News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Des inhumations à la charge de l’État

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Lundi 7 Avril 2014 à 08:42 | Lu 1639 fois

Week-end particulier que celui qui vient de s’écouler, avec la tenue le samedi 4 avril dernier d’un Conseil des ministres, traditionnellement organisé les jeudis. De même, le gouvernement a pensé soulager une catégorie de Gabonais par la prise en charge des frais d’inhumation.



Réunis en Conseil des ministres le 4 avril dernier, les membres du gouvernement «d’action sociale», conduit par Daniel Ona Ondo, ont adopté sur présentation du ministre du Budget, des Comptes publics, Christian Magnagna un décret portant prise en charge des frais d’inhumation des agents de l’État et de leurs ayants droit, des élèves, des étudiants et des indigents.

Selon le communiqué final du Conseil des ministres, ce décret, vient «combler un vide juridique en matière de prise en charge par l’État des frais d’inhumation des agents publics de l’État et de leurs ayants droit, des élèves, des étudiants et des indigents».

Cette mesure du gouvernement Ona Ondo, en guerre depuis plus de deux mois, contre la pauvreté dans tous ces aspects, soulagera un temps soit peu de nombreuses familles gabonaises qui se trouvent parfois obligées d’abandonner leurs défunts parents dans les morgues, faute de pouvoirs payer les frais du service funèbre , jugé trop cher pour la «mort».

De même, elle permettra de lutter contre l’abandon des corps d’indigents qui rendent l’âme aux endroits où la mort les trouve et qui finissent en décomposition parce que ni les sapeurs-pompiers, ni les pompes funèbres ne veulent recevoir ces dépouilles mortelles dans leurs structures. Ces personnes décédées pourront désormais être ensevelies et inhumées décemment. Toutefois, il faudra dans l’urgence que l’État songe à apporter des solutions à l’état de saturation prononcé des cimetières municipaux de la capitale.

Gabonreview

Lundi 7 Avril 2014
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1639 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

12.Posté par bob le 11/04/2014 08:22 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Igoumie un cimetière où pour inhumer un proche coûte au bas mot 852000 plus 240000 de frais d'''' entretien annuel soit plus de 1100000.
Alors imaginé cette mine d'''' argent à vie pour qui vous connaissez donc par an plus de 1milliard 500.
Chèrs parents

11.Posté par Manondzo le 09/04/2014 11:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La cnamgs soulage déjà les gabonais énormément dans les frais de santé. Mais même ceux qui ont beaucoup d'argent pour se soigner meurent quand même, et pour un pauvre si l'Etat peut l'aider à inhumer l'un des siens, c'est une très bonne chose.

10.Posté par a le 08/04/2014 23:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les gabonais veulent du travail, une éducation digne de ce nom, des routes, de l'eau, de l’électricité, des soins, un toit, tout ce qu'il y a de plus légitime pour un pays qui aspire à l'EMERGENCE. NON ce qui les BONGOS offrent aux gabonais ce sont des cercueils, car ils sont pressé d'anéantir les gabonais

9.Posté par a le 08/04/2014 23:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est pour libérer les morgues au frais de l'état car 2016 c'est dans bientôt, les crimes rituels aussi

8.Posté par Mari mado la déesse l''''''''''''''''''''immortelle et présidente à vie à la cour constititionnelle émergente le 08/04/2014 12:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
SANS OUBLIER QUI'LS POURRONT SE SERVIR DE CES CORPS POUR LEURS BASSES BESOGNES

7.Posté par AFRIQUIYA le 08/04/2014 11:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
EN PENSANT FAIRE DU BUSINESS SUR LES MORTS DE NOTRE PAYS, LE GOUVERNEMENT VIENT ENCORE DE FRANCHIR UNE ETAPE DANS SA VOLONTE DE MEPRIS ENVERS LES GABONAIS. AU LIEU DE DENONCER, QU'ALLONS NOUS FAIRE MAINTENANT?

6.Posté par FARGAS le 07/04/2014 18:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
LE GOUVERNEMENT DOIT AIDER LES GABONAIS A SE SOIGNER A PAYER LES BOURSSES DES ETUDIANTS GABONAIS DE L'INTERIEUR ET DE L'EXTERIEUR A DONNER DES MEILLEURS SALAIRES AUX GABONAIS AUX LIEU DE SUPRIMER LES FONDS COMMUNS QUI REPRESENTENT LES MIETTES AU VU DE CE QUE LE GABON PRODUIT. NOUS MEME SAVONS ET POUVONS CONTINUER A INHUMMER NOS MORTS COMME AVANT. A MOINS QUE CELA CACHE UN DEBUT DE VOS PROGETS MACABRES..

5.Posté par comme par hazard le 07/04/2014 18:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Oui post3 c'est ça la réalité , on a affaire à un povoir commerçant et affairiste à tout va !
Ce n'est pas le branle bas de combat , mais plutôt le branle bas de commerce du côté des emergents !

4.Posté par loeilkivoit le 07/04/2014 18:10 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Povr Gabon, on attend qu''on soit mort pour prendre soin de nous.
Et si ce gouvernement prenait plutot la decision de prendre en charge tout Gabonais serieusement malade et l''acces gratuit aux soins medicaux pour les eleves, etudiants et demunis...

3.Posté par Makiavel le 07/04/2014 15:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Oui Post 2
le business sur la mort prend une tournure plus qu' abracadabrante.
Il faut que le prince soit à l'abri du besoin d'argent par tous les moyens possible.

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...