News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Droit de réponse d'un article paru dans l'union

Le site de la Liberté - LVDPG - Presse Gabonaise & Internationale le Samedi 26 Mars 2011 à 15:46 | Lu 1226 fois



Gabon : Droit de réponse d'un article paru dans l'union
Droit de réponse à l’article paru dans l’Union de samedi 19 février 2011 sur la publication d’un « Mémorandum de la société civile gabonaise sur la situation sociopolitique. » Dr. Sylvie NKOGUE-MBOT, présidente du Syndicat Hippocrate / M. Vincent EYI EBANE, président de l’AMTPCCG / Dr. Modeste ABAGHA ASSECKO, président de DIGNITAS.

Des individus maladroits ou mal intentionnés ont publié dans la presse de masse, la semaine passée, un mémorandum grossièrement intitulé « Mémorandum de la société civile gabonaise sur la situation sociopolitique ». Au vue de son parti pris incontestable et la posture rétrograde de son rédacteur (voire page 15 et 16), ce document que nous n’avons ni approuvé ni signé, mais qui comporte malheureusement, en page de garde, nos noms, statuts et fonctions, trouble considérablement notre identité ; c’est le cas de le dire sans langue de bois. Assaillis par les demandes de clarification et la quête d’intelligibilité de nos proches, nous saisissons l’opportunité de ce droit de réponse dans le Quotidien l’Union, pour lever toute équivoque.

Par ce droit de réponse qu’il nous soit permis d’interpeller solennellement l’Union, les compatriotes malhabiles, voire l’ensemble de la presse gabonaise, pour leur rappeler que chez les honnêtes-gens ; chez les hommes-comme-il-en-faut (parangons rares de nos jours), à l’instar de nos ancêtres, les vertus les plus précieuses ; les vertus catégorielles sous-jacentes à la notion de personnalité comme la dignité, l’intégrité et l’honneur, sont affectionnées pour elles mêmes, de tradition, par éducation et par pur prestige ; elles ne sont point négociables ; tout cela pour inférer que l’image est ce qu’il de plus sacré à préserver chez un être humain qui se respecte.

Bien que pris de compassion par l’ingénuité et le conformisme plat de deux ou trois compatriotes auteur et signataires du mémorandum, c’est la mort dans l’âme et les cœurs lacérés que nous tenons à nous opposer publiquement à la marchandisation non-consentante de nos personnalités souillées dans l’Union du samedi 19 février 2011, dans de nombreux sites Internet, et enfin dans des correspondances officielles adressées aux institutions nationales et internationales entre le jeudi 17 et le lundi 21 février.

Au demeurant, attachés à la vaine gloire et captivés par le gain honteux, nos collègues incriminés, parapheurs du mémorandum auraient oublié les vertus auxquelles nous avons toujours attaché du prix et pour lesquelles nous pourrions courir le risque de trépasser afin de les préserver. Il peut être utile à tous, sans être nuisible à personne, de rappeler que malgré la décadence de nos valeurs supérieures et le caractère méphitique des idéologies-fonds-de-commerce provisoirement victorieuses, notre époque aride en vertus, éthiquement déficitaire et en continuelle décomposition ne peut indéfiniment mettre en quarantaine les valeurs qui ont fourni à quelques unes de nos communautés, un centre de gravité et des repères assurantiels fixés aux fondements de toute civilisation qui se veut à part ; noblesse oblige !

Nous souhaitons enfin préciser que les individus qui monnayent l’étiquette de « société civile » n’ont reçu mandat de personne pour la représenter. Dans le sens le plus largement partagé, la société civile fait référence à la population d’un pays, excepté les citoyens directement engagés dans la quête du pouvoir politique. Enfin, il est à préciser avec force que la neutralité est l’exigence primordiale de toute organisation se réclamant de la société civile.

Nous constatons simplement que les principaux signataires, si le rédacteur n’eut point abusé d’eux, en prenant d’avance le parti du pouvoir en place, comment osent-t-ils encore exhorter les deux protagonistes (l’un revendiquant la légalité et l’autre la légitimité) à une concertation? Tout membre de la société civile qui s’intéresse à la crise institutionnelle actuelle devrait faire preuve de probité en observant la règle de l’impartialité, surtout en laissant aux seuls politiciens le soin de sauver l’Etat de tout effondrement prématuré et de promouvoir une démocratie véritable.


Samedi 26 Mars 2011
LVDPG - Presse Gabonaise & Internationale
Vu (s) 1226 fois




1.Posté par Titof le 26/03/2011 20:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
...IL FAUT BUTER LE BIAFRAIS . /

2.Posté par conscience le 27/03/2011 01:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
il faut butter ce gangster d'ali biafra

3.Posté par UNITE le 27/03/2011 04:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il faut buté l'EQUATO AMO

4.Posté par Placide IBOUANGA MOUSSOUNDA le 27/03/2011 04:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les africains doivent organiser des manifestations permanentes dans toute la France, et se faire inviter de forces à peser sur le futur scrutin présidentiel de 2012 afin d'expliquer au peuple français les exactions et crimes divers commis par ses élus en Afrique...
Nous ne devons plus rester au stade de la parlotte, il faut passer à l'action maintenant. La mise en place d'un Comité Permanent d'Organisation de ces manifestations doit immédiatement être mis en place, avec, dans la mesure du possible, d'autres dans les pays africains. Calixthe BEYALA pourrait prendre la direction et du Collège de coordination en France. Ce Collège sera composé par des africains interpellés par les crimes de Nicolas Zarkozy et d'Alain Juppé.

Mon contact pour avancer dans la proposition: 06 31 47 92 75
Facebook: Placide Moussounda - E.mail: lautregabon@yahoo.fr

Nota: il faut faire vite, et n'oublions pas également la Côte-d'Ivoire que Nicolas Sarkozy voudrait anéantir par le vote d'une nouvelle résolution à l'ONU qui empêcherait aux FDS de se défendre face au rebelles, aux mercenaires de la CEDEAO et aux Forces de l'ONUCI et de la licorne .
Le combat de la Côte-d'Ivoire est plus que noble, il est également celui de l'Afrique toute entière. Battons-nous ensemble pour notre Liberté et notre indépendance.

LA PATRIE OU LA MORT, L'AFRIQUE VAINCRA !

5.Posté par Stephan Owen le 28/03/2011 12:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il y a liue de s'inquiéter quand on lit des choses du type "enfin, il est à préciser avec force que la neutralité est l’exigence primordiale de toute organisation se réclamant de la société civile."

Chers messieurs et dames auteurs de ce fumeux droit de réponse, que pensez-vous des associations comme Transparency Internationale, Survie, Médecins Sans Frontières, Avocats sans frontières, Rapporteurs Sans Frontières, Secours catholique... qui se prononcent très clairement sur la plupart des sujets sociétaux et politiques dans le monde, en ne manquant jamais de stigmatiser des institutions mafieuses comme le gouvernement gabonais, la famille bongo ondimba, la françafrique, les auteurs des drames comme les génocides biafrais et rwandais... Croyez-vous que ces organisations régies en France par la loi 1905 portant justement sur les organisations de la société civiles, auraient contribué aux avancées obtenues sur la lutte contre la corruption, le crime organisé et les mafaias en tout genre, comme celui que représente à elle toute seule la famille des dictateurs mafieux sataniste "Bongo", si elles avaient fait de la neutralité une exigence primordiale?

Au lieu de vous gargariser d'une phaséologie volontairement pédente et inutilement incompréhensible pour blouser je ne sais quel primate, vous feriez mieux de vous armer de courage et désigner bien ce qui est bien, et mal ce qui est mal. A moins de craindre pour vos postes en bongomédiocratie fétichiste et sanguinolente.

Bande d'enfoirés franc-maçons et homosexuels.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...