News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Dix jours après sa démission du PDG : Léon-Paul Ngoulakia, victime d’usurpation ?

Le site de la Liberté - gabonreview le Samedi 31 Octobre 2015 à 06:33 | Lu 3078 fois

Démissionnaire du Parti démocratique gabonais (PDG), l’ancien secrétaire général du Conseil national de sécurité est au centre de toutes les attentions et de tous les fantasmes, au point qu’il a été victime d’usurpation d’identité, un compte Facebook ayant été créé en son nom et à son insu.



Le compte Facebook attribué à Léon Paul Ngoulakia, le 30 octobre 2015. © Capture d’écran/Gabonreview
Le compte Facebook attribué à Léon Paul Ngoulakia, le 30 octobre 2015. © Capture d’écran/Gabonreview
Récemment limogé de la Caisse de stabilisation et de péréquation (Caistab) après sa démission du Parti démocratique gabonais (PDG), Léon-Paul Ngoulakia, qui n’a jamais eu de compte Facebook officiellement connu, vient d’en créer un. C’est du moins ce qu’a tenté de faire croire un des utilisateurs du célèbre réseau social, en se faisant passer pour lui. Le 29 octobre dernier, plusieurs internautes ont vu apparaître sur la toile un compte supposé appartenir à l’ancien secrétaire général du Conseil national de sécurité, mais surtout un long texte censé avoir été rédigé par lui, qui expliquait son choix et donnait quelques «orientations» sur son nouveau positionnement politique.

Si ce fait a pu alimenter les débats au sujet du climat de tension qui règne depuis plusieurs mois au sein du PDG, c’est une douche froide que les uns et les autres ont reçue. A en croire des proches de Léon-Paul Ngoulakia, l’intéressé n’aurait pas compte Facebook, et l’idée d’en créer un n’est pas dans ses priorités, pas plus qu’il n’est l’auteur de la déclaration publiée, rédigée du reste par quelqu’un de bien instruit et connaissant quelques expressions dans le cycle du langage du nouveau dissident du PDG. «Après lecture d’un discours kilométrique publié sur les réseaux sociaux et qui porterait la signature de Léon Paul Ngoulakia, mes collègues et moi avons voulu solliciter une interview. Joint ce matin au téléphone, Monsieur Ngoulakia a rejeté d’un revers de la main ce discours.

C’est un montage. Cependant, face à cet élan de soutien venu de tous ses compatriotes, il a tenu à leur dire «merci infiniment»», a fait savoir l’animateur Chamberland Moukouama sur son compte Facebook. En somme, le texte expliquant son positionnement actuel, «fruit d’une méditation personnelle sur l’engagement républicain responsable»» est un faux. Si aucune information n’a jusque-là filtré sur une éventuelle sortie officielle du concerné, il reste que sa démission du PDG «pour des raisons personnelles» alimente la chronique. Nombreux sont ceux qui espèrent qu’il explique prochainement les véritables raisons de son divorce d’avec sa famille politique.



Samedi 31 Octobre 2015
gabonreview
Vu (s) 3078 fois




1.Posté par BIGBILY le 31/10/2015 09:43 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Arrêtez de nous gonfler tous les jours avec le départ de Mr ngoulakia du PDG le reste c''''est une affaire de famille ça ne vous regarde pas !
Il a quitté le PDG mais pas rallier à un autre parti, qui peut dire qu''il ne va pas retourner au bercail?

2.Posté par Patrice Lumumba le 31/10/2015 10:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Allez NGOULAKIA, balance-nous tout sur le biafrais! Montre-lui que t'es un vrai GABOMA!

3.Posté par j g pangot le 31/10/2015 11:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous savons tous que ali est biafrais.

4.Posté par Un Kongosseur nommé Michel Ogandaga le 31/10/2015 19:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Voici une interprétation du Kongosseur attitré Michel Ogandaga


A
A
lors qu’il se préparait pour faire sa déclaration politique dans les Akébés, les populations de ces quartiers populaires de Libreville ont décidé d’opposer une fin de non-recevoir à la requête de Léon Paul Ngoulakia. “Nous ne pouvons pas accueillir quelqu’un qui doit toute son existence et sa fortune au PDG et qui aujourd’hui croit être investi de la mission de détruire ceux qui l’ont fabriqué”, a balancé un des notables du quartier. Maman Véronique qui vend son manioc au Pont d’Akébé a ajouté: “quelqu’un qui trahit sa propre famille n’est pas digne d’être reçu dans notre quartier, Ngoulakia c’est qui ? Il a fait quelle école pour occuper les postes qu’il a occupé?”. Pointant ici le doigt aux privilèges qu’il a eu avant et pendant sa fonction de DG de la CAISTAB.

Léon Paul Ngoulakia à qui on a attribué un texte qui circule sur Facebook alors que nous le savons tous, il n’a pas le bagage intellectuel requis pour pondre un texte de cette nature. Certains internautes ont pu trouver le texte initial qui est l’œuvre d’un activiste congolais de la RDC vivant à Paris et répondant au nom Martial Mbumba Tshilomba. Du coup, Ngoulakia est accusé de plagiat par les internautes et on lui demande de s’excuser publiquement pour réparer cette imposture.

Encore une fois, nous avons un compatriote richissime qui après avoir sécurisé sa fortune nous dit qu’il vient délivrer le peuple. Nous pensons de plus en plus que nous avons affaire à des collègues de notre humoriste préféré Omar Defunzu qu’à des hommes convaincus de ce qu’ils pensent.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...