News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Des policiers tabassent des élèves pendant une marche pacifique

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Vendredi 15 Novembre 2013 à 09:06 | Lu 6788 fois

La violence et les nombreuses dérives perpétrées par les forces de l’ordre sur les populations ne semblent plus connaître de limites. Alors qu’ils marchaient pacifiquement hier 13 novembre, pour revendiquer la reprise des cours, des élèves ont été gazés et frappés par des policiers dont la mission était visiblement de les disperser.



Jusqu’où iront les forces de l’ordre du Gabon dans leur escalade de violence ?

C’est la question que chacun se pose au vu des dérives dont ils sont les auteurs malgré les nombreuses dénonciations et plaintes des populations.

Hier 13 novembre, des élèves, mineurs pour la plupart, ont fait les frais de la violence qui caractérise désormais les policiers gabonais, alors qu’ils marchaient pacifiquement pour demander la reprise des cours interrompus depuis quelques jours.

Les nombreux badauds présents sur les lieux ont filmé des scènes honteuses où l’on pouvait voir des policiers balancer du gaz lacrymogène sur des élèves ayant l’âge d’être leurs enfants, avant de les tabasser ensuite.

La scène qui se déroule au rond point charbonnages en a choqué plus d’un car, malgré les cris des riverains qui demandaient aux policiers d’arrêter de s’acharner sur ces jeunes élèves, ces derniers s’en sont donnés à cœur joie en les tabassant à coups de matraques.

Comment comprendre une attitude aussi honteuse de la part de forces dites de « l’ordre » et donc censées protéger les populations ?

Face à des enfants qui n’ont commis pour seule faute que le fait de demander la reprise des cours pour ne pas voir leur avenir compromis, est-ce là la seule réponse qui pouvait leur être opposée ?

Où va-t-on à cette allure si chaque manifestation visant à témoigner du malaise social dans lequel vivent les Gabonais doit être violemment réprimée ?

Choquant. Tout simplement…

Publié le 15-11-2013 Source : Gaboneco.com


Vendredi 15 Novembre 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 6788 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

19.Posté par Priscilla le 18/11/2013 10:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Lea: tu es une vraie tête à claque...

18.Posté par tarchidime le 16/11/2013 13:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Que peut-on attendre de ces promotions de policiers dont on connaît le mode de recrutement? J'en connais particulièrement quelques uns, avant leur incorporation qui étaient des fumeurs de chanvre indien, de braqueurs invétérés; ils sont restés les mêmes. Pire les loups sont aujourd'hui dans la bergerie, ils ont revêtu les habits d'agneaux.

17.Posté par jakafane le 16/11/2013 12:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ERRATUM- Monsieur neldry, sauf votre respect mais votre post ne nous fait pas beaucoup avancer. La majorité des contributeurs de ce site sont d'accord pour dire que nous avons de gros problèmes à résoudre pour remettre sur pied notre système éducatif. Cela se résume en quelques mots, "l'état a faillit à son devoir", et çà fait longtemps que çà dure. Primaire, secondaire et enseignement supérieur, toutes les structures sont en panne. Les manifestations qui sont réprimées aujourd'hui ne sont que l'expression d'un raz le bol général. La seule chose que je déplore ici, c'est la passivité des parents face à cette situation.

16.Posté par jakafane le 16/11/2013 12:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Monsieur neldry, sauf votre respect mais votre post ne nous fait pas beaucoup avancer. La majorité des contributeur de ce site sont d'accord pour dire que nous avons de gros problèmes à résoudre pour remettre sur pied notre système éducatif. Cela se résume en quelques mots, "l'état a faillit à son devoir", et çà fait longtemps que çà dure. Primaire, secondaire et enseignement supérieur, toutes les structures sont en panne. Les manifestations qui sonts réprimées aujourd'hui ne sont que l'expression d'un raz le bol général. La seule chose que je déplore ici, c'est la passivité des parents face à cette situation.

15.Posté par neldry le 16/11/2013 10:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour a tous
Mr Jakafane si vraiment ta rien à dire abstient toi à critiquer si ta pas compris sont post demande a ton petit frère ou sœur de te le traduire….
Depuis quand les médias reproduise réellement ceux qui c’est passée dans un faits Mr ADN ? Cette pratique que Miss Léa décrit je suis désolée existe bel est bien
Vous avez la preuve de cette marche fut t’elle pacifique? Parce que je vois mal des enfants faire une marches sans rien bousiller en chemin vus que leurs aînée ne le font pas donc arrête d’incriminer X ou Y les tords sont partagée et les responsable de tout cela sont les enseignants et les parents parce que moi parents je vois mon enfants sortis en tenus de la maison sachant que les enseignants font grève je pense je poserais des questions
Et j’ai une question pour le webmaster de cette article
Où va t’on à cette allure si des qu’il a un malaise social quelque part on est sur les routes à bloquer la libre circulation des gens? Où va-t-on ou même nos enfants non pas compris et même des adultes et vous aussi par ce que je ne vois pas sur votre article ou est mentionner si cette marche était improvisée ou avait l’aval du Ministère de l’Intérieur ou pas ? Vous été la pour relayée des infos faites le objectivement svp

14.Posté par lea le 16/11/2013 00:33 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Lol Ali reste essayez un peux de vous mettre a la place de l''autre avant de parler vous pensez que presider un pays c''est aussi facile que gerer un foyer?? Il a asser de probleme laisser le tranquille il va regler ce probleme.

13.Posté par ALI BEN...BEN ALI DÉGAGE!!! le 15/11/2013 19:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est maintenant que les universités doivent joindre le mouvement.

Ainsi que les autres syndicats, santé, pétrole, média..

ALI BEN DEHORS!!!!

ALI BEN DÉGAGE!!!

ALI BEN DOIT PARTIR, MAINTENANT!!!!

TOUT EST FOUTU AU GABON, PAS D'ÉLECTIONS FIABLES AVEC UNE BIOMÉTRIE TAILLÉE SUR MESURE, LES ÉCOLES, LES HABITATS DE FORTUNES, DES ROUTES FAÇON, FAÇON, PAS D'HÔPITAUX DÉCENTS, ET L'ENSEIGNEMENT LE BORDELLE. ON FAIT LA PROMOTION DE LA MÉDIOCRITIQUER COMMENT S'ÉTONNER DE TOUT CE BORDELLE.

TROP C'EST TROP...ALI BEN...BEN ALI DÉGAGE!!!!!!!!

LE GABON NE VEUT PLUS DE TOI, DÉGAGE!!!

12.Posté par N'Nsa le 15/11/2013 18:11 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il ya des gens qui ne manquent pas d'occasion pour la fermer de temps en temps.
Comment pouvez-vous trouver élèves fautif et/ou à l'origine de ce desordre ?
Lors des precédentes greves, personne n'a mis Ali Bongo et son gouvernement la corde au cou pour accepter et signer accords avec le syndicats des enseigmants. Lors de son discours du 17Aout 2013, personne non plus, lui a forcé de promettre 400 nouvelles salles de classes pour cette année scolaire 2013/2014.
Les enseignants font greves, ils reclament la PIF et autres allocations et primes promisent par le gouvernement. De l'autre coté les élèves veulent rien d'autre que de meilleurs conditions d'etude. Il parait que nous sommes dorénavant dans "le train de l'emergence". Alors comment comprendre des colleges entiers ne possèdent ni toilettes, ni eau et encore moins d'electricité?
Il est bien vrais que ABO est different de son "père" OBO, il n'a jamais eu pour slogan «la jeunesse est sacré »; mais bon, son "énervance" sonne bien avec « jeunesse sacrifié» ! Emergence de crimes rituels. Emergence d'echec aux examen. Emergence de loges et de sectes. Emergence de pédérastie. Etc etc

11.Posté par Oréma le 15/11/2013 17:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce genre de comportements ne sont pas dignes des policiers. Ils font le mauvais choix de violenter même les enfants, de réprimer les manifs et donc d'empêcher les enfants d'extérioriser leur colère face à une situation qui ne les avantage pas. C'est un choix désolant et pathétique mais tout a un début et une fin, et chacun répondra de ses actes, ah la mémoire quand on l'a courte!

10.Posté par sbeck le 15/11/2013 17:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
nous avons pas à condamner les enfants, car se sont les "enfants", je partage l'avis de @AURE, le Gouvernement est SEUL RESPONSABLE, pour ne plus revenir sur ce que @AURE a écrit, sachez que la conséquence de l’incompétence a un effet de "destruction de château de carte": le fait que les enseignant ne soient pas satisfaits entraine une rupture de cours, ensuite, les enfants vont réclamer leur droit d'apprendre (c'est l'obligation de l'Etat), et enfin les parents se joindront à leur enfants, car ils sont les contribuables

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...