News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon/ Economie : Le réseau informel de transfert d’argent devant la justice…

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Vendredi 24 Février 2012 à 12:21 | Lu 1613 fois



Un réseau de transfert illégal d’argent a été démantelé, avant hier en fin d’après midi, à mont-Bouet (le grand marché de la capitale gabonaise), par le parquet de la République de Libreville. Il s’agit principalement d’un groupe de seize ressortissants maliens et sénégalais, qui excellaient dans le commerce informel de transfert des fonds.



Leur arrestation faisait suite à une descente inopinée du procureur de la République près le tribunal de première de Libreville, Sidoine-Flore Ouwé, qui était accompagnée pour la circonstance des officiers de police judiciaire, procède d’une volonté d’amener tous les citoyens à utiliser la voie légale pour le transfert des fonds et d’autres transactions financières.


Les membres du réseau de blanchiment d’argent opéraient à l’intérieur des friperies pour ne pas etre remarqués par les autorités. Mais c’était sans compter avec la vigilance du parquet de la République. Une fois sur le terrain, le procureur Sidonie-Flore Ouwé et ses collaborateurs se sont fait passer pour des personnes désireuses de faire des transactions financières informelles.


C’est ainsi qu’ils ont été aussitôt orientés vers les différents points du réseau de blanchiment d’argent, disséminés à l’intérieur des galeries Ntoutoum, au Container et aux galeries Hassan et Choucair. Les transactions consistaient à envoyer de l’argent aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays à des frais insignifiants.


Toute chose qui causait déjà un grand manque à gagner aux opérateurs agréés, tels que western Union, Money Gram et la Poste. Outre le transfert d’argent, le réseau démantelé avait comme spécialiste secondaire, l’échange de monnaies étrangères essentiellement l’euro et le dollar.


Le parquet de la République entend poursuivre son opération poursuivre son opération de lutte contre les trafics de tous genres qui foisonnent à travers la capitale. Les seize personnes interpellés, avant soir , ont été placées en garde à vue à la police judiciaire (PJ), en attendant de répondre de leur acte devant la loi.


Source : nouvelle génération

Vendredi 24 Février 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1613 fois




1.Posté par Mvoguetho le 24/02/2012 15:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
il n'ya pas de mal,à lire cette affaire, que les "opérateurs agreés" soient ménacés par la concurrence effectuée par ces opérateurs que vouus qualifiez d'informels.Le bien être collectif est obtenu,sur la sphère économique par un élargissement de la concurrence.Pourquoi sont-ce uniiquement lesdits opérateurs -dont les tarifs sont d'une exagération inadmissible et glaciale- à devoir avoir l'exclusivité du transfert d'argent intra et international?
le comportement de la procureure obéit à des motivations inavouées.

2.Posté par Tchina Y''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''Apamza le 24/02/2012 19:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne vois aucune action illegale commise, du moment qu'il n'ya aucune lois qui garantisse l'echange monetaire seulement a partir de western Union, Money Gram et la Poste.

Le blanchissement d'argent est en son terme une action illegale dans la mesure ou il consiste a introduire dans l'activite economique des fonds illicites, quitte a causer des inflations et souvent servir de fond de financement sous-terrain pour des organisations et activites criminelles.

Vue du rapport presente, il ne sagit ici que d'un simple echange et de conversion de devises, par rapport a des taux d'echanges legalement etablis. Il n'est pas interdit d'echanger de l'argent legitime entre freres et amis.

Ne nous prenez pas pour des idiots. Faites nous part de tous les faits....et peut etre qu'il nous sera facile de comprendre.

3.Posté par Agnos le 25/02/2012 05:27 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Faux débat. La procureur a mieux a faire ailleurs.
Western union la poste et money gram pratiquent des tarifs honteusement élèves et ne déservent pas toutes les localités
du pays.
Que la procureur fasse une descente a sans famille ou certains de

4.Posté par gabon_justice le 25/02/2012 07:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vraiment, le Gabon!!!! c'est quoi cette affaire? Quelle loi ces gens ont-ils violé? Avant de faire un long récit sur des bêtises de transfert d'argent «illicite», dites-nous d'abord quelle loi a été violée. Il y a-t-il une loi sur la concurrence déloyale au Gabon? Tout ce qu'on nous explique est que les pauvres Western Union, Money Gram et la Poste perdent les clients. C'est quoi ce bidule d'article ou alors c'est vraiment l'affaire elle-même qui est bâclée et commandée justement par les DG de ces entreprises qui sont allés voir leur gaillard Ali pour nettoyer le coin?

S'il y a faute, au moins présenter bien la preuve du méfait sur quel articles de lois, au lieu de nous raconter plutôt un romancier policier!

5.Posté par mentlentume le 25/02/2012 12:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
laissez ces conneries la vie est chaire au gabon . que le procureur de la republique va a mont.bouet pour voir les prix qui s,ogmantent du jour le jour au lieu de distraire les gabonais que le procureur jete un regard sur la proliferation des prix sur le marché gabonais laissez nous vos sketches la. qu, a,t,on fait des gents qui ont detournés de l,argent dans ce gabon? laissez les puavres faire leur buss ness.

6.Posté par Observateur le 25/02/2012 17:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@poste 1 à 5

Tchouo!!! Le gabonais est vraiment aveuglé, comment personne n'arrive à comprendre que ces ouestafs étaient dans l'informel!!! C'est juste une ignorance du monde de l'économie. Vous devez également vous posez la question de savoir pourquoi, faut-il payer l’impôt, la patente etc lorsque vous exercez une activité? Et vous devez aussi demander à l'ONEP de laisser les étrangers sans papiers travailler librement dans les compagnies pétrolières de POG. Même les gabonais qui exercent une activité commerciale chez eux sont soumis à des taxes!

Ils sont dans l'informel dans la mesure où il ne sont pas accrédités par les services compétents pour exercer cette activité, ce qui fait qu'ils échappent à la fiscalité locale. Du coup ça fait un manque à gagner à l'Etat. C'est la raison pour laquelle ces "opérateurs" clandestins demandent une somme d'argent insignifiante lors des transferts, car ne supportant aucune taxe. La procureur n'est pas bête SVP!!! C'est plutôt vous qui me paraissez ignorant! Voila pourquoi, certains africains ont toujours des problèmes dans les pays développés, on est pas dans un campement s'il vous plait. Ce n'est pas parce que la vie est chère qu'on va accepter l'anarchie.

Je comprend pourquoi les étrangers se permettent beaucoup de choses dans notre pays. Le gabonais continue à rêver pendant que les sénégalais, les maliens et autres profitent de son ignorance accrue pour s'enrichir dans l'informel et développer leur pays. Continuer dans cette attitude un jour vous allez vous rendre compte que tous les secteurs d'activités sont entre les mains des étrangers et ce sera trop tard. Pitié du gabonais ignorant!!!

Cependant, la poste doit s'approprier le mécanisme en diversifiant ses agences à l’intérieur du pays avec de coûts de transfert allant de 500F à 2000F au plus. Cela fera de l'emploi aux jeunes et facilitera le transfert des devises à l'intérieur du pays.

W're together!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

7.Posté par ANUS le 26/02/2012 21:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vraiment la justice gaboanise est hors circuit. En quoi ce serait illégal. En fait c'est le Awalla comme on appelle ça. Tu veux remettre de l'argent à ta vielle mère qui est à Mouila , Oyem, Lambarené et tu contactes une personne qui a des connaisances sur place pour remettre de l'argent à la personne qu'on veut aider. C'est beaucoup un service qu'on rend aux autres à des coûts insignifiants. Y a pas de concurrence déloyale quand on sait que les agences ne fonctionnenet qu'avec le courant de la seeg qui est souvent coupé.

8.Posté par ANUS le 26/02/2012 21:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Observateur: serais-tu dans l'informel ou dans l'illégalité quand tu enverras de l'argent à ta vielle mère au village quand tu passes par le chauffeur du car... ou par l'intermédiare d'une connaisance.

Il faudrait alors aussi que la poste fasse les bons pour les transferts d'argent.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...