News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Des pêcheurs nigérians font de la résistance

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Samedi 27 Octobre 2012 à 00:36 | Lu 692 fois



Gabon : Des pêcheurs nigérians font de la résistance
Certains pêcheurs nigérians n’ont pas encore quitté le parc national Akanda au nord de Libreville où ils ont établi depuis plusieurs décennies des villages dans trois îlots de ce parc a constaté mercredi, le représentant du ministère gabonais des Affaires étrangères, Fidèle Nguembi Moussavou qu’accompagnait des agents de l’Agence nationale des parcs nationaux (ANPN).

‘’Nous somme venus voir et faire le constat nous même sur le terrain si tout le monde était bien parti, mais malheureusement nous constatons que personne n’a bougé. Nous avons vu les hommes, les femmes et les enfants, aussi des maisons qui ne sont pas encore détruiteenlevé’’ a relevé M. Nguembi Moussavou.

Selon lui, le gouvernement nigérian à travers son ambassade au Gabon, était informé, et le président nigérian a mis un avion, pour évacuer tout le monde, c’est-à-dire ceux qui voulais bien partir.

Le chef de l’Etat nigérian Goodluck Jonathan a affrété samedi dernier un avion de type Boeing 747 pour évacuer ses ressortissants, mais cet avion a seulement emmené 217 personnes sur les 841 qui ont été recensées sur ces trois îlots, a fustigé le représentant du ministère des Affaires étrangères.

‘’Nous ne serons plus là lorsque les militaires vont arriver, c’est mieux de partir tranquillement comme les autre sont partis’’ a averti M. Nguembi Moussavou.

Les pêcheurs encore présent sur les lieux ont promis libéré avant l’arrivée des militaires qui viendront ‘’nettoyer’’ la zone.

‘’Nous n’avons rien à dire, on respecte la loi du Gabon, ils nous ont dit de partir, c’est ce que nous allons faire, nous ne voulons pas des problèmes. Pour nous, les habitant de Moka, si nous ne sommes pas partis avec les autres c’est parce que nous n’avons pas de grand bateau pour transporter tout le monde’’ a dit un responsable des pêcheurs de l’îlot Moka.

En revanche, les populations des îlots Nendé et Nkedje qui ont respecté le délai fixé par le gouvernement gabonais demande qu’on leur accorde encore un peu de temps afin de récupérer les affaires laissés sur ces deux îlots.

Dimanche dernier, des agents de l’ANPN ont effectué une descente sur ces îlots pour chasser les personnes qui y vivaient.

Le Parc national Akanda fait parti des 13 parcs nationaux que le Gabon a érigé en 2002 pour la préservation des écosystèmes forestiers.


Samedi 27 Octobre 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 692 fois




1.Posté par Larévolte le 27/10/2012 02:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quand il s'agissait de chasser les gabonais sur leurs terres, les pelleteuses conduites par les militaires du gabon émergent n'ont pas attendu. Mais quand il s'agit des "biafrais", les voix des émergeurs bongopédégistes deviennent mielleuses pour essayer de faire croire aux pauvres gabonais que les nigérians coopèrent et ne font aucune résistance alors que la vraie raison est qu'ils veulent un peu plus de temps pour que tout le monde oublie qu'ils doivent dégager.

2.Posté par Ndambo le 27/10/2012 10:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ils sont en territoire conquis.

3.Posté par L'Homme Intègre le 27/10/2012 10:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ouille, de peur d'être taxé de xénophobe, je tiens à préciser à nos frères que le GABON n'est pas un pays conquis. Si Ali tolère ce bordel pas dans mon village. Entre nous mème là en Guinée équatoriale où j'ai des oncles maternels on me demande un laissez passer quand je voudrais bien leur rendre visite à plus forte raison quand je vais en mission à l'extérieur. Soyons sérieux quel gabonais se trouve à l'étranger sans papiers, la preuve le fameux sésame est une sinécure (passeport) pour l'avoir, j'ai failli rater un stage professionnel n'eut été l'intervention de mon ministre. En vérité, en vérité le seuil d'acceptation des étrangers dans notre pays est largement dépassé. A mes détracteurs le gabonais qui est à l'étranger est soit étudiant, diplomate ou professionnel international et rien d'autre. La FRANCE terre de liberté au temps de SARKOZY n'a jamais accepté ce bordel pourquoi le GABON ? Ce meli mélo incombe aux autorités gabonaises. Cette phrase je suis plus gabonais que toi n'est plus en vogue. Ne peut venir au GABON que celui qui est en règle et que cela soit valable pour tout expatrié sans distinction de la couleur de la peau. Le GABON n'est pas un far west.

4.Posté par King le 27/10/2012 11:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il faut d'abord rappeler que ces pêcheurs nigérians qui font de la résistance sont majoritairement Igbo donc Biafra!

*ils savent qu'ils sont protégés dans la mesure ou ils ont un frangin président de la République gabonaise!

* ils savent aussi qu'ils ne partiront pas sans être indemnisé!
*ils savent qu'ils occupent ces ilots illégalement et sont tous en situation irrégulière, tout en pratiquant des activités de pêche sans autorisation, et autres trafiquent, [[d'alcool, drogue, essence, et des clandestins.]]

*En 20 ans ces ilots étaient devenus des points de chute pour clandestin avant de rallier nuitamment la capitale Libreville et port gentil.

M. Nguembi Moussavou, dit que le chef de l’État nigérian Goodluck Jonathan a affrété un avion du type Boeing 747 pour évacuer ses ressortissants, mais qui a vu le Boeing en question personne à ma connaissance.


5.Posté par Mengue, Marie le 27/10/2012 19:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il n'y a qu'qu Gabon où l'étranger s'impose et impose sont droit et pietinne celui des gabonais !!! .... MRD !!!!....

6.Posté par Roos le 28/10/2012 00:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pas de propos acariâtre,voire iconoclastes envers nos amis nigérians ;il faut comprendre leur misère;celle de ces enfants.De plus sans eux nous n'aurions plus du poisson à LBV ou à POG.

Africans need be unity and peace to get weallth.

7.Posté par petit piment le 28/10/2012 01:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
fo les chasser c koi xa ? l gabon o gabonais

8.Posté par Mengue, Marie le 28/10/2012 11:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si vous pensez que mes propos sont acariâtres, dans quel autre pays que le gabon les étrangers font la loi et s'imposent?? ... le gouvernement ne donne pas les moyens aux gabonais pour organiser voir former les pêcheurs !!... La plupart des populations gabonaises situées en bordure de grand fleuve et/ou qui vivent à lbv ou port-gentil sont bien placées pour pratiquer la pêche aussi bien locale qu'industrielle!!!... si vous ne le savez pas encore renseignez-vous bien. Il faut se laisser piétiner parce qu'il faut accepter que ces nigérianes nous font vivre de pêche ... Si c'était dans le cadre de la solidarité africaine, raison de plus de les faire partir, car aucun gabonais ne se comporte ainsi malhonnetement au nigéria ni ailleur ... Au gabon on se croit dans un terrain conquit !!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...