News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Des faux-monnayeurs à l’Assemblée nationale ?

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Samedi 13 Décembre 2014 à 07:09 | Lu 1785 fois

Une somme de 40 millions de francs aurait disparu à l’Assemblée nationale. Elle aurait servi à «faire de la fausse monnaie».



L’affaire est l’une des plus cocasses auxquelles l’Assemblée nationale ait été mêlée depuis plusieurs années. Bien qu’aucun responsable n’ait, jusque-là, daigné répondre ouvertement aux nombreuses rumeurs et allégations qui entachent la réputation de l’institution, elle défraie la chronique. Selon l’hebdomadaire Faits Divers (n°45), qui dit s’appuyer sur «des informations concordantes», vraisemblablement issues d’agents de la cette administration, «un réseau de faux-monnayeurs» sévirait à l’Assemblée nationale. Impensable ! Pourtant, notre confrère y croit dur comme fer.

A cet effet, rapporte-t-il, «il y a quelques mois, une somme de 40 millions de francs disparaissait» dans les caisses de «la maison du peuple». Objectif de cette mystérieuse disparition que les responsables de l’institution parlementaire s’étaient bien gardés de divulguer ? Dupliquer la précieuse manne. En clair, il s’agissait de «faire de la fausse monnaie». Cet acte qui relève d’un culot extraordinaire serait le fait de l’une des comptables.

En dépit du fait que la présumée coupable demeure injoignable depuis la publication de cette information, il se dit qu’elle serait tout de même passée aux aveux, craignant que l’affaire ne s’ébruite. Mal lui en a pris. «Dans ses explications, Stéphanie Ndama a reconnue avoir été «roulée dans la farine» en tentant de multiplier ladite somme, avant de restituer le magot emprunté», rapporte le titre qui croit savoir que «l’affaire a été réglée en famille», craignant visiblement qu’une enquête aux conséquences désastreuses ne vienne entamer la quiétude du président de l’institution.

gabonreview

Samedi 13 Décembre 2014
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1785 fois




1.Posté par coudou le 13/12/2014 08:22 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La multiplication des billet de banque par des pratique de faiman a vraiment encore de beau jours devant elle.
Seul un niais ou simplo peut s''adonner à ce genre de pratique.Et dire qu''ils ont été élus par le peuple...mon oeil.

Coudou

2.Posté par SILENCE SILENCE ON PILLE A GABAO le 13/12/2014 08:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
HE HEEEE 40 MILLIONS DE MIANG C'EST ZERO LE MEME GABONLIBRE .COM NOUS A ETALE ICI DES MOIS ET DES MOIS QUE 7 MILLIARDS POUR L'EXTENSION DU BATIMENT DE LA MEME ASSEMBLEE SE SERAIENT VOLATISES DANS LES POCHES DE QUI L'ON SAIT.......ET PUIS SI C'ETAIT AUTRE QUE STEPHAN ''NDAMA'' ELLE SERAIT DEJA AU GNOUFFFF//DOSSIER CLASSE.WAOUUUU/

3.Posté par james le 13/12/2014 10:45 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un avion de notre armée à fait un aterrissage forcé à l échangeur de lalala sans faire de victimes. Il semblait être en panne de kérosène. Chapeau au pilote. Ainsi va le pays ce matin.

4.Posté par james le 13/12/2014 11:11 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Finalement il s agissait d un convoi qui transportait cet avion vers Owendo afin de l embarquer dans un bateau. Malheureusement l échangeur de lalala a pris un sérieux coup. Voilà l amateurisme

5.Posté par YANA Mcel le 13/12/2014 16:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La manœuvre de l'Armée de l'Air, ce matin n'est pas inhabituelle. Elle a pour habitude d'embarquer ses avions dans les bateaux, quand ceux-ci ne peuvent plus prendre l'air. La question est de savoir vers quelle destination celui-ci se dirigeait? Quand on sait que notre Armée de l'Air n'a plus une seule mouche dans le ciel. Ah si§ très bientôt, à l'occasion des journées de la défenses, chères à Y'Ali, on verra des mirages F1, frappés aux couleurs gabonaises fendre le ciel de notre capitale. Quelle supercherie? Ce-sont des avions sud-africains, piloté par des sud-africains pure souche. Surtout n'oublions pas que bon nombre des avions qui faisaient la fierté de notre armée ont disparu sans que personne ne nous dise où sont-ils passés. Celui-ci ne prenait-il pas la même direction?

6.Posté par DUNIMPORTEKOI le 13/12/2014 18:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
LE KESTEUR DE CETTE ASSEMBLEE ... ETAIT D'ABORD QUOI AUPARAVENT.... BOUVIER ET DOUBLE DE FEYMAN!

7.Posté par MKH le 14/12/2014 06:59 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
HUMMM CE PAYS LA ME FAIT DÉJÀ TROP PEUR. PLUS RIEN DE VAS. AUJOURD'HUI C'EST LE PROBLÈME D'ARGENT DEMAIN CE SERA QUOI?

8.Posté par le sent!ment@l le 15/12/2014 03:55 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
donc dans ce Gabon bondé d'intellectuels, il encore possible de passer de bouvier à caisteur d'une assemblée nationale???? Et que dira-t-il à ceux qui ont fait des études? Ah Gabon de BOA (Bongo Ondimba Alain )

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...