News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Economie : La SNBG réalise un chiffre d’affaires en hausse de 17%

Le site de la Liberté - LVDPG - Actualité en ligne 24h/24 le Mercredi 31 Mars 2010 à 13:51 | Lu 1028 fois



Gabon : Economie : La SNBG réalise un chiffre d’affaires en hausse de 17%
L’Administrateur directeur général de la société nationale du bois du Gabon (SNBG), Serge Rufin Okana a indiqué, mardi au cours d’un conseil d’administration, que l’entreprise avait réalisé au 31 décembre 2009 un chiffre d’affaires de 37,271 milliards de Francs CFA, soit une hausse de 17% par rapport à 2008.

Ce résultat, communiqué à l’issu du conseil d’administration tenu mardi au siège de l’entreprise à Libreville, est la conséquence des ventes exports en volume qui s’élèveraient à 343.224 m3 au 31 décembre 2009. La stratégie utilisée par l’entreprise pour atteindre ce résultat consistait à privilégier la qualité des bois achetés afin qu’ils soient mieux valorisés à la vente.

La SNBG a réalisé 98% par rapport au quota d’exportation annuel attribué en 2009 à la SNBG par le ministère des Eaux et forêts qui était de 350.000 m3. Les provisions de l’année dernière étaient de 38,92 milliards francs CFA, alors que la société a atteint 96% du chiffre d’affaires.

L’an dernier, la plupart des entreprises gabonaises n’avaient pas été épargnées des effets de la crise financière internationale, y compris dans le secteur forestier. Car la Chine, qui achète plus de la moitié de l’okoumé gabonais, avait massivement réduit ses achats. La part des bois divers était plus importante que celle de l’Okoumé (52% contre 47%) au premier semestre car, la SNBG avait décidé de réduire les achats concernant cette essence au profit du bois divers qui se vendait mieux sur le marché international.

Plus vite, cette tendance s’est inversée au deuxième semestre avec l’amélioration du marché de l’immobilier, notamment aux Etats-Unis et en Chine, où les crédits à la consommation octroyés par différents Etats ont permis de relancer la demande dans cette filière. Comparé à 2008, la part des bois divers commercialisés par la société a été plus importante en 2009.

Elle est passée de 25% des ventes en 2008 à 43% en 2009. Cette performance est au dessus des prévisions annuelles de la SNBG qui tablait pourtant sur 40% de bois divers. En ce qui concerne l’exportation par zone géographique, l’Asie a demeuré la principale destination de grumes commercialisées par la SNBG l’an dernier (306.059 m3), suivie par l’Europe (22.940 m3) et enfin par le Bassin méditerranéen (14.225 m3°.

La politique de diversification a permis le rachat d’une unité de transformation du bois dans la commune d’Owendo. La SNBG a fait l’acquisition de nouveaux permis forestiers, passant de 191.628 ha à 300.000 ha en 2009, pour sécuriser ses approvisionnements de grumes en qualité et en quantité.

Le plan de restructuration engagé par la SNBG a permis de ramener la masse salariale de 1,929 milliards de francs CFA en 2008 à 1,800 milliards de francs CFA en 2009. Ses effectifs sont passés de 170 agents à 145 au 31 décembre 2009.

La situation financière de la SNBG en 2009 se consolide davantage au regard des ratios financiers et de gestion. La poursuite de la politique de la maîtrise des charges, tout comme celle d’achat sélectif des grumes a également permis de réaliser ce résultat. Pour les administrateurs de la SNBG, l’industrialisation du secteur constitue pour eux un défi majeur. Le gouvernement, réuni en conseil des ministres à Port-Gentil, a décidé de la création d’un Fonds de soutien à l’accélération de l’industrialisation du secteur bois.

L’organisme a été doté de 20 milliards de francs CFA, selon le communiqué final de cette réunion. Cette enveloppe destinée au nouveau Fonds de soutien à l’accélération de l’industrialisation du secteur bois devrait provenir des droits de sortie perçus sur les grumes exportés en 2010, suite à la mesure de dérogation adoptée par le gouvernement.

Créée en 1975, la SNBG dispose d’un capital de 4 milliards de francs CFA réparti entre l’Etat (51%), les forestiers (43%) et les salariés (6%).


Mercredi 31 Mars 2010
LVDPG - Actualité en ligne 24h/24
Vu (s) 1028 fois


Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...