News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon - Education : Conasysed, trois semaines au gouvernement pour satisfaire ses revendications

Le site de la Liberté - gabonreview le Jeudi 8 Octobre 2015 à 08:23 | Lu 1968 fois

Si elle s’est engagée à permettre une rentrée des classes apaisée, la Convention nationale des enseignants du secteur éducation (Conasysed) accorde cependant trois semaines au gouvernement pour satisfaire ses revendications.



Réunie en assemblée générale le 5 octobre dernier à Libreville, la Convention nationale des enseignants du secteur éducation (Conasysed) a accordé au gouvernement un délai de trois semaines pour la régularisation de la situation de certains enseignants. Faute de quoi, la centrale syndicale pourrait entrer en grève au plus tard le 25 décembre prochain. Au nombre de ces doléances, la Conasysed souhaite le rétablissement, à la fin du mois d’octobre, du salaire d’un de ses leaders, Marcel Libama, suspendu depuis plusieurs mois.

A cela s’ajoute la rétrocession, à plus de 200 enseignants, des bons de caisse des mois de mars, avril et mai, renvoyés à la solde par l’équipe sortante du ministère de l’Education nationale. Ces enseignants avaient été mis sur bons de caisse en avril dernier, suite au mouvement de grève ayant paralysé le secteur éducation. Or, pour bénéficier de ce bon, il fallait présenter une attestation de reprise de poste délivrée par le chef d’établissement ou par le chef de circonscription auquel appartient l’enseignant.

Autres points inscrits dans le cahier de revendications des enseignants : le remboursement des différentiels de salaires ponctionnés en juin et 2015 aux leaders syndicaux et autres enseignants ; le paiement des vacations des examens des sessions 2015 ; le paiement de la Prime d’incitation à la performance (PIP) du deuxième trimestre ; le traitement définitif du dossier du pré-primaire ; le paiement des rappels des enseignants ; l’annulation de la décision d’avancement au mérite. «Autant de doléances dont la satisfaction garantira une année scolaire effective», ont estimé les membres de la Conasysed. Le gouvernement a déjà rempli certains points, notamment la mensualisation de la Prime d’incitation à la fonction d’enseignant (Pife), la mise en place du nouveau système de rémunération, le paiement des arriérés de la Pife 2011, 2012 et 2013, la réouverture des concours d’entrée à l’Ecole normale supérieure (ENS).

A l’issue de cette assemblée générale, les membres de la Conasysed ont donc décidé d’une rentrée des classes apaisée, qui a été effective le 6 octobre dernier sur l’ensemble du territoire national. Florentin Moussavou et son équipe sauront-ils faire mieux que leurs prédécesseurs ? Réponse le 25 décembre prochain.

Jeudi 8 Octobre 2015
gabonreview
Vu (s) 1968 fois




1.Posté par MOKOUKOUET le 08/10/2015 08:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
AU GABON ON NE PEUT VIVRE SANS SALAIRE, DONC JE SUIS POUR LA GREVE

2.Posté par NEM le 08/10/2015 09:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et hop! les mêmes problèmes recommencent pour une nouvelles années scolaires. Les syndicalistes aiment bien ce jeu de revendications à l'entame et durant l'année scolaire. Aviez-vous pensé aux 200 enfants qui bondent la classe pour une maîtresse obligée de placer son bureau à la terrasse? Ou aux enfants qui apprennent à l'air libre dans l'arrière pays? Certains instituteurs restent sans salaires longtemps impayés! Je pense qu'il faut durcir le ton une bonne fois pour que nos revendications soient respectées. Nous ne devons pas plaider pour quelques cas isolés.

3.Posté par lignorant le 08/10/2015 10:37 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ah! Mes chers freres, pauvre ignorant k je suis. Mais je me demande tjrs pourquoi attendre la greve pour regulariser certaines situations? On va tjrs continuer de peindre un tableau sobre pr l enseignant qui devient diabolise comme specialiste des...

4.Posté par lignorant le 08/10/2015 10:46 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
...des greves? Le gouvernement fait d effort pr ameliorer le systene educatif gabonais, d accord. Mais pourquoi attendre la greve pr reglet un certains nombr. es de points comme le paiement des vacations. Dieu, ait pitie...

5.Posté par LEBENINOIS le 08/10/2015 11:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Moi j'en ai marre d'enseignant des ignorants. Retournez dans votre brousse chasser les gazelles. Vous faites même quoi avec l'école, quand les filles accèdent à l'Université avec quatre gosses et plus? Et c'est pour venir dire aux enseignants "je dois passer, mr; j'ai des enfants"! Ah, les gabonais-là, vraiment! mais quel monde vous voulez créer chez vous? Faites comme nous et apprenez à vos enfants des métiers dans les quartiers, pour gagner leur vie! Le modèle français que vous suivez est mauvais.

6.Posté par gabonais et fier de l'etre!!!lee le 09/10/2015 04:20 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le beninoi ou koi je ss mm pa,ken on parle des vrais chose,tu ferme ta geul,tu ne di ke ds sotise dns tou ts cmmntair

7.Posté par Gabonais d''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''origine le 09/10/2015 14:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Effectivement, comme le dit si bien lignorant, je pose cette même question, pourquoi les gouvernants attendent tjrs les grèves pour régler certaines situations, et pour tant notre administration demeure fonctionnelle. Finalement il pousse les enseignants encore une fois de rentrer en grève et c'est des revendication fondées. A vous de voir Mr le PM

8.Posté par LEBENINOIS le 10/10/2015 10:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Gabonais et fier de quoi même là...quitte là! Ici on est en démocratie, la vraie démocratie; parce que la parole est libre. Maintenant si tu n'es pas content de ce que je dis, tu vas te faire cuire un oeuf au soleil; voilà! Non, mais oh! ça ne va pas non? Que je ferme ma putain de je ne sais pas trop quoi! en plus, il est impoli comme tous les gabonais! Xénophobe, va! C'est grâce à mon frère qui est au palais que vous avez quelques kilomètres de routes bitumées à deux voies, et tu fais le malin. Même les écoles que vous cherchez là, s'il veut il peut les construire aussi. Si vous arrêtez de faire votre putain de bruit.

9.Posté par emilio le 11/10/2015 15:16 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le beninois non tu n''es pas beninois mais un pauvre taré qui veux juste causer du tort a cette aimable communaute et comme un vrai popo je te dis oloshi

10.Posté par LEBENINOIS le 11/10/2015 18:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Olishi, ou ça? Tu mens! Je suis béninois et un grand maître du vodou dans mon pays, à Abomey. Insultes-moi encore et tu vas avoir une attaque cardiaque. Seulement avec ton nom là, emiliomabulio, je t'envoie un missile nocturne. Essaie encore.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...