News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Des traficants d’ivoire rattrapés par les éléments de la police judiciaire de la Nyanga

l'info réelle 7J/7 - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mercredi 16 Janvier 2013 à 07:54 | Lu 490 fois

Ibrahim Mapangou Dama (cerveau de la bande), Nziengui Mihindou alias Féfé (un de ses lieutenants) et le receleur Ndinga Mohamed alias Sam, ont été écroués à la prison centrale de Tchibanga, chef-lieu de la province de la Nyanga (sud) après avoir été rattrapés par les éléments de la police judiciaire sept mois après leur forfait perpétré contre les éco-gardes et les agents de la brigade mobile du Parc national de Moukalaba Doudou, a appris mardi l’AGP de sources policières.



Gabon : Des traficants d’ivoire rattrapés par les éléments de la police judiciaire de la Nyanga
Selon la source, un des membres de la bande, Alain Moussavou, spécialiste en fabrication des munitions court encore et se trouverait à Port-Gentil, la capitale économique du Gabon.

‘’Nous étions en patrouille nocturne de surveillance en périphérie du Parc, dans le cadre de la sécurisation des ressources faunistiques car nous étions en période d’ouverture de chasse. Autour de 8 heures dans la zone de Baniara où notre ronde était élargie, nous avons aperçu et identifié un individu redouté dans le braconnage accentué mais aussi, grand trafiquant d’ivoire et de chanvre indien qui donnait l’impression d’être en panne alors qu’il attendait ses chasseurs qui étaient encore en forêt ‘’, a précisé le commandant Nzengué, chef de mission, ancien chef de la Brigade mobile de Mourindi joint au téléphone.

Le commandant Nzengué a indiqué que c’est vers 4 heures, qu’il ont entendu le ronflement d’un véhicule qui roulait à vive allure.

‘’A l’approche de la barrière, nous étions surpris de reconnaitre le véhicule d’Ibrahim Mapangou Dama lui-même au volant. Ils ont détruit la barrière quelques minutes plus tard l’équipe mobile s’embarque et suit le véhicule, aussitôt deux détonations d’un calibre 12 retentissent, la poursuite est vraiment lancée le troisième coup, les plombs atteignent le véhicule sur le pare-brise et le toit qui ont eu des impacts des balles. Au total 5 coups de fusil ont été tirés contre nous pour la simple raison qu’ils transportaient la viande d’éléphant ‘’, a-t-il expliqué.

Cette course poursuite n’a pas permis de mettre la main sur le braconnier Mapangou Dama et ses compagnons qui ont pu cependant vendre une paire de pointe d’ivoire à Mohamed Ndinga résidant à Mayumba, une autre localité de la province de la Nyanga pour la rondelette somme de 320.000 FCFA. Ce dernier à son tour a revendu les ivoires à camerounais à la somme de 418.000 FCFA.

Selon toujours la même source, le braconnier Mapandou Dama a été finalement appréhendé à Libreville où il avait trouvé refuge et reconduit à Tchibanga où il croupit en compagnie des compagnons à la prison de la localité.

Selon la législation gabonaise, les trafiquants d’ivoire en courre des peines allant de trois a six mois de prison et de 100.000 à 10.000.000 de FCFA d’amende.

Mercredi 16 Janvier 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 490 fois



Politique | Société | Economie | Articles Sponsorisés | Vide1 | Vide | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Société Civile | MDFC | CAPPO | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Estuaire | Woleu Ntem | Ogooué Maritime | Haut Ogooué | Ngounié | Moyen Ogooué | Ogooué Lolo | Ogooué Ivindo | Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame








Les Articles les plus lus

Savoir Bien Vivre...

La Femme Emancipée


Incroyable !