News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon - Elections partielles du 8 août : l’Opposition grand vainqueur face au parti au pouvoir

Le site de la Liberté - info241 le Lundi 10 Août 2015 à 06:22 | Lu 3154 fois

Le samedi 8 août restera une date importante pour les militants de l’Union nationale (UN - opposition). Le parti d’opposition réhabilité en février dernier, s’est offert son unique représentant à l’Assemblée nationale contrôlée à plus de 99% par le parti au pouvoir dans le pays depuis 1967 (PDG - Parti démocratique Gabonais).



Gabon - Elections partielles du 8 août : l’Opposition grand vainqueur face au parti au pouvoir
L’opposition est venue à bout hier des candidats du parti au pouvoir dans deux des trois circonscriptions en lice dont l’actuel ministre de l’économie numérique Pastor Ngoua N’Neme, battu à Bitam. Ces élections partielles mettait en jeu le poste de député des villes de Bitam et de Medouneu et une place de sénateur pour la localité de Lébamba.

Pour le siège unique de député de la commune de Bitam (nord), le candidat de l’UN, Patrick Karim Eyogho Edzang, crédité de 47,98 % des suffrages, a battu le candidat du Parti démocratique gabonais (PDG au pouvoir), le ministre de l’Economie numérique Pastor Ngoua N’Neme, qui a obtenu 43,51 % des voix contre 8,51 % pour le candidat indépendant Jean Michel Edou Sima, conseiller d’Ali Bongo.

Le siège de député de la commune de Bitam avait été remis en jeu à la suite de la démission du parti au pouvoir, le 28 février dernier, de son ancien titulaire, l’ancien ministre, René Ndemezo’Obiang, qui a sérieusement pesé de tout son poids pour que le candidat de l’opposition l’emporte.

Le siège de sénateur de la commune de Médouneu et du département du Haut-Komo, fief d’André Mba Obame, défunt secrétaire exécutif de l’UN, a été remporté par le candidat indépendant Gilbert Ndong Nkoghé, soutenu par l’Union nationale.

En revanche, à Lébamba, Flavien Nzengui Nzoundou du PDG (13 voix) a battu Vincent Moulengui Boukossou du Parti social démocrate (PSD, opposition) crédité de 7 voix.

Les résultats officiels de ces élections partielles seront proclamés par la Commission électorale nationale et autonome (CENAP) dans les tout-prochains jours. Ces élections étaient à juste titre considérées comme un test de santé du parti d’Ali Bongo, visiblement en difficulté dans les bastions traditionnels de l’opposition.


Lundi 10 Août 2015
info241
Vu (s) 3154 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

21.Posté par Gabon d''''abord le 11/08/2015 12:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Poste 20, encore faut-il qu'il nous présente un acte de naissance valable. Tu pourrais pas le convaincre de procéder à 1 test ADN pour prouver aux vrais Gabonais qu'il est un des nôtres? Histoire d'être en conformité avec notre Constitution, quoi... Parce qu'un futur candidat aux présidentielles avec 3 actes de naissance, ca fait désordre. Excusez-moi pour le précédent msg (poste 19). Je m'adressais effectivement à poste 17

20.Posté par BENGONE SY le 11/08/2015 08:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ALI BONGO EST ET RESTE LE MEILLEUR CANDIDAT. ALORS BATTONS CES POLITICARDS MAUDITS EN 2016.

19.Posté par Gabon d'abord le 11/08/2015 00:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
excusez-moi, la litanie c'était pour poste 16 afin qu'il apprenne bien ses leçons.

18.Posté par Gabon d''''abord le 11/08/2015 00:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Poste 17, je sens beaucoup d'amertume dans ton commentaire. La liberté est en marche et plus rien ne l'arrêtera. Pour bien te l'ancrer dans le crâne, répète après moi: LA LIBERTE EST EN MARCHE, PLUS RIEN NE L'ARRETERA. Toujours sceptique? Allez, reprenons: LA LIBERTE EST EN MARCHE, PLUS RIEN NE L'ARRETERA! TOUS ENSEMBLE: LA LIBERTE EST EN MARCHE, PLUS RIEN NE L'ARRETERA...

17.Posté par Alain Mezui le 10/08/2015 22:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quelle opposition!!!

Aujoudhui on dit victoire et on démontre a l'opinion nationale et internationale que le système électorale gabonaise est fiable.
S'il y aurait eu defaite, on aurait crié au loup.
Pathetique et opposition honteuse.
Figure de pédé

16.Posté par Oréma le 10/08/2015 17:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'EST FAIT, FÉLICITATIONS PATRICK!

15.Posté par Gabon d''''abod le 10/08/2015 09:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bjr à tous, mes chers frères. Mwane Dimbu, mon frère, tes remarques sont très pertinentes et j'éprouve toujours un immense plaisir à les lire. En effet, la victoire du candidat de l'UN n'est pas le raz-de-marée que nous autres, partisans du changement, escomptions. Il est donc évident que les membres de l'opposition devraient revoir leur stratégie. Cependant, il faut aussi comprendre que le règne du PDG a tout de même duré près de 20 ans dans cette partie du pays. Il est donc normal que ce parti y conserve encore quelques fidèles, surtout que le départ de Ndemezogho est récent. Et ne négligeons pas l'influence encore palpable d'Ondo Metogho à Bitam. Je suis tout à fait d'accord avec toi pour reconnaître que l'opposition doit affûter ses armes pour convaincre ces derniers indécis pour 2016. Tournons aussi nos regards vers le canton Kye, où la place laissée par Ndong Sima est vacante. Après les résultats, nous saurons alors si cette grande province a entièrement basculé dans l'opposition. Je suis impatiente de lire vos prochains commentaires, mes frères, car c'est un réel plaisir de discuter avec des compatriotes dont je partage les idées. Merci à vous

14.Posté par L OEIL le 10/08/2015 09:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
QUAND C EST BON MON FRERE RECONNAIT QUE C EST BON ET QUAND C EST MAUVAIS RECONNAIT AUSSI QUE C EST MAUVAIS POUR MOI L OEIL C EST ET TRES TRES BON MEME JE VOUS AVAIS DIT SAMEDI MATIN QUE LE CANDIDAT DE L UN A BITAM ETAIT DEJA ELU DEPUIS 00 HEURE SOYEZ SANS CRAINTE BEAUCOUP DE CHANGEMENTS ARRIVENT QUI VIVRA VERRA

13.Posté par MOKOUKOUET le 10/08/2015 08:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
VOICI LA FIN D'UN REGNE, SES RESULTATS SONT PARTI POUR 2016

A TOUTS NOS CASSIQUES DU SUD, SUIVONT L'EXEMPLE DE NDEMESO OBIANG

RENVERSSONS CE BATEAU QUI NE PRIFITE QU'AUX BONGO 50 ANS DE REGNE BILAN NEGATIF

12.Posté par Boussougou le 10/08/2015 01:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cette victoire de Patrick Eyogho Edzang oh combien élégante et de bonne augure pour l'opposition est pleine d'amertume pour certaines personnes. Que dire de ceux qui parlent de courte victoire et du pouvoir d'Ali Bongo rendu légitime par cette élection Partielle ?
Il revient maintenant à PEE de rendre au Bitamois ce qu'ils viennent de lui donner car l'Assembléé Nationale n'est pas un dortoir où l'on pratique l'école buissonnière.

1 2 3
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...