News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Economie : Bientôt la réduction des coûts des communications de téléphonie mobile

Le site de la Liberté - LVDPG - Actualité en ligne 24h/24 le Mercredi 17 Mars 2010 à 14:21 | Lu 633 fois



Le principe de revoir à la baisse les coûts de communication au Gabon a été acquis lors d’une réunion lundi dernier entre le président du conseil d’administration de l’agence de régulation des télécommunications (ARTEL) et les opérateurs économiques du secteur de la téléphonie mobile exerçant dans notre pays.

La rencontre qui a été initiée par le président du Conseil de l’Agence de régulation des télécommunications (ARTEL), Lin Mombo, avec l’ensemble des opérateurs de téléphonie mobile exerçant sur le territoire national, à savoir Libertis du groupe Maroc télécom, Moov, filiale d’Atlantic Télécom, Zain Gabon et Azur du groupe Uzan Gabon, a permis aux deux parties en présence, de s’accorder sur la révision à la baisse des tarifs de base de communication. ‘’ C’est une nouvelle étape que vient d’entamer les responsables des sociétés de téléphonie mobile, en acceptant de mettre à la disposition du consommateur un prix plus abordable, dans la mesure où le prix est un élément essentiel dans la qualité du service. Nous allons également nous atteler à protéger ce secteur, tout en nous alignant à la vison d' Ali Bongo Ondimba’’, a déclaré le Directeur général de Zain Gabon, Ihab El Fouly.

Pour le président du Conseil d’ARTEL, Lin Mombo, cette action entre dans le cadre de la politique de l’émergence prônée par le chef de l’Etat, celle de faire du Gabon un pays émergent.

Selon lui, les directives données par Ali Bongo Ondimba, sont d’améliorer les conditions de vie de la population. Elles concernent également les coûts de facteurs qui sont encore très élevés au Gabon. Parmi ces facteurs on peut citer les frais d’électricité, d’accès à l’eau potable et de communication.

S’agissant de la communication en République gabonaise, le président du Conseil d’ARTEL, a rappelé que la législation gabonaise autorise aux opérateurs économiques à déterminer librement leurs tarifs.

Cependant, dans le souci de stimuler le marché des télécommunications et afin de le rendre plus porteur, L’ARTEL en sa qualité d’organe de régulation, dans ses missions régaliennes, a invité ces opérateurs à revoir à la baisse les coûts de communications. ‘’ Nous avons fait une étude comparative au cours de laquelle il apparaît que les coûts de communications dans la plupart des sociétés nationales de télécommunication, d’un opérateur économique à un autre, sont encore élevée contrairement à certains pays de la sous région où l’on observe une légère baisse’’, a relevé le président du Conseil d’Artel, Lin Mombo.

En reconnaissant que les coûts des équipements et de certaines taxes à payer par les opérateurs de téléphonie mobile semblent être élevés, le président du Conseil d’ARTEL, s’appuyant sur la déclaration du Conseil de ministre du 4 mars dernier qui s’est déroulé à Port-Gentil, a rassuré les opérateurs économiques quant à la volonté du gouvernement d’améliorer l’environnement des affaires et des conditions de vie des gabonais. ‘’L’Etat s’est engagé à étudier les voies et les moyens qui permettront de réduire les charges qui influencent l’accessibilité à la communication, à une certaine couche de la population’’, a-t-il rassuré.


Mercredi 17 Mars 2010
LVDPG - Actualité en ligne 24h/24
Vu (s) 633 fois




1.Posté par sebdepog le 17/03/2010 17:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est Zain Gabon qui pratique les coûts de communication les plus élevés dans notre pays. On ne comprend pas ces gens. A croire que pour eux l'argent qui se trouvent dans les poches de leurs clients doit forcément leur revenir. Ils offrent rarement des avantages à leurs abonnés alors tous les autres le font régulièrement; et quand ils le font, c'est souvent en trompe-l'oeil; leur minute et leur seconde de communication sont toujours plus élevés que chez les 3 autres opérateurs. Zain est un monde vraiment merveilleux, surtout pour Zain.
Par ailleurs, je crois l'Etat devrait obliger tous ces opérateurs à pratiquer la tarification à la seconde, comme cela se passe dans les pays développés et dans nombre de pays africains. Nous ne sommes pas leurs vaches à lait.

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...