News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Economie : CIMGABON table sur une production de 500.000 tonnes dans trois ans

Le site de la Liberté - LVDPG - Actualité en ligne 24h/24 le Jeudi 4 Février 2010 à 18:37 | Lu 1036 fois



Gabon : Economie : CIMGABON table sur une production de 500.000 tonnes dans trois ans
Le ministre des mines, du pétrole et des hydrocarbures a reçu mardi dernier en audience à son cabinet de travail, le Directeur général de la société cimentière CIMGABON, David Jamieson pour discuter de la situation qui prévaut actuellement au sein de cette société qui est en proie à certaines difficultés, notamment la concurrence suscité par des importateurs de ce matériel.

En effet, cette société de droit privé dénommée ‘’Ciments du Gabon’’ et privatisée en 2000, a détenu le monopole de la production et de la vente du ciment et du clinker sur le marché national depuis 1981. Suite à la baisse de la production du clinker a de 40 % liée aux problèmes techniques entre 2004 et 2006, CIMGABON a dû importer cet intrant des pays asiatiques.

Pour faire face à la pénurie ainsi créée et en vue de renflouer le marché national marqué par une forte demande, le gouvernement gabonais avait ouvert le marché en important et vendant du ciment en provenance de Chine.

En raison donc de cette importation massive du ciment chinois, l’année 2009 qui vient de s’achever n’aura pas été bonne pour CIMGABON, selon son Directeur général, la société ayant perdu 60% de parts du marché, contre 75 % en 2008. C’est pourquoi il estime qu’avec l’appui du gouvernement, il estime qu’il y a de l’espoir pour cette année.

Pour redresser la situation, la société a fait l’objet d’un programme de restructuration qui a bien marché l’année dernière, selon M. Jamieson, eu égard aux efforts consentis par la société en baissant les coûts de production.

Il a regretté que ces efforts ne puissent freiner les importations de ciment. D’où la situation difficile que traverse la société. C’est ainsi qu’en 2009, la production de ciment a été de 240.000 tonnes sur une prévision de 400.000 tonnes. Au mois de janvier dernier, sur une production de 28.000 tonnes, CIMGABON n’a pu écouler que 13.000 tonnes. Ce qui est très préoccupant pour la direction générale de l’entreprise.

Pour autant que la situation ne soit pas rose, CIMGABON ne baisse pas les bras. ‘’Nous avons dit à M. le ministre que nous avons un projet de construction d’une nouvelle usine de production de clinker à Ntoum. Ce projet nécessite un investissement lourd compris entre 80 et 100 millions d’Euros’’, a indiqué M. Jamieson.

Outre Ntoum, deux autres sites, à Meba et à Nkoltang, seront également mis en valeur en vue de booster la production. Qui est actuellement de 400.000 tonnes, mais devra atteindre 500.000 tonnes dans deux ou trois ans, selon les prévisions de la direction générale de la société, grâce à l’installation d’une nouvelle ligne de production capable d’atteindre 700.000 tonnes. Avec pour objectif la satisfaction totale du marché national, et pourquoi pas, l’exportation vers les pays de la CEMAC, a affirmé le Directeur général de CIMGABON

La société des ‘’Ciments du Gabon’’ a été rachetée en décembre 2000 par le groupe germano-norvégien Heidelberg ciment à hauteur de 75% du capital, devenant ainsi CIMGABON. Alors que la part de l'Etat gabonais est de 25%.


Jeudi 4 Février 2010
LVDPG - Actualité en ligne 24h/24
Vu (s) 1036 fois




1.Posté par tchala le 05/02/2010 09:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Votre ciment coûte trop chèr, il faut revoir le prix du sac de ciment, c'est vous qui empêcher les gabaonais de construire

2.Posté par sebdepog le 05/02/2010 17:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Voilà des gens difficiles à comprendre. Quand ils ont le monopole d'un produit ou d'un service, ils sont incapable d'honorer leurs engagements et maintenant qu'il y a la concurrence, ils vont pleurnicher dans les cabinets ministériels et surtout au Bord de Mer.
Toute comme à la SEEG, les Gabonais vous disent "Allez vous faire foutre.!" C'est vous tous les fossoyeurs de la République.

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...