News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Des enseignants (UN) de l’Université Omar Bongo suspendus

Le site de la Liberté - LVDPG - Presse Gabonaise & Internationale le Vendredi 4 Mars 2011 à 15:06 | Lu 1893 fois

Document à télécharger ci-dessous



Gabon : Des enseignants (UN) de l’Université Omar Bongo suspendus
Dernière minute !

Gabon : Des enseignants de l’Université Omar Bongo suspendus

Selon des informations concordantes provenant de l’Université Omar Bongo de Libreville, 3 enseignants, membres du Gouvernement du Président André MBA OBAME ont été suspendus de leurs fonctions le 4/03/11.

Convoqués pour un entretien ce vendredi matin, le Professeur Joseph JOHN-NAMBO (droit), le Dr Raphaël BANDEGA LENDOYE (droit) et Mr Roland Rodrigue MOUTOUMBOU NDJOUNGUI (philo), ont reçu leur lettre de suspension des mains du recteur qui a dit agir « sur instructions du ministre » Séraphin MOUNDOUNGA. Pris en violation de la franchise universitaire et de toutes les règles administratives en la matière, cet oukase de MOUNDOUNGA « l’instituteur-qui-n’a-jamais-rien-enseigné » est un mélange de provocation et d’ignorance.

Dans tous les cas, il illustre parfaitement le peu de cas que le pouvoir illégitime fait de la formation des jeunes Gabonais.

Mais cela est parfaitement compréhensible de la part d’individus qui ont décidé de vendre le Gabon à leurs amis étrangers.

Source : Grigriinternationale

h_20_2424699_1299256994_1_.jpg h-20-2424699-1299256994[1].jpg  (39.98 Ko)
dest2791.jpg DEST2791.jpg  (241.18 Ko)
dest2792.jpg DEST2792.jpg  (244.8 Ko)


Vendredi 4 Mars 2011
LVDPG - Presse Gabonaise & Internationale
Vu (s) 1893 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

11.Posté par Israel le 05/03/2011 16:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je pense avoir dit cent fois ici que cet individu est le meilleur élève d’ ABO, pour la simple raison que lors de ces nominations du mois de septembre, le bon monsieur a brillé par un tribalisme sans précédant à l’ éducation nationale.
En effet, les 90% de ses nominations, au mois de septembre, étaient faites sur la simple base ethnique.
Un mois après cette attitude ségrégationniste, son maitre tient, le 16 octobre 2010, un discours artificieux dans lequel il fustige le comportement de certains de ses ministres, arguant que ceux-ci lui présentent toujours des parents quand il leur demande des gabonais compétents. Il faillait vraiment souffrir d’ une hémiplégie cérébrale pour ne pas comprendre qu’ il s’ agissait du tristement célèbre MOUDOUNGA.
Le plus curieux dans tout cela est que ce dernier ait maintenu ces nominations comme si de rien n’ était. Six mois après, le même ministre se voit, lors d’ un remaniement du gouvernement, adjoindre le ministère de la culture dans ses univers ministériels, une façon pour le biaffrai de récompenser son meilleur élève pour le sale boulot qu’ il fait.
Au total, le ministre le plus nul et le plus tribaliste gère l’ éducation nationale, la recherche scientifique, l’ enseignement supérieure, et la culture. Soit 4 ministères à l’ époque de bongopère!
En somme, MOUDOUNGA est le masque du biaffrai dans les ministères sus mentionnés.

10.Posté par Squirel Scafalder le 05/03/2011 10:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pauvre moudounga ce n'est pas de ta faute c'est la personne qui ta mis à ce poste qui a tor,"je suis le chef des intellectuels du gabon" c'est tout ce que tu sais dire.en faite tu es dans un reve tu ne réalise pa la porté de ce ministere.Tu manque d'enseignant et tu en exclu le peu que t'as.enfin vous n'avez rien à foutre vos enfants ne sont pas dans nos universités.Comportement des égoistes,des parvenus.pauvre moniteur,instituteur c'est trop pour toi.

9.Posté par MBA ASSOUME le 05/03/2011 02:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pourquoi se battre pour un peuple aussi amorphe, soumis et faible que le peuple gabonais? Quel peuple de momies que le peuple gabonais! Quand ces pauvres gabonais vont-ils se réveiller pour enfin dire non définitivement au clan Bongo-PDG? Être gabonais est fatalement une maladie.

8.Posté par Obiang12 le 04/03/2011 23:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
OU est passé la Diaspora! c'est bizzar le silence sur ce site! Nul n'est au dessus de la loi, qu'ils assument c'est tout! Par quoi travailler pour un gouvernement illégitime?!

7.Posté par jean sebastien le 04/03/2011 20:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La pensée Gabonaise
Ah je me suis bien marré, comme quoi la gaîté c'est le compagnon de la réflexion...

6.Posté par la pensee gabonaise le 04/03/2011 20:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Comme toujours, ce sont les pauvres qui paient une facture salee. Celui qui est la cause meme de "ce" qui a eu lieu, car je ne le considere comme une revolution, se trouve penard avec son humilite parlementaire, tandis que, les pauvres bougres de la farce( ca il faut le dire) resterons sans leur "dole" a la fin de ce mois et de ceux qui suivront, pour avoir succombe aux paroles du flatteur. Ah, voila encore nos grands freres, peres,...comme si, le souvenir amere que nous avait laisse Mba Abessole n'aivait pas suffi... Qui ont ose se mettre dans une dispute de "tytans assoifes de pouvoir"!

J'espere seulement que, leur president, leur offrira un salaire mensuel pour leur devouement a sa cause, pour leurs services rendus a la republique de sa saintete Moise du Gabon!

Aparemment, ce n'est pas vers la Terrre Primise ou il les a conduit, ce Moise-la, mais plutot, vers la terre du pain sec!

Quant a nos usupateurs emergents, il y a meme pas de mots, qui puissent decrire la betise a laquelle nous avons droit, avec eux cheque jour que Dieu fait. En des termes tres simples, nous dirons que: c'est un amateurisme, double de manque d'ethique morale et deontologique qui les anime: ils sont tout simplement pathetique nos emergents auto-proclames!!! Le mode "AUTO", etant devenu chez nous a la mode, je sens, que tres prochainement, je vais m'auto-proclamer intellectuel pour ne pas etre en reste de ce nouveau courant de pensee gabonais.

5.Posté par Marrick Edy MOUSSAVOU THIAM le 04/03/2011 20:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cet article est très triste, mais il faudrait tout de même dire que nous devons arrêter d'incriminer les leaders politiques à chaque fois. Loin de soutenir les attitudes qu'affiches certains membres de l'opposition aujourd'hui, j'aimerai que nous reconnaissions aussi que nous, Peuple Gabonais, nous ne méritons pas qu'on se batte pour nous, nous sommes à l'image d'un faible qu'on défend au cours d'un combat, qui ne fait aucun effort lui-même. Nous nous faisons endoctriner par une haine ethnique entretenue par le PDG, et dans tout ça c'est lui qui est le seul gagnant.

Lorsque nous allons cessé de penser que telle ou telle ethnie ne dois pas prendre le pouvoir, nous aurons gagné une partie de la bataille.

A ceux qui se battent pour le peuple je dis: il ne sert à rien de se battre pour des gens qui n'en valent pas la peine, si ce Peuple ne bouge pas le petit doigt, cessez toute lutte et vaquez à vos occupations. Ne mourez pas pour nous, nous ne sommes que des lâches. Vos familles ont besoin de vous, signons le régime monarchique et désignons les Bongo, les rois du Gabon.

Méditez sur cette phrase: "il n'y a pas plus aveugle que celui qui refuse délibérément de voir"

4.Posté par LE DEBUT le 04/03/2011 19:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est vous dire que tous ceux qui ont décidé de travailler avec AMO doivent avoir un oeil strictement bien ouvert, car dans cette histoire, qui reste réellement inquiétés?
Ce sont ces enseignants et ces autres foctionnaires qui ont accepté de se laisser rouler dans la farine, eh oui AMO est, tout comme GBAGBO en Côte d'Ivoire, le boulanger du Gabon. Parce que tous les autres hiéraques de la défunte UN, quelques uns plus précisément, sont protégés par leur Immunité parlementaire.
Enfin chez mes anciens on dit " L'enfant qui casse les amandes, a pensé à ses dents". J'espère que le Président Amo a bien préparé ses dents!
Evidemment que le système PDG est très dangereux car prend des décicions toujours dans le sens du muselement des libertés, des restrictions de la parole, et de l'enfermement de la démocratie dans une autocratie. C'est vraisemblablement injuste et inadmissible voire inacceptable ce qui arrive à nos vaillants Enseignants!
Mais bon, c'est le prix à payer pour la race des bouffons que l'Etat PDG a fait de nous son peuple!!!

Ce grand jour viendra où le peuple gabonais sera libre à jamais!!!
L'espoir, la dertermination seules tracent le chemin.

Dieu réveille nos anthousiasmes!!!

3.Posté par ECHOS DU GABON le 04/03/2011 15:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c'est du cinénéma tout ça. Ils sont suspendus. je crois savoir que la suspension est terminée avec la sortie du PNUD.

Ali croit vraiment qu'il va amadouer tous ce beau monde pour faire une prise de guerre ?

Ils vont bientôt reprendre leurs cours si cours il y a.

2.Posté par Mandela le 04/03/2011 15:34 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
un maitre de l ecole primaire porte jaune qui sanction des professeurs en droit c du jamais vu mais du venez voire

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...