News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Discours du Président de l'Union Nationale (UN)

Le site de la Liberté - LVDPG - Actualité en ligne 24h/24 le Lundi 26 Avril 2010 à 21:56 | Lu 1588 fois



Gabon : Discours du Président de l'Union Nationale (UN)
DISCOURS DE MONSIEUR ZACHARIE MYBOTO

PRESIDENT DE L’UNION NATIONALE

Messieurs les Chefs de Partis Politiques de l’Opposition ou leurs Représentants,

Militantes et militants,

Sympathisantes et sympathisants de l’Union Nationale.

Chers compatriotes,

Mes premiers mots sont des mots de remerciements à l’endroit des Chefs des partis Politiques de l’Opposition ou leurs Représentants dont nous saluons avec enthousiasme la présence parmi nous. Cette présence ici est le témoignage de la volonté commune qui nous anime dans notre combat pour l’alternance démocratique dans notre pays. Soyez-en vivement remerciés, Chers Collègues et veuillez accepter, par la même occasion, notre reconnaissance infinie pour vos félicitations et vos nombreuses marques de sympathie depuis la naissance de l’Union Nationale.

Chers compatriotes,

Au moment où, après tant de péripéties, le Ministère de l’Intérieur vient enfin de nous délivrer la récépissé matérialisant la reconnaissance de plein droit de l’Union Nationale, je voudrais aussi vous remercier, non seulement pour votre présence massive, mais également pour la cohésion, l’unité, la combativité et la disponibilité dont vous avez fait montre avec nous dans cette épreuve que le Pouvoir nous a inutilement et indûment imposée. Ce récépissé, tant attendu, le voici !!! Je vous le présente pour que vous puissiez témoigner devant la Nation tout entière de l’accomplissement d’une nouvelle étape dans la mise en place de notre Grand parti. Je vous le présente aussi pour confondre tous ceux et toutes celles qui, pour des raisons politiciennes, se sont employés à répandre, dans l’opinion, l’idée saugrenue que nous ne l’aurons jamais. Alors, aujourd’hui ils en ont pour leur compte. Je vous en donne lecture.

Chers Compatriotes,

Beaucoup de choses se sont dites au sujet de l’Union nationale et de sa capacité juridique. Oui, de nombreux compatriotes ont volontairement fait une interprétation biaisée et erronée de la loi pour justifier la politisation d’une question qui n’était en réalité qu’administrative. C’est pourquoi, je vous dis ici avec force et conviction que l’Union Nationale existe bel et bien depuis le 10 février dernier, jour de la présentation de notre dossier de fusion au Ministère de l’intérieur. Je suis convaincu que l’Histoire, la vraie, pas celle qui se conte et se nourrit d’intrigues politiciennes, mais celle qui s’inscrit dans le long terme et la construction d’une Nation retiendra que notre Parti est bien né le 10 février 2010.

L’Union Nationale ne s’inscrit pas dans une démarche de circonstance ou dans la volonté de nuire à qui que ce soit. Elle s’inscrit dans la vision, celle d’un Gabon pour tous, un Gabon où les libertés publiques, la pluralité d’opinions et le respect de la loi s’imposent à tous ; un Gabon où l’effort et le mérite sont au cœur de la reconnaissance et du progrès social, un Gabon pour l’épanouissement de l’Homme et du citoyen.

Dans cet esprit, quels que soient les circonstances, les obstacles ou les entraves dont nous pourrions faire l’objet, nous ne reculerons pas. Nous ne transigerons pas non plus avec ces principes ! C’est dans cet élan que nous poursuivrons ensemble notre combat.

L’Union Nationale prend cet engagement parce que nous voyons et mesurons le désarroi de nos populations, le degré de déliquescence de nos institutions et la profondeur de la corruption des valeurs et des mœurs. Il n’y a pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir et nous ne sommes pas des aveugles. Ce ne sont donc pas les manipulations médiatiques éhontées, la calomnie, l’injure, la forfaiture, l’abus de pouvoir, l’achat des consciences et le climat de terreur que l’on veut nous imposer qui empêcheront la marche irrésistible de l’Opposition vers la victoire finale, celle de l’alternance démocratique, donc celle du changement.

A l’Union Nationale nous sommes définitivement convaincus que nous devons tous être au service du Gabon et que le Gabon doit être au service de tous. Nous constituons de ce fait une alternative énergique à la logique du court terme, à l’égoïsme, au sectarisme, au tribalisme, au primat de la naissance et des liens matrimoniaux ainsi qu’à toutes les formes d’obscurantisme et de discriminations.

Chers compatriotes, militantes et militants,

Cela m’amène une fois encore à redire avec force que le Gabon est un et indivisible, qu’il restera un et indivisible dans sa riche diversité ethnolinguistique et dans la pluralité de ses provinces, départements, communes et villages. Vouloir opposer les Gabonais les uns contre les autres en utilisant, dans un langage démagogique, ces éléments est un acte criminel.

Dans cet esprit, d’aucuns ont prétendu et prétendent que j’ai sabordé l’UGDD. A ceux-là, je dis sans ambages, qu’ils se trompent. L’UGDD a été créée pour qu’elle puisse jouer un rôle très important dans la conduite des affaires de la cité. Chemin faisant, tout démontre que ce n’est que dans l’unité que cet objectif noble peut être atteint. Le constater et le mettre en pratique exigent patriotisme, dépassement de soi et humilité. Je suis fier et satisfait d’avoir, avec d’autres militantes et militants de ce Parti, posé cet acte historique pour notre pays.

Ce que je viens de dire est aussi valable pour le MAD et pour le RNR. Mais nous n’en sommes plus là. Tous et toutes unis, nous marchons maintenant, d’un pas intrépide, au sein de l’Union Nationale qui n’appartient à aucune province, à aucune ethnie, à aucune religion, pour la conquête du pouvoir par la voie démocratique.

Oui l’Union Nationale condamnera et combattra cette attitude coupable de bon nombre de compatriotes qui se bandent les yeux, se bouchent les oreilles et renoncent à voir la réalité, préférant la déformer ou lui donner l’interprétation qui leur sied afin de continuer à jouir abusivement et impunément de leurs avantages personnels. Mais ils seront rattrapés par le temps.

Pour mener à bien ce combat dans l’intérêt supérieur du pays, l’Union Nationale, pour passer son message, rappelle qu’elle doit s’exprimer notamment dans les médias publics conformément aux dispositions légales et règlementaires. Ce n’est malheureusement pas le cas, la censure lui étant imposée pour des raisons que seul le Pouvoir connaît. C’est illégal. Il doit y remédier, et c’est valable aussi pour les autres partis politiques de l’Opposition.

A quelques semaines des élections législatives partielles du 6 juin prochain, l’Union Nationale dénonce avec force les manœuvres frauduleuses du Pouvoir tendant à modifier les listes électorales utilisées pendant l’élection présidentielle du 30 août 2009 qui, faute de mieux, sont les seules acceptables. Nous y veillerons comme nous veillerons également aux autres conditions pour des élections libres, justes, transparentes et crédibles.

Si ces préoccupations sont pressantes, d’autres, non moins importantes et relatives aussi au renforcement de la démocratie et de l’Etat de droit, portent notamment sur la mise à plat du fichier électoral, l’introduction des données biométriques dans le fichier électoral, le retour au scrutin à deux tours pour les élections uninominales, le recentrage des compétences de la Cour Constitutionnelle en matière électorale et la réforme de la Commission Electorale Nationale Autonome et Permanente (CENAP). Il est urgent d’engager toutes ces réformes tout de suite après les élections législatives partielles.

Dois-je rappeler par exemple que pour ce qui est de la loi sur la biométrie, le texte est au Sénat depuis la dernière session parlementaire de l’année 2009 et que son vote par cette Chambre est très attendu au cours de la présente session, dite session des lois. Les élections législatives de 2011 devront être, pour l’Union Nationale, organisées sur la base de ces réformes.

Un sujet occupe depuis quelques jours la presse audiovisuelle et écrite nationale, celui de la paternité du nom « Union Nationale ».

Vous observez tous notre sérénité et notre silence jusqu’ici parce que rien ne nous permet de répliquer y compris aux accusations gratuites dont le Secrétaire Exécutif et moi sommes l’objet de la part de quelqu’un qui est en quête d’existence. Cependant pour éclairer l’opinion, donnons ces quelques détails :

1 – Le Ministre de l’Intérieur à qui nous avons adressé, le 10 février 2010, pour reconnaissance de plein droit, le dossier de l’Union Nationale, a signé le récépissé matérialisant cette reconnaissance le 20 avril dernier. C’est une preuve qui se passe de commentaire quand on sait que le plaignant l’a saisi.

2 – A l’élection présidentielle des 25 et 27 novembre 2005, la Commission Nationale Electorale indique dans son rapport général qu’elle avait enregistré treize dossiers de candidature, validé quatre candidatures et rejeté neuf. Il n’y a nullement le nom du plaignant et celui du parti sous la bannière duquel il se serait présenté (voir le rapport). Quel crédit accorder à toutes ses déclarations ?

3 – A propos du nom « Union Nationale », notre Parti l’UNION NATIONALE a obtenu l’attestation de dépôt de nom commercial n° 002621 du 19 mars 2010 du Directeur Général du Centre de la Propriété Intellectuelle du Gabon (CEPIG). Le nom « Union Nationale » appartient donc bien à notre parti « l’Union Nationale » (voir document). A ce sujet, le dépôt de nom a été fait par l’Union Nationale et non par Monsieur Zacharie MYBOTO comme rapporté dans Gabon Matin du 23 avril.

Comme vous le constatez tous, les choses sont claires au niveau de notre parti.

Militantes et militants, sympathisantes et sympathisants,

L’agitation de ce compatriote est révélatrice du mauvais état d’esprit qui habite bon nombre de gabonais réfractaires à la dynamique d’unité, de travail et patriotisme qu’imprime l’Union Nationale. C’est pourquoi je vous invite tous et toutes à la mobilisation et à la vigilance afin, d’une part, de faire échec à toutes manœuvres de déstabilisation de notre Parti, l’Union Nationale qui œuvre pour un Gabon pour tous, d’autre part, d’apprécier, à leur juste valeur, notre engagement et notre responsabilité dans le succès attendu aux élections législatives partielles du 6 juin prochain.

Vive l’Union Nationale !

Vive le Gabon !

Je vous remercie.


Lundi 26 Avril 2010
LVDPG - Actualité en ligne 24h/24
Vu (s) 1588 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

19.Posté par St.Michael le 29/04/2010 23:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
17.Posté par Peacemaker le 29/04/2010 19:53

@ St Michael,

J´ai une kestion à un milion de dollars pour toi,si le PDG avait investi Oyé Mba ou Eyéghé Ndong comme candidat,tu ferai koi aujourdhui?Tu souttiendrai toujours AMO ,membre du PDG?
=========================================================

@Peacemaker,

Si je n'étais pas St.Michael, je commencerais déjà à désespérer de ton sort.

Ta question prouve bien que tu lis St.Michael avec les yeux de ton ego et tu interprètes St.Michael avecle serveau de ta haine.

Si tu lisais St.Michael avec les yeux de ton cœur et si ce cœur était ouvert tu aurais du te souvenir que j’ai dit 1 Million de fois que je suis et soutiens le peuple opprime épris de vérité, de liberté, de justice de liberté et de la vérité des urnes. C’est pour cela que je n’ai jamais reconnu ton biafrais ni son père adoptif comme toi et l’aveugle Mouloungui vous l’avez fait sans scrupule en oubliant le massacre le plus horrible qu’un être humain n’avait jamais perpétré dans mon pays le 04/09/09 juste pour voler une élection dont il n’avait pas droit de participer selon ce qui restait de la constitution gabonaise.

Ma REPONSE EST SIMPLE ET RESTE LA MEME DEPUIS les 51% de 1993:

Il n’y a que deux camps et il n’y aura pas de camp intermédiaire.

Tout être humain, conscient, sincère courageux et intègre comme PMM, ZAC, AMO, JEN, CAM, BBM, Ogouliguende, Bengone Nsi….qui rejoint le camp de St.Michale en mettant les intérêts du peuple au dessus de ses ambitions personnelles pour démanteler l’axe du mal Alibenbongo/pdg-francafrique est avec St.Michael et St.Michael sera avec lui (I can’t be more clear)

Did you understand that or it’s too late for you and your Moron JF Mouloungui ?

Si mon compte est bon c’est le millionième de fois que tu me poses cette question ‘TEST’ que tu appelles 1 Million de $ que moi je qualifie de Zero Bongo CFA.

As you may know me by now I will remain consistent since I do not lead by fear nor by speculation, I lead by principles and Rightness.

Last not Least, we (True elite) we do not predict our future, we set up our future and we are the future and not Alibenbongo/pdg-francafrique.

It’s not too late for you to reconsider my friend.


Amen.

18.Posté par Bhenen le 29/04/2010 22:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Peacemaker,

Quels sont les verroux institutionnels auxquels tu fais reférence et qui seraient l'oeuvre de Mba Obame ? Précise les stp. Juste pour vous défoulez, j'ai le préssentiment que 'vous 'avancez toutes sortes d'accusations sans le moindre fondement !!!

A vous lire, vous signifier que c'est Mba Obame qui dirigeait le Gabon; n'est ce pas curieux ? Il n'a été Ministre de l'intérieur que pendant près de quatre ans jusqu'au décès de Bongo Omar...

Quels sont les verroux dont il est question dans ton accusation ?

17.Posté par Peacemaker le 29/04/2010 19:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ St Michael,

J´ai une kestion à un milion de dollars pour toi,si le PDG avait investi Oyé Mba ou Eyéghé Ndong comme candidat,tu ferai koi aujourdhui?Tu souttiendrai toujours AMO ,membre du PDG?
On veut bien ke les choses avancent au pays,mais c´est pas un AMO ki a contribué à mettre en place tous les verrous institutionels k´on vit au Gabon en ce moment.
Il ne suffit pas de déclaré haut et fort k´on est baptisé pour se dire chrétien après avoir commis toutes sortes d´abominations. Vu l´idolatrie ke tu voues à ton leader,tu dois savoir de koi je parle.

16.Posté par MAKATA-MA-NGOYE le 29/04/2010 13:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'histoire est est le récit de ce qui s'est passé autrefois.

Chaque homme politique au Gabon a une histoire et elle doit être racontée à tous les enfant s du pays.

Pourquoi faut-il la masquer? On ne se décrète pas ange SVP!!!

La lutte démocratique au Gabon a connu des sabotteurs, des partisans de la gabégie et de l'enrichissement illicite.

Vous pouvez consciencieusement regarder autour de vous, fdemander des déclarations de patrimoine pour savoir que la fortune de certaines personnes adulées aujourd'hui est le fait des malversations financières et de leurs combines dans l'exercice de leurs fonctions.

Le détournement des déniers publics est un délit imprescriptible!!!

Quand on est valeureux, on n'insulte pas, ce sont des reflexes pdgistes!!!

15.Posté par St.Michael le 28/04/2010 18:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Peacemaker, salut!

En te lisant entre les lignes, je découvre un individu dans la haine, l’amertume épris de vengeance.

Tu serais très soulagé de voir AMO, ZAC, Paulette, CAM, JEN se faire battre par tes parrains JF Moulongui/PDG aux partielles.

Tu rêves des portes du paradis une fois ces personnes battues aux partielles et leur argent épuisé pour vivre dépourvu de leurs millions et tu pourrais rendre l’âme en paix (what a desastre for the humanity !).

Tu te glorifierais de voir Alibenbongo/pdg-francafrique terminer la phase de la monarchie inhumaine qu’ils ont lancé en massacrant tes frères et sœurs pour une élection que le biafrais n’avait pas droit de participer.

Tu te mettrais à bord de ta voiture pour fixer les yeux sur le retroviseur au lieu de regarder devant là où tu veux conduire tes enfants (This is dangerous and not sensible)

Tu avances des choses en citant PM sans même consulter ce dernier, ni même suivre les directives de PMM qui prend ses distances de Aliben/Mba Abessolo/Mouloungui/pdg-francafrique et encourage ACR de se rapprocher de UN.

Mon approche est celle de PMM/ZAC/Mayila/AMO….qui savent que notre diversité ne devrait pas être exploitée contre nous comme le fait malicieusement ton TOTON ASSOCIE, mais plutôt ce qui nous unit (Liberté, Indépendance, Démocratie et Vérité/respect des Urnes) est plus sacré que tes milliards dévalués/vanité qui te rongent l’esprit au point d’accepter qu’on décapite ta mère si c’est pour dissoudre ACR et UN.

Voilà la grande différence entre mon concept de NDT (National Dream Team) et ton petit vampire divisionniste qui est en voie de désintégration au Gabon et en Afrique.

Sur ce, je t’invite à garder tes prédictions/spéculations pour toi et de m’épargner des ruses des prestidigitateurs.

As you may know me by now : I do not predict my future, I set up my future, and I have already set up my future with the light of the star as opposed to JF Mouloungui and VC-PDG who set their future with the light of any passing ship.

Take care my friend and see you in the battle field fighting the right fight not for our anger/resentment but for the sake of our children and grand children.

Amen.


14.Posté par Peacemaker le 28/04/2010 17:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ St Michael,

Je te donne juste un prénom: Maxime,il travaille dans une entreprise d´assurance au Gabon. C´est l´homme ki a tjrs battu AMO dans son village à Medouneu. Ce dernier l´emportait grace à la fraude dont il est le maitre au Gabon.
En ce moment,les candidats de UN aux partielles veulent négocier avec l´ACR, pa pour le peuple,mais pour sauver leurs postes de députés. En aout 2009,ils ont refuse de porter PM au pouvoir.
C´est la politik du ventre et des interets personnels.Pour moi UN c´est un club de milliardaires ki veulent survivre politikement aprés avoir spolier le peuple.
Le Gabon a besoin d´une élite engagée dans les affaires pour developper le pays,pa de néo opposants ki ne proposent rien de nouveau.Dans ce sens,Chantale Myboto est l´une des rares ki investi au pays le pognon mal aquis.
Toutes ces choses ke les chefs de UN réclament en ce moment ( retour au scrutin à 2 tours, toilettage de la constitution etc...) PM les réclamait depuis.C´est pas parceke,cela sort de la bouche de Mybotot k c´est nouveau.Soyons sérieux.
Sais tu ce ke sont devenus les hommes et femmes ki ont fait de l´UGDD la deuxième force politik du Gabon?Ils n´ont pas tous suivi le boa de Mounana. D´ailleurs beaucoup demandent tjrs des explications à Zack.Et Paulette sera la première a le payé cache à LOZO,Omar n´est pls là pour la nommer député.Indem pour Eyéghé ke Mba Abess a tjrs allumé au 2e arrondissement.
UN=PDG,meme système,meme fraude,meme gout pour le pouvoir. Et certains en juin prochain vont vivre ce k´ils faisaient endurer aux otres lorsk´ils étaient intouchables.
Ils vont enfin financer leurs campagnes électorales avec leurs propres moyens,fini les voitures de la primature rékisitionnées pour les campagnes du chef, fini les procès verbaux préétablis.Et pour Oyé Mba,fini le temps ou les militaires partaient bourrer les urnes pour lui. C´est aussi cela le changement,pour un Gabon pour tous.



13.Posté par ae le 28/04/2010 15:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Toi, Darcy Onanga, les gens qui réussissent grâce à la mafia du PDG et aux origines ethniques... Pitié

12.Posté par onanga le 28/04/2010 09:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
à ae,

Je vais te surprendre mon chèr frère qui croit tout savoir, je ne suis pas étudiant aux usa et je n'ai jamais été à l'UOB. T'informe que dans un débat d'idées, il faut parfois laisser la porte ouverte à des propos contraire. Pour quoi s'interroger sur la véritable nature des hommes "changeant : opposition-pdg puis opposition" qui veulent prendre les destinés du pays est synonyme d'être pdgiste? arrêtez svp. Est-ce d'igne des gabonais qui se disent instruits, insulter tous ceux qui ne partagent pas certaines de vos idées? Vous faites pitié... Et dire qu'avec de tels attitudes et écarts de comportements vous voulez diriger ce magnifique pays. Laissez moi vous dire que vous n'êtes pas différents de ceux que vous blamez today. Un peu de respect pour vos frères.


vive le gabon, vive la république

11.Posté par ae le 27/04/2010 19:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Onanga,
c'est normal que tu soutiennes ALI9 car c'est grâce à ce régime que tu es étudiant aux USA en ce moment, alors que tu ne le méritais pas. Tout le monde connais ton histoire récente à l'UOB.

10.Posté par St.Michael le 27/04/2010 18:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Peacemaker, Onanga,

Votre disque est bel et bien raille, et vous restez toujours en dessous du seuil de la mediocrite chronique caracterisant les Compagnons de JF Moloungui.

Il vous reste deux choses :

1-Vous déshabiller et vous présenter devant votre guru comme l’ont fait Dana, JF Mouloungui Mba Abessolo…

2-Ou comme l’a dit l'ombre, vous mettre en flamme et bruler des pieds à la tête car c’est trop tard vous n’avez pas su convaincre la majorité, votre message a été et reste la division des peuples et non l’Unité des peuples.

Vous ramez à contre courant, ce qui vous qualifie bien des compagnons de JF Mouloungui en quête des ‘Dog Meals’.

You might fire back, who cares, I will keep hammering an unequivocal and consistent message to misguided folks lost in the bongist darkness.

Amen.

1 2

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...