News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Dynamique unitaire invite ses membres à garder le piquet de grève

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Samedi 28 Mars 2015 à 07:42 | Lu 1777 fois

Le bureau provincial de la Dynamique unitaire a appelé ce vendredi à Port-Gentil, la poursuite de la grève. Et, avec la présence de Jean Rémy Yama, l’un des membres éminents de cette coalition des centrales syndicales, c’est le combat des syndicalistes affiliés qui est conforté, malgré les menaces de non paiement des salaires brandies par le palais du Bord de mer et le chef du gouvernement.



La pluie qui s’est abattue sur la ville de Port-Gentil n’a pas empêché la tenue de l’assemblée générale des syndicats composant la Dynamique unitaire.

La cour de l’Organisation nationale des employés du pétrole à Port-Gentil a accueilli les travailleurs gabonais ayant effectué le déplacement pour recevoir le message du bureau national de la Dynamique unitaire par la voix de son modérateur, Jean Remy Yama.

‘’L’augmentation doit se faire pour tous les fonctionnaires gabonais’’ a lancé l’orateur Jean Remy Yama. Donc, il s’agit pour la fédération des syndicats des agents de l’Etat à poursuivre le mouvement devant le gouvernement qui se refuse de répondre aux revendications posées.

C’est une exigence qui ne trouve pas un écho satisfaisant depuis le 09 février dernier. Pour Jean Remy Yama, il n’est pas question d’accéder important quel compromis, malgré les intimidations exercées sur les employés de l’Etat.

La Dynamique unitaire prend à témoin le peuple gabonais face au non-respect des engagements des autorités d’augmenter les salaires et le point d’indice dans les secteurs public et parapublic voir la retouche des modes de calculs des pensions retraite.

‘’La grève se poursuit dans ce cas’’ a indiqué en ce regroupement de syndicats. La Dynamique unitaire en direct de Port-Gentil, demandant par ailleurs, de doubler de vigilance et d’unicité au-delà des injonctions du gouvernement d’Ona Ona Ondo.

Avec Mandji-Infos

Samedi 28 Mars 2015
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1777 fois




1.Posté par Leïla le 28/03/2015 10:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La grève générale illimitée jusqu'à la chute de la dictature actuelle.

2.Posté par Gabonais le 28/03/2015 16:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Aujourd'hui, nous savons désormais que la REPUBLIQUE est gouvernée par un régime hors la loi.
Aujourd'hui, le PEUPLE exige la démission du régime hors la loi.
Aujourd'hui nous constatons que l’Armée frappe le PEUPLE, pour protéger le régime hors la loi.


En frappant le PEUPLE, l’Armée nationale veut-elle signifier à chaque gabonais :

Que les membres du régime au POUVOIR doivent éternellement rester impunis ?
Que la famille présidentielle doit se partager à elle seule toutes les richesses de notre pays à tous ?
Que la fortune amassée sur le dos du PEUPLE par DELTA SYNERGIE, le dispositif mis en place par la famille présidentielle pour capter les biens de la NATION, ne doit pas être vérifiée ?
Que toutes les sociétés déjà découvertes, ou toutes celles à découvrir, n’ont aucun compte à rendre au GABON, c’est-à-dire :

1. Ank Gabon, une société spécialisée dans le traitement du manioc, contrôlée à
39,2% par la famille BONGO.
2. Mining Logistics, une filiale du groupe Bolloré qui offre un soutien logistique au
secteur minier gabonais, contrôlée à 30% par la famille BONGO.
3. Ragasel (29,1 %), une raffinerie de sel, contrôlée à 29,1% par la famille
BONGO.
4. Somipar contrôlée à 28,5% par la famille BONGO.
5. Petro Gabon Holding spécialisée dans la commercialisation des
hydrocarbures, contrôlée à 17% par la famille BONGO.
6. Les Carrières de Makora contrôlée à 13,04% par la famille BONGO.
7. Maboumine, qui gère un immense projet d’exploitation de gisement
polymétallique au sud-est de Libreville, contrôlée à 5% par la famille BONGO.
8. la Somivab qui œuvre dans le bois, contrôlée à 2,68% par la famille BONGO.
9. la Comilog, une filiale du géant français des mines et de la métallurgie Eramet,
contrôlée à 0,03% par la famille BONGO.

Dans la finance et les banques

10. le groupe BGFI Bank , ses filiales BGFI Holding, FINATRA, qui recycle l’argent
des BONGO.
11. d’Ecobank Gabon, contrôlée à 7,5% par la famille BONGO.
12. l’Union gabonaise de banque, contrôlée à 5,21% par la famille BONGO.
13. Banque internationale pour le commerce et l’industrie du Gabon (BICIG), une
filiale de la BNP, contrôlée à 3,23% par la famille BONGO.
14. la compagnie du Komo, l’autre véhicule financier, qui est au capital de la
Société d'énergie et d'eau, contrôlée à 15% par la famille BONGO.

Dans les assurances

15. le groupe Ogar, contrôlée à 60,69% par la famille BONGO.
16. la Solicar et Assinco, sont contrôlés respectivement à hauteur de 55 % et 7,5 % par la famille BONGO

Dans les transports

17. la Sarep, contrôlée à 54% par la famille BONGO.
18. La SN2AG, spécialisée dans l’aviation d’affaires, contrôlée à 34,99% par la
famille BONGO.
19. Gabon Fret, contrôlée à 20% par la famille BONGO.

Dans le BTP

20. la Socoba, principale bénéficiaire des travaux publics du pays, contrôlée à
50% par la famille BONGO.
21. Le groupe français Bouygues, présent au Gabon au travers de la société
ETDE/SOGEC, contrôlée à 4,54% par la famille BONGO.

Dans l’immobilier

22. le géant gabonais IMP, contrôlé à 35% par la famille BONGO.
23. son concurrent AICI, contrôlé à 20% par la famille BONGO.

Dans le textile

24. la société MGV, connue pour fabriquer tout ce que le pays compte d'uniformes
(écoliers, armée, hôpitaux…), contrôlée à 34,7% par la famille BONGO.

Dans les médicaments

25. la Société gabonaise de fabrication de médicaments, la Sogafam, contrôlée à
60% par la famille BONGO.

Dans la sécurité

26. SGS, leader dans la sûreté des sites sensibles, ambassades, ports ou
aéroports, contrôlée à 69,3% par la famille BONGO et à 9,2% par la famille
d’Ernest Mpouho Epigat.

3.Posté par Bouka Rabenkogo le 01/04/2015 11:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce que Daniel Ona Ondo, supplétif premier porte valise d'accroimbécile par crainte d’être viré de son moribond poste, n'a pas pu déclarer aux gabonais: c'est que le Gabon pour la première fois de son existance est en cessation de payant. La cigale en chef c'est fait roulé par les apatrides mafieux qui complètement siphonné les caisses de l'état en expatriant le trésor public. La femme d'accroimbécile comme par enchantement vient de créer l'une de plus belle chaîne de télévision câblée par satellite. Les entreprises ne seront plus payés par l'état. Vive le chaumage de nombreux pères et mères de famille. Ali, sa t'apprendra à t'être séparé des tiens pour t’allier à une perfide mafieuse légion étrangère. Même ton frère aîné Léon Paul Ngoulakia qui aurait pu t'aider à gérer cette lourde responsabilité, puisque lui au moins avait la ressource nécessaire, tu as accepté que l'accroimbécile, le chasse de la présidence comme un malpropre. Pascaline ne lui avait pas suffit. Bien fais pour toi. Les apatrides mafieux ont chacun un pays de rechange. Toi non. Si tu auras un: sans famille. Car tu ne pourras pas fuir dans les jours qui viennent. Je me chargerai personnellement de te protéger. Tu es tout de même mon frère.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...