News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Dispersion d’un sit-in des 'Forces féminines' devant le lycée français

le Mardi 13 Octobre 2009 à 05:00 | Lu 1020 fois

Gabon : Dispersion d’un sit-in des "Forces féminines" devant le lycée français



Gabon : Dispersion d’un sit-in des "Forces féminines" devant le lycée français

Gabon : Dispersion d’un sit-in des "Forces féminines" devant le lycée français
La Gendarmerie nationale a dispersé ce lundi 12 octobre à Libreville un sit-in organisé devant le lycée français Blaise Pascal par un regroupement des "Forces féminines pour la démocratie au Gabon". Ce mouvement s'illustre depuis quelques semaines à Libreville en menant des manifestations visant à dénoncer l'implication des réseaux occultes de la Françafrique dans l'élection présidentielles au Gabon.

© gaboneco / L'initiatrice des "Forces féminines pour la démocratie au Gabon", Annie-Léa Meyé, le 12 octobre 2009 à Libreville.

Le lycée français Blaise Pascal de Libreville a été le théâtre ce lundi 12 octobre d’un sit-in des "Forces féminines pour la démocratie au Gabon". Organisée à l’heure de la sortie des classes pour attirer l’attention des parents d’élèves et de leur progéniture, la manifestation a été dispersée par la gendarmerie nationale.

Les manifestantes ont ensuite improvisé une marche pacifique entre le carrefour des Charbonnages et le siège de l’Union gabonaise pour la démocratie et le développement (UGDD) situé au quartier "Ancienne Sobraga"

Les "Forces féminines pour la démocratie au Gabon" ont été pour la première fois remarquées lors d’un sit-in organisé le 24 septembre devant le palais de l’Assemblée nationale à Libreville, pour protester contre l’ingérence de la France dans l’élection présidentielle du 30 août dernier. Le collectif demandait également alors à la présidente de la Cour Constitutionnelle, Marie Madeleine Mborantsuo, de proclamer les «vrais résultats», estimant que la victoire revenait au candidat des Forces du changement, André Mba Obame.

Depuis lors, elles ont régulièrement organisé des sit-in et des actions de sensibilisation des leaders politiques de l’opposition. Ainsi, le lundi 28 septembre dernier, près de 300 femmes se sont retrouvées devant le consulat de France au Gabon.

Elles ont organisé la même manifestation le lendemain devant l’ambassade de France au Gabon puis le Centre culturel français (CCF). Le mardi 7 octobre dernier, 500 de ces femmes, selon leurs propres chiffres, ont fait le déplacement du mémorial Léon Mba en vue «d’interpeller le père de l’indépendance sur la situation du Gabon.» Le vendredi 9 octobre, elles sont reparties devant l’ambassade de France. Si cette manifestation a été facilement dispersée par les forces de l’ordre, elle n’en a pas moins été grave du fait que nombreuses de ces femmes ont dénudé leurs postérieurs qu’elles montraient aux gendarmes français de faction au portail de leur ambassade. Ce spectacle aux frontières du pornographique s’est amplifié le samedi 10 octobre à l’entrée du Camp de Gaulle et il exprimerait, dans la plupart des rites féminins du pays, l’acte de malédiction .

Initié par Annie-Léa Meyè, déjà remarquée dans la société civile avec son ONG "Cri de Femme", les Forces féminines pour la démocratie au Gabon regroupent plusieurs centaines de femmes en provenance de la société civile et des formations politiques regroupées au sein du "Front du refus du coup d’Etat électoral". Elles portent régulièrement un foulard gris et dénoncent la Françafrique.

«La France s’implique trop dans les affaires du Gabon. En plus des déclarations de Bourgi, Joyandet et Sarkozy, les Français du Gabon se sont impliqués dans la campagne électorale. Une des preuves est encore visible sur la façade du Casino Croisette. Il ne s’agit pas de tous les Français mais de ceux qui ont des réseaux et des intérêts au Gabon et qui voudraient pour cela prendre tout un peuple en otage», assure Annie-Léa Meyè avant de poursuivre que : «Nous voulons dire aux Français qu’ils sont devenus indésirables au Gabon. Mais notre action est pacifique. Nous l’appelons le sit-in des agneaux parce que comme les agneaux nous sommes réellement inoffensives. Nos seules armes sont nos pancartes, nos slogans et notre détermination».

Mardi 13 Octobre 2009
Vu (s) 1020 fois




1.Posté par sebdepog le 13/10/2009 09:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pendons tous ces Français haut et court. Ils commencent par nous fatiguer. Ils se melent trop de nos affaires.
Ce nabot de Sarkozy avait promis le changement en Afrique, on se rend compte qu'à part nous critiquer (l'Afrique ne serait pas encore rentrée dans l'Histoire), il n'a rien fait pour la démocratie sur le continent depuis qu'il est à l'Elysée. Mieux, on assiste à un recul des libertés dans plusieurs ex-colonies françaises (Gabon, Niger, Mauritanie, Guinée, Madagascar, et même le Senegal).
A croire que la démocratie n'est bien qu'en Occident. Tout ce qui est interdit chez eux, ils l'acceptent chez nous (trucage des élections, des cours constitutionnelles au service d'une famille, népotisme, achat des consciences, trafic d'influence).

2.Posté par espoir le 13/10/2009 16:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ou sont les nguangua et les nguaguettes du pays a part tuer des povr innocent mobilisez vous aussi et montrez de koi vs etes capable

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...