News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Des parlementaires, juste de noms !

Le site de la Liberté - source : Gabonéco le Jeudi 30 Juillet 2015 à 11:18 | Lu 2595 fois

Les sénateurs et députés gabonais sont plus enclins à défendre leurs propres avantages financiers et sociaux qu’à accomplir la mission pour laquelle le peuple les a mandatés, c’est du moins ce qui ressort de leurs agissements. Finalement à quoi servent-ils ?



quoi sert le Parlement ? Une question, en apparence anodine, mais pourtant fondamentale. Sous d’autres cieux, le nombre de parlementaires aurait été revu à la baisse, depuis belle lurette. Mieux, l’une de ses chambres (Assemblée Nationale ou Senat) aura été dissoute ou supprimée, c’est selon. Sans verser dans les calculs politico-politiciens, comment comprendre que le Gabon, peuplé d’un peu plus 1 802 728 âmes (selon le dernier recensement général de la population et de l’habitat 2013 ) soit doté d’un parlement bicaméral (Assemblée nationale et Sénat) ? Des parlementaires (120 Députés et 102 Sénateurs) gracieusement entretenus au frais de la reine, le contribuable gabonais ! Et pourquoi faire ?

Des parlementaires amorphes ?

Bon nombre de parlementaires, pour ne pas dire la majorité, passe une partie, voire des législatures entières sans jamais prendre la parole lors des séances plénières. Pis encore, ils brillent par leur absence durant les travaux législatifs. Au point que lors d’un discours de fin de session parlementaire, Guy Nzouba Ndama, le Président de l’Assemblée nationale, en personne avait prévenu qu’il ne payerait plus les jetons de présence aux députés absentéistes.

D’autres, pourtant présents sont « muets comme des carpes ». L’aveu du député Idriss Ngari lors d’une récente audition à l’Assemblée nationale, en est la parfaite illustration. Le député de Nguoni, membre du bureau de l’Assemblé nationale a reconnu urbi orbi que c’était la première fois qu’il prenait la parole. Que fait-il donc à l’Assemblée nationale ? Question qui vaut son pesant d’or. Un cas loin d’être isolé, le parlement est truffé de dormeurs. Il n’est pas rare de voir les « Honorables »députés et « Vénérables »Sénateurs (comme on les appelle) somnoler durant les séances plénières retransmises à la télévision nationale.

Cerise sur le gâteau, ils empochent, allègrement les frais de fin de session, destinés aux activités sur le terrain pendant l’intersession parlementaire, et ce, sans même faire de compte-rendu aux populations qui les ont mandaté au Parlement. Ne s’agit-il pas là, purement et simplement d’un détournement de deniers publics ? Les populations sont-elles importantes, juste quand il s’agit de solliciter leurs voix ? Bien malin qui pourra apporter des réponses à ces interrogations !

Ne parlons même pas des propositions de loi, en principe relevant de leurs prérogatives, qui sont extrêmement rarissimes. L’imaginaire populaire retient la loi Nzouba (du nom de l’actuel Président de l’Assemblée nationale) permettant à un homme de convoler en juste noce avec quatre femmes. Mais depuis lors, très peu de Gabonais sont capables de citer une proposition de loi adoptée en termes identiques par les deux chambres. A ce niveau, c’est l’opacité totale en termes de communication.

La part belle du lion aux parlementaires !

Dans les deux chambres, le constat est le même : les inégalités sont trop criardes entre parlementaires et personnels de cabinets. Lorsqu’un sénateur ou un député est payé à plus d’un million (sans parler des fonds de souveraineté), un attaché parlementaire perçoit à peine 150 000 FCfa. Idem pour la/le Secrétaire parlementaires qui doit se contenter de broutilles (200 000 FCfa).

Dans la même foulée, le personnel affecté aux cabinets parlementaires ne bénéficie d’aucune couverture sociale et sanitaire. Il n’est ni assuré à la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) et ne peut bénéficier des prestations de la CNAMGS. Il est certes vrai que le Parlement existe avant tout à cause des députés et sénateurs, mais que peuvent-ils faire sans leurs collaborateurs payés en monnaie de singe !

Un constat dressé par le Président du Sénat, Lucie Milebou Aubusson épouse Mboussou durant la dernière fête du travail. Et pour justifier ces inégalités, les parlementaires brandissent les statuts du Parlement, une pâle copie du système français. L’énième preuve que nos représentants se tournent les pouces à longueur de journée, vu qu’ils sont incapables d’adapter leurs statuts à l’actuelle réalité socio-économique gabonaise.

C’est dire que les forces d’inertie sont malheureusement présentes, aussi bien dans l’Exécutif, le Judiciaire que le Législatif !

Jeudi 30 Juillet 2015
source : Gabonéco
Vu (s) 2595 fois




1.Posté par Le biggy le 30/07/2015 13:22 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Solution: supprimer le Senat et reduire le nombre de deputes. C''est des bouffe cadeaux toutes ces personnes. Ils n''apportent rien et ne font rien de serieux. Malgre le desordre aucune motion de censure du P.M parce qu''Ils ont peur. Honte

2.Posté par mentlentume le 30/07/2015 18:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A QUOI SERS LE SÉNAT ?? de l'argent cadeau on peut comprendre l’Assemblée NATIONALE c'est tout a fait normal mais quel est le rôle du SÉNAT?? alors que le budget du SÉNAT devrait servir a autre chose je demande au président ALI BONGO de supprimer le SÉNAT en 2016 tous les gabonais seront pour la suppression du SÉNAT le président défunt OMAR avait crée le SÉNAT pour caser ses amis donc on ne voit pas le rôle du SÉNAT ils ont tous assez mangés l'argent du Gabon celui qui n'a pas construit tan-pis pour lui

3.Posté par motema le 30/07/2015 18:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bassé M. le Biggy ils ne nous servent à rien peut être encore ceux de l'Estuaire et du Nord mais le Sud rien, demandez aux députés et sénateurs de l'Ogoulou de la Boumi louetsi par exemple

4.Posté par Boussougou le 30/07/2015 18:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Le bigggy,
J'irai plus loin; pour lutter contre tous ces fléaux y compris les crimes rituels, il faut des parlementaires bénévoles à qui sera attribué un véhicule de fonction et une petite prime annuelle.

5.Posté par MOULAMBA BONIFACE le 31/07/2015 10:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
les preuves quand meme ils ont les seances plainières,il faut les voir dormir voir meme ronffler comme c'est dommage pour le pauvre gabon

6.Posté par velevess le 31/07/2015 12:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si on riait un peut: Il se racontait,dans les années70 ,l'histoire d'un député bombardé à ce poste car les députés,les sénateurs voire les maires étaient nommés (parti unique exige). Ce parlementaire analphabete s'est endormi pendant la séance alors qu'ils "debattaient sur le budget.Chaque fois qu'il ouvrait l'loeuil il entendait le mot budget. Sans demander la parole,il la prit de la façon bien arrogante qui sied aux parvenus:"Depuis depuis que nous sommes là ,on entend Mr Bidget Mr Bidget. Si Mr Bidget n'est pas content qu'il sorte

7.Posté par juste la vérité le 31/07/2015 15:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je suis d'accord avec vous!(pour la petite histoire) le SENA a été créé pour RAWIRI puisqu'il fallait qu'il soit président de quelque chose selon les accord avec OBO, Paul MALEKOU, (PM) qui devaient se partager le pouvoir à trois après la mort de Léon MBA MINKO.

Malheureusement OBO a mis tout le monde au banc de touche.

PM s'est fait discret après son retour de l'exile au Sénégal et en France ........occupant quelques petits postes (ASECNA, MINISTRE, PCA et autre mais ayant toujours le salaire de Ministre ou encore de pdt.

pour le deuxième, GR il lui fallait un poste de pdt.

maintenant que GR n'est plus de ce monde et qu' Ali veut rompre avec les amis de son Père IL FAUT DISSOUDRE LE SENA

c'est marrant velevess; merci

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...