News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Destruction d’un stock de vivres et autres produits venus du Bénin

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Dimanche 4 Décembre 2011 à 10:58 | Lu 576 fois



Gabon : Destruction d’un stock de vivres et autres produits venus du Bénin
La Direction générale de la concurrence et de la consommation (DGCC) a détruit samedi à Libreville une cargaison des produits impropres à la consommation saisie dans un entrepôt clandestin très insalubre, a constaté un reporter de Gabonactu.com.


Expédié à la décharge publique de Mindoubé, 5ème arrondissement, pour destruction, le stock dont la valeur est estimée à plusieurs milliers de FCFA était essentiellement composé de sacs de gari (farine de manioc), d’huile de palme (12 bidons) et de gros tonneaux en plastique remplis de « kaye-kaye », une boisson fortement alcoolisé issue de la distillation de plusieurs matières. Il y avait aussi des produits pharmaceutiques importés d’Inde et du Nigeria, de produits de beauté de contrefaçon ainsi qu’un important lot de patte dentifrice de marque Maxam, interdite au Gabon.

« L’entrepôt était un mélange de produits prohibés et des denrées alimentaires exposés aux intempéries », a déclaré Pépécy Ogouliguendé, Directrice de la Consommation représentant le directeur général de la DGCC, Guy Pierre Boudianguéla.

« L’existence de ce dépôt n’était pas connue des autorités et l’opérateur qui l’exploitait ne se souciait guère de la santé des consommateurs », a-t-elle poursuivi.

Comme dans une porcherie, les vivres étaient entassés à même le sol dans des conditions insoupçonnables avec des paquets de thé, des écorces de bois et autres plantes utilisées dans la pharmacopée.

Sous le contrôle de la directrice de la consommation qu’entourait, son chef de service, Aristide Edowiza, et son chargé d’études Valjean Ndzè Nzè, ces produits non conformes et frelatés ont été acheminés à la décharge publique de Mindoubé où ils ont été détruits par un bulldozer.

« L’objectif de la DGCC est de sensibiliser l’ensemble des importateurs des produits de consommation courante sur la nécessité de respecter les règles élémentaires d’hygiène », a ajouté la directrice de la consommation précisant que l’importation de certains légumes secs comme le haricot et autre n’est pas interdite au Gabon.

L’importateur épinglé a, outre la destruction de sa marchandise, écopé des pénalités financières à verser au trésor public gabonais.

Cette prise a été possible grâce à l’opération ‘Libérez les trottoirs’ initiée depuis un moment par le gouvernement. La présence des sacs de farine et de haricots exposés au soleil à même le sol avait suscité la curiosité des ministres de l’aménagement du territoire, Léon Nzouba et son collègue de l’intérieur, Jean François Ndongou qui étaient sur le terrain pour superviser la destruction des bâtisses érigées dans le domaine public. Les deux ministres ont alerté la DGCC qui est entrée en action.


Sydney IVEMBI

Gabonactu

Dimanche 4 Décembre 2011
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 576 fois




1.Posté par Ali9% le 04/12/2011 12:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
D'après nos enquêtes;
ce dépôt clandestin des produits impropres à la consommation appartient à Mr Accrombessi Maixent directeur du cabinet d'Ali bongo et Béninois de nationalité!
des agents de douane et de la police portuaire du port molle de Libreville et du port à contenair d'Owendo affirment être impuissants à saisir des contenairs en provenance du bénin et du Nigeria!
M. Kb qui veut garder l'anonymat confirme que c'est un réseau bien ficelé qui date d'1 ans et demi,et rajoute que a chaque fois qu'ils veulent procéder à vérifier les marchandises la présidence s'est souvent interposé.
tout porte à croire qu'Accrombessi déjà suspecter dans une affaire de trafic de devise,trafic de drogue et proxénétisme est le père de cette nouvelle mafia,qui prend de l'ampleur dans notre pays!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...