News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Deux Faux monnayeurs interpellés à Bifoun samedi dernier

Le site de la Liberté - LVDPG - Média Libre & Débat 24h/24 le Jeudi 7 Octobre 2010 à 00:55 | Lu 952 fois



Gabon : Deux Faux monnayeurs interpellés à Bifoun samedi dernier
Deux faux monnayeurs ont été interpellés, samedi dernier à Bifoun, chef-lieu du département de l'Abanga- Bigne, dans la province du Moyen-Ogooué (centre), avec en leur possession une caisse contenant des clichés de billets de banque, a constaté un journaliste de l'AGP

Ibrahim Sacko (25 ans), né à Mounana, petite localité de la province du Haut-Ogooué (sud-est), et Karel Mboula, âgé de 21 ans, natif de Fougamou, dans le département de Tsamba Magotsi, dans la province de la Ngounié (sud), ont été arrêtés samedi dernier à Bifoun par les éléments de la brigade de gendarmerie locale.

Le commandant de Brigade, le lieutenant Pierre-Claver Woundi, a indiqué avoir été informé, le 2 octobre dernier, de la présence dans la localité de deux individus en provenance de Lambaréné avec en leur possession une caisse contenant des clichés de billets de banque.

Selon les informateurs, les deux individus avaient l'intention de fabriquer de la fausse monnaie. A la suite de cette information, les gendarmes ont organisé une patrouille à l'issue de laquelle ont été interpellés Ibrahim Sacko, le propriétaire de la caisse contenant les clichés des billets de banque, et son acolyte Karel Mboula.

Interrogé par les gendarmes, Ibrahim Sacko a indiqué que la caisse contenant des clichés des billets de la Banque des Etats de l'Afrique Centrale (BEAC) appartenait à un ressortissant camerounais. Il l'aurait acquise auprès de François Zame, vendeur de friperie au quartier d'Isaac à Lambaréné, aujourd'hui en fuite, à l'issue d'une démonstration fort convaincante de lavage de clichés.

Zame réclamait au départ 450.000 FCFA pour la caisse. Mais Sacko n'a pu lui avancer que 200.000 FCFA. A cette somme, il a ajouté 150.000 FCFA devant servir d'avance pour l'achat du mercure chez Hassan, un ressortissant libanais, qui réclamait 800.000 FCFA.

Mais après avoir encaissé l'argent de la caisse et du mercure qu'il devait aller acheter à Libreville auprès d'Hassan, Zame a disparu de la circulation. Il est introuvable depuis lors. Alors que Sacko et Mboula ont été présentés mardi au procureur de la République du tribunal de première Instance de Lambaréné, qui a délivré un mandat de dépôt pour leur incarcération à la prison de Lambaréné.

Jeudi 7 Octobre 2010
LVDPG - Média Libre & Débat 24h/24
Vu (s) 952 fois




1.Posté par Mounanga Bounda le 09/10/2010 06:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est amusant de constater qu'il ya encore des gabonais (gens) qui se font avoir avec cette attrape idiots. Ce genre de personnes sont appelées "MUGU" et l'artiste qui fait son tour de magie un "Fé". La police ne devrait même pas s'en prendre aux malheureux, ils sont les victimes de leur moralité douteuse. Ce ne sont pas de faux-monnayeurs, juste deux "dummies" avec des photocopies réussies. C'est toujours la même excuse qu'ils (les artistes) auront: "L'achat du mercure". Au lieu de laver le papier blanc, c'est le client qui se fera laver par son avidité. Tout le monde veut devenir riche sans les efforts qui vont avec. Le travail est une valeur sûre, mais cette opportunité n'est pas accessible à tous. Espérons que l'émergence sortira le gabonais de sa léthargie. l'éducation permettra d'éviter des mystifications semblables. Chimie quand tu nous échappes!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...