors d’une réunion à Libreville, les retombées découlant de ce soutien.



Gabon - Emergence : Des associations de soutien à Ali Bongo Ondimba demandent à être récompensées
Parmi les sujets abordés par les représentants de ces associations au cours de cette rencontre, les enjeux, objectifs et actions à mener.

Des questions portant essentiellement sur le soutien aux actions du Chef de l’Etat ont également été soulevées.
De leur bilan, il ressort que ces associations n’ont, selon elles, presque pas bénéficié des retombées inhérentes à leur soutien à Ali Bongo Ondimba, désormais au perchoir depuis 3 ans.

Si certains acteurs de la société civile ont d’emblée réitéré leur soutien au Président de la République, d’autres en revanche, ont exigé de lui, séance tenante, des garanties pour éviter d’être floués une énième fois.

« Nous avons eu la conviction lorsque nous avons soutenu le candidat Ali en 2009. C’était avec nos propres moyens. Aujourd’hui nos affaires sont tombées parce que nous avons été oubliés », a déploré le président d’une association.

« Nous avons vécu un certains nombre d’expériences. Nous voulons avoir des garanties. Parce que par le passé, ça été beaucoup plus douloureux », a renchéri le visage renfrogné, une actrice de la société civile.

La réunion convoquée avait pour but de demander aux participants de soutenir, le président de la République par rapport au défi de l’heure : la conférence nationale souveraine réclamée par l’opposition il y a quelques mois.

Un dialogue qui aura vocation de thérapie, selon l’opposition, et qui permettra de sortir le pays de la crise politique et sociale dans laquelle il est plongé depuis quelques temps.

« Malgré les incompréhensions, à l’unanimité tout le monde estime que nous devons être un. Nous avons évalué la possibilité d’aller à la bataille en rang serré. Nous réitérons notre soutien au Chef de l’Etat », a déclaré le président de la Convention des acteurs civils républicains au terme de la réunion.

Quant à leur mise à l'écart dans la politique du Chef de l’Etat, la quasi-totalité des participants à la réunion se sont accordés à dire que leur marginalisation viendrait des collaborateurs du Président de la République.

Sans indiquer une date, la Convention des acteurs civils républicains prévoit une descente de soutien à l’action du chef de l’exécutif.

Les représentants de la société civile soutenant l’action du numéro un gabonais qui se sont accordés sur l’essentiel, n’ont pas pour autant dévoilé les garanties qu’ils réclamaient comme préalable à toute action future.

Une demande de « Garanties » qui attire bien évidemment l’attention de l’opinion publique et ramène le pays à l’ère d’une politique dite du ventre, qui ne devrait plus exister de nos jours.

Si on laisse à chacun le choix de soutenir ou non les actions du Président de la République, les raisons cachées de ces « soutiens » massifs méritent tout de même l’attention des uns et des autres.

Qu’attendent en retour ces associations ? S’il s’agit d'une reconnaissance financière (et c'est souvent le cas), avec l’argent de qui, souhaitent-ils être récompensés ?

Celui du contribuable ou celui propre du Chef de l’Etat?

Dans les deux cas, loin d’être à féliciter, ces pratiques devenues monnaie courante, devraient désormais disparaître de la mentalité des Gabonais.

La défense de convictions politiques et idéologiques étant avant tout une affaire de cœur, elle ne doit en aucun cas faire l’objet d’attente de « récompenses », encore moins de « garanties ».



Source : GAbon Eco

Lundi 5 Novembre 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1340 fois




1.Posté par ze medang le 05/11/2012 09:33 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Aux administrateurs du site gabonlibre. J'apprecie beaucoup votre site mais de grace censurer ou bloquer "bateke 100%". N'acceptez pas ce genre d'inviter son objectif est de chasser les vrais debats sur votre site.

2.Posté par ON va tout voir avec les émergences le 05/11/2012 09:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
souvent le cas), avec l’argent de qui, souhaitent-ils être récompensés ?

Celui du contribuable ou celui propre du Chef de l’Etat?

Dans les deux cas, loin d’être à féliciter, ces pratiques devenues monnaie courante, devraient désormais disparaître de la mentalité des Gabonais.


3.Posté par Le Gabonais le 05/11/2012 11:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Comment Ali est venu au pouvoir? et qu'attendez-vous de lui et ses partisans?

LES MEMES PRATIQUES : UN VOLEUR VOLE.

4.Posté par Le Gabonais le 05/11/2012 11:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Poste 1 par BATEKE 100%

Je crois que vous ne blaguez pas, votre attitude est le résultat des pratiques contre-nature.

L'homosexualité conduit à la démence et à l'irrationnel.

C'est ce que propose le nouveau pouvoir au Gabon, l'homosexualité et les pratiques contre-nature pour accéder à un poste de responsabilité.

IL FAUT METTRE FIN A CES PRATIQUES POUR ÉVITER LA DÉCHÉANCE TOTALE DE NOTRE SOCIÉTÉ, DE NOTRE PAYS QUI DOUCEMENT MAIS SUREMENT COURT A SA PERTE AVEC LES FEMMES-hommes QUI VEULENT GÉRER NOTRE PAYS.

BATEKE 100% NE REPRÉSENTE QU'UNE GOUTTE DANS CE QUI NOUS GUETTE.

PROTÉGEONS NOS FAMILLES? PROTÉGEONS NOS ENFANTS.


5.Posté par LES CHOSES DE LA HONTE le 05/11/2012 11:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@C'EST UNE SUPERCHERIE ,DES PROFITEURS,C'EST L'ARGENT QU'ILS CHERCHENT A SOUTIRER A Y'ALI/TOUS NE PORTENT PAS Y'ALI DS LEURS COEURS ,ILS LE DETESTENT AU CONTRAIRE/ILS LE CONSIDERENT COMME UN HOMME DE MOLIERE(LE BOURGEOIS GENTILHOMME)QU'ON INSULTE LA GUEULE CASSEE,ET IL DISTRIBUE L'ARGENT//// UNE ACTION CITOYENNE N'A PAS DE SALAIRE ET ALORS ,POURVU QUE LE POPO DAHOMEEN LEURS TENDENT LA PATTE.

6.Posté par Général Ntumpa le 05/11/2012 12:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Attention coup d'état PDGiste anti ALI BONGO après le 10 novembre : l'armée est prête c'est pour ça que Ya Ali n'a pas renouvelé le contrat des 200 bidasses français à la GR : coup d'état PDGISTE le 11 novembre.

7.Posté par laurenzo lamas le 05/11/2012 13:50 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
donc parce que vous avez soutenus une personne,il faut qu'ont leurs pay?.Quelle sont ses ong.

8.Posté par N''''dambo le 05/11/2012 15:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bien fait. Espèce de mendiants ! C'est pour ça que vous avez vendu le pays. Ya Ali par ici, ya Ali par là, donc vous n'aviez aucune conviction dans vos actions ? Vous n'aurez rien car Ojukwu est aussi pingre qu'un bon nigérian qui se respecte en terre étrangère. Il n'a jamais eu besoin de vous, il a son armée et ses mercenaires.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...