News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Education : La CONASYSED conditionne la levée de la grève à la signature du protocole d’accord

Le site de la Liberté - LVDPG - Actualité en ligne 24h/24 le Samedi 12 Décembre 2009 à 14:36 | Lu 780 fois



Gabon : Education : La CONASYSED conditionne la levée de la grève à la signature du protocole d’accord
La Convention nationale des syndicats du secteur de l’Education (CONASYSED) a conditionné vendredi à Libreville, la levée leur grève à la signature avec le gouvernement d'Ali Bongo du protocole d’accord, à l’issue d’une assemblée générale à leur siège de la Peyrie dans le 3ème arrondissement de Libreville.

‘’Nous lèverons la grève après avoir obtenu la signature du protocole d’accord avec le gouvernement d'Ali Bongo . Selon le journal l’Union, cette rencontre pourrait avoir lieu mardi avec le gouvernement, a déclaré le modérateur de cette coalition regroupant 9 des 11 syndicats du secteur de l’éducation au Gabon, Alexis Yebé, sous les ovations des enseignants venus nombreux pour s’enquérir de la situation.

Selon le toujours M. Yébé, le Premier ministre d'Ali Bongo a annoncé la décision de son gouvernement de payer les vacations dès lundi prochain et le paiement des salaires toujours sur bon de caisse à tous les enseignants grévistes ou non à ce mois de décembre.

Un préalable décidé par les adhérents après avoir suivi les explications de la rencontre du collège des pairs (bureau de la CONASYSED) de la réunion de jeudi avec le Premier ministre d'Ali Bongo, mais d’une autre concertation tenue ce même jour avec le ministre de l’Education nationale.

Selon un des modérateurs de la coalition, il n’y a pas de lutte qui connaît pas d’arrêt, exhortant ses camarades à tenir bon jusqu’à lundi ou mardi prochain estimant que le gouvernement signera enfin ce protocole d’accord.

‘’Il ne reste plus quelques heures. Si nous obtenons ce que nous réclamons, nous regagnerons les salles de classe dès jeudi prochain’’, a lancé un enseignant visiblement optimiste quant à l’issue de la crise qui dure depuis le 5 octobre dernier, date du début de la grève.

Certains enseignants s’en sont pris à leurs collègues qui ont décidé de manière ‘’unilatérale’’ de reprendre les cours depuis quelques semaines alors que le mot d’ordre de grève n’a pas été levé.

Ils ont exhorté ces derniers les rejoindre pour seulement deux jours, lundi et mardi parce que estiment ils, l’accord sera signé dans cet intervalle de temps.

Fridolin Mve Messa, un des membres du collège des pairs a, dans cette perspective appelé à une école morte pour les journées de lundi et mardi prochains.


Les enseignants regroupés au sein de la CONASYSED ont déclenché ce mouvement de grève pour réclamer une amélioration de leurs conditions de vie et de travail.

On rappelle que lors d’une précédente grève l’année dernière, le gouvernement avait consenti d’énormes moyens financiers pour régler le paiement des rappels de solde, et surtout de la prime incitative à la carrière enseignante dont le montant oscille entre 10.000 et 60.000 FCFA, selon les grades des bénéficiaires.


Samedi 12 Décembre 2009
LVDPG - Actualité en ligne 24h/24
Vu (s) 780 fois




1.Posté par sebdepog le 12/12/2009 17:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Honte en effet aux enseignants qui n'ont pas fait grève. Ce sont des lâches qui auront du mal à se regarder dans un mirroir. Une petite suspension de salaire les a fait trembler comme des feuilles mortes.
Les avantages dont les enseignants actuels bénéficient, ce sont leurs dévanciers qui ont lutté pour ça. Certains ont vu leur salaire coupé pendant 3 mois; d'autres encore n'en ont même pas profité: Martine Oulabou, par exemple.

Messieurs, il faut savoir dire non quand cela est nécessaire.
Bravo à tous les pros et instits qui ont osé braver le Biafrais et ses intimidations. Bravo surtout aux enseignants du primare, sans lesquels toute grève du secteur de l'éducation serait vouée à l'échec. Bravo au collège des paires qui a su faire fi des nombreuses menaces d'Ali et de son gouvernement.
Dommage pour nos mwanas, mais on espère qu'un secteur éducatif désormais assaini nous permettra d'avoir plusieurs années sans anicroche.

2.Posté par Le pays le 12/12/2009 21:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je commencerai par féliciter la centrale syndicale qui a donné du fil à retordre aux mafieux. Nous pensons que si le gouvernement ne veut pas résoudre les problèmes de notre système, c'est grâce à la complexité de la France qui a accepté de mettre sur pied des écoles publiques dites conventionnées. Ces écoles scolarisent les français et les enfants des dignitaires du régime BONGO. Cette formule est unique au monde et c'est ce qu'ils appellent eux-mêmes "l'anomalie gabonaise". Pour les faire fonctionner, ils forment des enseignants gabonais pour maintenir la formule à l'état actuel. L'épithète "publiques" est la caution de fort investissement de l'Etat gabonais dans ces structures. Fridolin et les autres, le combat doit être la suppression de ces écoles publiques conventionnées. La France doit construire des écoles françaises comme du style de blaise Pascal. C'est la formule de la France dans le monde entier. Ces écoles ont tué l'école publique.

3.Posté par St. Michael le 12/12/2009 23:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Connaissant la maladresse et la malédiction innées du fils adoptif de l’illettré dinosaure, je dis que ce n’est que partie remise car le maléfique va récidiver c’est dans son ADN.

2010 is going to be a special year for Gabon with multi seism events. Amen.

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...