News & Infos Utiles...


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Deux ministres gabonais séquestrés par des salariés grévistes

l'info réelle 7J/7 - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Samedi 19 Avril 2014 à 08:57 | Lu 2708 fois

Des fonctionnaires du ministère des Eaux et forêts ont séquestré pendant plusieurs heures leur ministre de tutelle Nelson Messone ainsi que son ministre délégué Louis Philippe Mve Nkoghe pour les obliger de trouver une solution immédiate à une longue grève qui dure depuis deux mois.



Les grévistes ont érigé des barricades et brûlé des pneus devant l’entrée principale du ministère des Eaux et forêts. Ils ont interdit à leurs deux ministres de quitter les bureaux tant qu’une solution immédiate n’était pas trouvée à leurs revendications.

Plus d’une soixantaine de policiers et gendarmes sont venus à la rescousse des deux membres du gouvernement en difficulté. A leur arrivée, les policiers ont tenté de négocier avec les manifestants qui ont rejeté l’ordre de vider les lieux.

Selon un des responsables de la police, les manifestants étaient armés de deux fusils de chasse de type calibre 12. Un fusil aurait été saisi alors que l’autre était encore entre les mains des manifestants.

Pour équilibrer la force, la police a fait appel à l’unité spéciale de la gendarmerie armée des fusils de guerre. Des sapeurs pompiers sont également arrivés pour éteindre le feu allumé à l’entrée principale du ministère.

L’assaut a finalement été donné vers 21 heures après l’échec des négociations. Les policiers en première ligne ont lancé deux bombes assourdissantes qui ont rapidement dispersé les manifestants. Les gendarmes encagoulés ont ensuite pénétré dans le ministère et embarqué les deux ministres dans une Jeep. Les deux membres du gouvernement ont retrouvé sur le boulevard triomphal leur collègue de la Défense qui a vécu leur libération.

« C’est un acte irresponsable », a déploré le ministre des Eaux et forêts un peu déstabilisé par ces longues heures d’inquiétude.

Les manifestants ont fuit nuitamment vers Gabon Télévision, l’immeuble le plus proche du ministère des Eaux et forêts. D’autres se sont cachés dans les fleurs alors certaines autres se sont jetés dans une broussaille.

Un homme supposé être du ministère a été interpellé.

« Les bureaux du ministre restent ouverts pour le dialogue », a tempéré M. Messone visiblement éprouvé par un tel comportement. Selon lui, les primes réclamées par les manifestants seront payés ce mardi. Il affirme avoir donné cette information aux grévistes cet après midi.

Le personnel des Eaux et forêts est en grève depuis février pour réclamer le paiement des primes et des meilleures conditions de travail.

Jeudi à Nkoltang (30 km de Libreville) sur la route nationale N°1, ils ont érigé un piqué de grève. Ils ont immobilisé tous les camions grumiers transportant des produits forestiers. La barricade a été levée par la garde républicaine présente sur les lieux pour la sécurité du chef de l’Etat en visite dans la zone.

Gabonactu

Samedi 19 Avril 2014
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 2708 fois




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 21 Avril 2017 - 07:17 Les douaniers paralysent le Port d’Owendo

Jean Ping Président élu | Ali Bongo Réélu !!! | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Société Civile | MDFC | CAPPO | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Estuaire | Woleu Ntem | Ogooué Maritime | Haut Ogooué | Ngounié | Moyen Ogooué | Ogooué Lolo | Ogooué Ivindo | Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame









Les Articles les plus lus

Savoir Bien Vivre...

La Femme Emancipée